Une promenade pieds nus sur les plaines salées, une balade sur un sentier d’art autochtone, une randonnée épique de plusieurs jours ou le tour d’un lac de renommée mondiale, il y a assurément une randonnée pour vous dans l’Ouest canadien. Téléchargez l'application de Parcs Canada et profitez au maximum de votre expérience grâce aux cartes de sentiers utilisables hors ligne et aux précieux conseils sur la randonnée.

Colombie-Britannique

Sentier de la Côte-Ouest

Réserve de parc national Pacific Rim
Distance : 75 km
Durée : 6 à 8 jours
Degré de difficulté : difficile. Convient aux gens ayant l’expérience des nuitées en arrière-pays et de la randonnée dans des conditions difficiles avec un sac à dos plein!

Pas à pas, créez des souvenirs impérissables sur l’épique sentier de la Côte-Ouest, une aventure de six à huit jours sur un terrain accidenté dans des conditions souvent pluvieuses et humides. Une épreuve d’endurance de 75 km, tout simplement magique! Tout au long du parcours, observez les aigles planant dans le ciel ainsi que les baleines et les otaries nageant dans l’océan. Vous serez conquis par les douzaines de chutes et de phares cachés dans les vastes forêts anciennes en bordure de la mer où déferlent les vagues. Si l’expérience complète vous intimide, joignez le sentier à mi-chemin au passage Nitinaht, accessible uniquement par bateau.

Sentier Hermit

Parc national des Glaciers
Distance : 3,2 km (aller seulement)
Durée : 2 à 3 heures, en montée. L’aller-retour prend environ de 5 à 6 heures. Ce sentier a la réputation d'être le plus abrupt dans ce parc déjà reconnu pour ses sentiers escarpés.
Degré de difficulté : difficile

Préparez-vous à faire travailler les muscles de vos jambes. Ce sentier d’à peine 3,2 km présente un dénivelé de 819 mètres! Votre effort sera toutefois récompensé en traversant cette imposante vieille forêt subalpine car des points de vue panoramiques sur les champs de glace entourés du mont Tupper, de la montagne Hermit, du mont Rogers et des pics Swiss vous attendent.

Deux visiteurs font de la randonnée en montagne sur une crête rocheuse.

Sentier du col Kindersley-Ruisseau Sinclair

Parc national Kootenay
Distance : 17,5 km
Durée : 6 heures
Degré de difficulté : modéré. Convient aux gens qui peuvent marcher aisément sur un terrain rocheux et abrupt.

Offrez-vous une journée sur le sentier le plus prisé du parc! Par temps clair, observez le mont Assiniboine, que certains appellent le « Matterhorn » des Rocheuses canadiennes. Cette boucle, d’un dénivelé de 1055 mètres, parcourt une forêt parsemée de crêtes rocheuses et de couloirs d'avalanches. Pour faciliter votre randonnée, suivez attentivement le sentier sinon il sera difficile de monter et de descendre les ravins. Tout au long de l'été, vous verrez des tapis de fleurs sauvages dans les prés, tout simplement sublime! Comme vous circulez au pays de l’ours grizzli, gardez l’œil ouvert et soyez prudent.


Alberta

Une jeune femme apprécie le sommet de Sulphur Skyline, les bras en croix.

Sentier Sulphur Skyline

Parc national Jasper
Distance : 8 km (aller-retour)
Durée : 4 à 6 heures
Degré de difficulté : difficile. Convient aux adolescents et aux adultes en pleine forme qui peuvent s’engager sur une montée abrupte.

Le nom n’est peut-être pas attirant, mais les panoramas le sont vraiment! Certains des points de vue les plus impressionnants du parc Jasper s’y trouvent, mais vous devrez travailler pour y accéder. Une montée de 700 mètres vous attend, de quoi faire trembler les jambes. Une fois au sommet, admirez le parc qui s’étend devant vous et les montagnes au loin. Truc de pro : rendez-vous ensuite aux sources thermales Miette pour une petite trempette et pour détendre vos muscles!

Sentier de L’Étang-des-castors

Parc national Elk Island
Distance : 3,5 km
Durée : 1 à 2 heures
Degré de difficulté : facile

Observez les résultats des actions de conservation sur ce sentier. Le commerce de la fourrure avait complètement exterminé les castors de cette région vers le milieu des années 1800. Au cours des années 1940, le personnel du parc a réintroduit l’espèce, et vous pouvez maintenant les voir en action! Continuez votre randonnée à travers la forêt de trembles et les savanes d’herbage pour observer une autre grande réussite en matière de conservation : la présence de bisons des plaines, ce magnifique animal sauvé de l’extinction.