Le plan directeur

Le plan directeur

Les plans directeurs des lieux historiques nationaux exposent les orientations stratégiques à moyen et long termes qui ont été retenues pour préserver, mettre en valeur et utiliser ces aires patrimoniales. Chaque plan traduit en quelque sorte les engagements que prend le ministre responsable de Parcs Canada envers la population canadienne.

Le plan directeur exprime, à l’échelle d’un lieu en particulier, les politiques générales de Parcs Canada et tient également compte des points de vue et des suggestions du public. Les orientations exposées dans le plan sont directement reliées aux responsabilités essentielles qui incombent à Parcs Canada, c’est-à-dire d’assurer l’intégrité commémorative du lieu, d’offrir des services de qualité aux visiteurs et, enfin, de faire un usage judicieux des fonds publics. En somme, c’est à travers la mise en application des orientations des plans directeurs que Parcs Canada s’acquitte de ses devoirs envers les Canadiens.

La loi créant l’Agence Parcs Canada, promulguée en décembre 1998, stipule que les plans directeurs des parcs nationaux et des lieux historiques nationaux doivent être révisés tous les cinq ans et déposés devant le Parlement. On doit donc s’attendre à ce que ce plan, le premier à être produit pour le lieu historique national du Canada de la Grosse-Île-et-le-Mémorialdes- Irlandais, soit révisé et mis à jour périodiquement.

Outre un bref rappel de l’histoire de la station de quarantaine de la Grosse Île, de la tragédie de 1847 et du phénomène de l’immigration au Canada au XIX e siècle, la première section du plan présente la notion d’intégrité commémorative ainsi que des extraits de l’énoncé qui en découle pour le lieu. La deuxième section instruit le lecteur de la situation actuelle, brossant un tableau succinct de l’état du lieu au regard de son intégrité commémorative et fournissant des informations factuelles relatives au statut juridique du lieu, à son utilisation, aux ententes de coopération existantes, au cadre touristique régional… La dernière section du plan expose le concept de conservation et de mise en valeur proposé pour répondre aux objectifs poursuivis et présente l’ensemble des orientations maîtresses qui guideront, sur un horizon d’une quinzaine d’années, les interventions futures de Parcs Canada en matière de gestion des ressources culturelles et environnementales, de communication des valeurs patrimoniales, d’offre de services aux visiteurs ainsi qu’en matière d’objectifs de fréquentation.

Essentiellement de nature stratégique, le plan directeur ne propose pas de programme de mise en oeuvre ou de plan d’action proprement dit, bien qu’il soit fait état, en conclusion, de la nature prioritaire de certaines interventions. C’est au niveau du plan d’affaires du lieu que seront confirmées ces priorités et que seront définis les paramètres budgétaires appropriés.


Introduction

Origine et contexte du projet
Quarantaine et santé publique
1847, l’année tragique
L’immigration canadienne à Québec à l’époque de la station de quarantaine de Grosse-Île