Lieu historique national des Fortifications-de-Québec

Le lieu historique national de la Maison-Maillou

La maison Maillou vers 1880
La maison Maillou vers 1880
© Archives de la ville de Québec

En 1958, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada reconnaît la maison Maillou à titre de lieu d’importance historique nationale parce qu’elle illustre de manière remarquable l’architecture française, que d’importantes personnalités l’ont habitée et qu’elle témoigne de la présence militaire à Québec.

Située au 17, rue Saint-Louis, dans l’arrondissement historique du Vieux-Québec, cet édifice est construit vers 1737 par Jean-Baptiste Maillou, dit Desmoulins, un des plus importants propriétaires fonciers et parmi les plus florissants entrepreneurs-maçons du régime français. La maison Maillou prend l’apparence qu’on lui connaît aujourd’hui après avoir été haussée d’un étage en 1767 et agrandie en 1799.

En 1815, la résidence passe aux mains de l’armée britannique. Elle abrite alors l’intendance, la trésorerie et les logements pour les principaux officiers jusqu’au départ des troupes, en 1871. Après cette date, le gouvernement canadien en prend possession. Pendant près de 60 ans, le lieu abritera notamment des bureaux de la milice et de l’armée. La demeure logera aussi certains fonctionnaires. Le ministère des Affaires du Nord et des Ressources nationales (Parcs Canada) en devient propriétaire en 1958.

La maison Maillou
La maison Maillou
© Parcs Canada

Depuis 1959, la maison est louée à la Chambre de commerce de Québec, qui y loge ses bureaux administratifs. D’ailleurs, en 1959-1960, Parcs Canada et la Chambre de commerce effectuent d’importants travaux de restauration à l’intérieur de la maison. Pour Parcs Canada, il s’agit d’un nouveau mandat : une première restauration d’habitation désignée pour sa valeur architecturale. C’est aussi une première contribution fédérale marquante au chantier qui s’amorce, soit la restauration du Vieux-Québec.

Aujourd’hui partie intégrante du lieu historique national des Fortifications-de-Québec, le site n’est accessible qu’au personnel et aux membres de la Chambre de commerce ainsi qu’à ceux qui y viennent pour affaires. Toutefois, les dépendances, où est situé un restaurant, ainsi que les espaces extérieurs, sont ouverts au grand public, qui peut se familiariser avec l’histoire du lieu en consultant un dépliant ainsi qu’une plaque commémorative.