Nous sommes nombreux à considérer nos chiens comme des membres de notre famille et, de ce fait, ils participent à toutes nos aventures. Lorsqu’on apprend que les chiens ne sont pas autorisés à certains endroits, les plans de la famille sont bouleversés. Pour éviter toute déception, vérifiez avant de partir si les chiens sont autorisés là où vous souhaitez aller.

Lorsque vous visitez un lieu de Parcs Canada, ne laissez pas votre animal de compagnie sans surveillance dans un véhicule, à votre emplacement de camping, dans une aire de pique-nique ou à tout autre endroit. Les animaux sauvages, la météo et un environnement peu familier peuvent apeurer votre animal de compagnie ou le mettre en danger.

Par un après-midi d'automne, une famille promène leur chien au camping du mont Tunnel. Parc national Banff.
Garder son chien en laisse – c’est la loi!

Les chiens et le plein air sont faits l’un pour l’autre, mais saviez-vous que nos compagnons à quatre pattes peuvent être une source de stress pour la faune ou blesser un animal sauvage lorsqu’ils ne sont pas tenus en laisse? Les chiens peuvent également avoir un impact négatif sur l'appréciation que les autres visiteurs ont de nos lieux spéciaux. C’est la raison pour laquelle les chiens doivent être tenus en laisse de 3 mètres ou moins et sous contrôle en tout temps dans les lieux protégés de Parcs Canada – c’est la loi. Envisagez de laisser votre chien à la maison si vous n'êtes pas disposé à le tenir en laisse à tout moment.

Lorsque vous visitez un lieu de Parcs Canada, tenez votre chien en laisse et conservez-en la maîtrise en tout temps.

Cette mesure vise non seulement à protéger les animaux sauvages, mais aussi à vous protéger, à protéger votre chien et à protéger le public. Les animaux sauvages sont imprévisibles – les chiens non tenus en laisse peuvent provoquer des comportements agressifs chez des prédateurs comme les ours, les loups ou les coyotes. Les prédateurs considèrent un chien qui se promène librement comme un compétiteur ou une proie. Ils pourraient l’attaquer ou le suivre jusqu’à ses maîtres ou d’autres personnes.

Après des rencontres répétées avec des chiens non tenus en laisse, les animaux sauvages peuvent perdre leur méfiance instinctive envers les humains et devenir un risque pour la sécurité publique.

Deux femmes assisent sur une chaise rouge, lors d'un coucher de soleil, dans la Baie de Fundy.

Le saviez-vous?

  • Un animal sauvage dérangé par un chien en liberté risque de blesser ou de tuer un chien ou une personne dans un sentier.
  • Les chiens peuvent déranger, blesser ou tuer de petits animaux, y compris des espèces en péril.
  • Les chiens non tenus en laisse sont l’une des causes fréquentes d’incidents liés à la faune dans nos lieux protégés.
Un homme et son chien sur un sentier dans la forêt.
Vous devez tenir votre chien en laisse de 3 mètres ou moins, et en avoir la maîtrise en tout temps – c’est la loi.

Directives sur la présence de chiens dans les parcs nationaux, les parcs urbains nationaux et les lieux historiques nationaux

  1. Tenez votre chien en laisse (de 3 mètres ou moins) en tout temps – c’est la loi.
  2. Ramassez les excréments de votre chien et déposez-les dans une poubelle.
  3. Laissez toujours aux animaux sauvages l’espace dont ils ont besoin.
  4. Assurez-vous que votre chien n’attaque pas, ne dérange pas ou ne pourchasse pas une personne, un animal ou un véhicule.
  5. Choisissez un terrain et des activités qui conviennent à vos capacités et à celles de votre chien.
  6. Consultez le site Web du parc ou visitez un centre d’accueil de Parcs Canada pour obtenir des renseignements sur les secteurs fermés et les restrictions d’accès aux sentiers, ainsi que des mises à jour sur la présence d’animaux sauvages.
  7. Songez à laisser votre chien à la maison si vous avez l’intention de faire du camping, de la randonnée ou une excursion dans l’arrière-pays.