Distance : 45 km (27,4 mi) aller-retour
Durée :  2 à 4 jours
Dénivellation : 97 m (380 pi)
Altitude maximale : 920 m (3 000 pi)

Point de départ : Le terrain de stationnement de Thechàl Dhâl situe à 2,6 km (1,6 mi) depuis le centre d’accueil de Thechàl Dhâl remontant la vallée Ä’äy Chù (la rivière Slim).
Carte topographique 1 : 50 000 : Slims River 115 B/15

Vue d'ensemble

Ce sentier suit un sentier de randonnée entretenu pendant 22,5 km qui longe la rive ouest de l'Ä’äy Chù (Rivière Slim’s) jusqu’au ruisseau Canada. Le sentier se termine au ruisseau, où se trouve aussi un terrain de camping sauvage. La plupart des randonneurs poursuivent toutefois leur chemin et empruntent un parcours qui grimpe vers le plateau et peut même les mener au sommet du mont Observation. Cet itinéraire très fréquenté offre des vues spectaculaires du glacier Kaskawulsh. Bien que le sentier de la vallée de l’Ä’äy Chù ne présente pas de grande difficulté, le parcours qui mène au sommet du mont Observation est long et peut être pénible, sans oublier qu’il nécessite des aptitudes en orientation. La randonnée est donc classée difficile.

Téléchargez la description du Ä’äy Chù Ouest et Parcours du Mont-Observation (PDF, 947 Ko )

Description

  • Sentier Ä’äy Chù (Rivière Slim’s) Ouest

    Après vous être inscrit au Centre d’accueil Thechàl Dhâl, vous devez parcourir 2,6 km en voiture ou à pied pour arriver au stationnement situé au début du sentier. Suivez ensuite l’ancien chemin minier et traversez le ruisseau Sheep. Au km 2,8, le sentier Bullion part sur la droite et la route devient plus étroite jusqu’à devenir un sentier.

    Passez la passerelle de bois qui traverse une zone marécageuse du ruisseau Coin, avant de s’élargir de nouveau à partir du ruisseau Bullion ou le poteau indicateur du km 5,8 est visible. Il n’est pas recommandé de camper avant d’arriver au ruisseau Bullion; cette mesure a pour but de protéger les ressources culturelles de l’endroit. Cependant le cône alluvial du ruisseau Bullion est l’un des trois recommande pour avoir un campement plus sécuritaire (si vous ne pouvez pas atteindre le campement du ruisseau Canada dans la journée). Référez-vous à la brochure «Mesures de sécurité à prendre en randonnée et en camping dans la vallée de l’Ä’ay Chù (vallée de la rivière Slim)» pour en apprendre plus à propos des cônes alluviaux et les coulées de débris.

    Il peut être très difficile de traverser ce ruisseau en après-midi ou après une averse de pluie ou une chute de neige. Il faut parfois le faire plus en aval, où le ruisseau se divise en petits chenaux, puis remonte jusqu’au sentier. Le chemin se poursuit de l’autre côté du ruisseau Bullion. Continuez vers le sud sur environ 2,5 km, en suivant le lit du ruisseau en retrait de la berge. Les pistes venant du ruisseau Bullion convergent au pied des dunes de sable (cherchez le poteau indicateur 8km). Il n’est pas non plus recommandé de camper sur les dunes situées après le ruisseau Bullion : il s’agit d’une zone de préservation spéciale aux sols et à la végétation fragile.

    À partir de là, vous devez choisir entre deux itinéraires pour parcourir les six kilomètres suivants. Si le sol est sec, vous pouvez passer par les battures. Vous aurez alors à traverser quelques ruisseaux extrêmement boueux, mais il s’agit habituellement d’un chemin facile à pratiquer puisque le terrain y est plat. Il n’est toutefois pas recommandé d’emprunter ce parcours en début de saison ou après de fortes pluies. Si le sol est très humide, passez par le terrain stable qui se trouve près de la montagne.

    Après avoir passé un étang autour du km 11, vous arriverez à un petit cône alluvial au km 12. Cet endroit est le second emplacement préféré pour camper sur ce sentier. Traversez le prochain cône alluvial au km 13 en suivant les poteaux et le sentier. Des poteaux vous indiquent la route à suivre à travers les arbres et dans les collines boisées. Ce chemin permet de contourner un secteur très marécageux.
    Suivez-le jusqu’au début d’un vaste cône alluvial au km 14,3 Sur la carte de la brochure, cet emplacement est le troisième et le dernier campement préféré tout au long de ce sentier. Des cairns vous montreront le chemin pour traverser le cône alluvial. Cherchez des roches qui s’alignent pour vous faire un chemin à travers une section broussailleuses d’épinettes chétives. Vous passerez le poteau indicateur du km 15.4 en traversant le cône alluvial (la zone rocheuse en pente sur le versant du mont).Continuez de suivre le sentier apparent à travers la forêt pour les 1,5 km qui suivent.

    En quittant la forêt, vous arriverez à un autre petit cône alluvial au km 17. Des panneaux et des cairns vous dirigent sur les hauteurs du cône alluvial pour redescendre jusqu’ au poteau indicateur km 17,8. Le sentier monte, contournant un secteur marécageux et continue à travers la forêt et coulées de débris. Vous sortez à une promenade de bois au km 18,5.

    Maintenant, le sentier monte de façon régulière le long d’une colline escarpée, puis d’une piste étroite au-dessus des falaises. Il s’agit de la section la plus difficile du parcours et le trajet peut s’avérer pénible à la fin d’une longue journée. N’essayez pas de voyager le long de la rivière dans ce secteur. Le sentier vous permet d’éviter plusieurs secteurs dangereux de sables mouvants. Après votre ascension jusqu’au km 21,2, le sentier descend vers le terrain de campement et le poteau indicateur km 22,5 sur les battures.

  • Parcours du Mont-Observation

    Distance : 19 km (12 mi) aller-retour
    Durée : 1-2 jours
    Dénivellation : 1 291 m (4 235’)
    Altitude maximale : 2 114 m (6 300')

     

    Un parcours n’est pas un sentier

    Les parcours ne sont pas indiqués avec des panneaux et ne sont pas entretenus. Le parcours décrit ici n’est qu’une suggestion qui peut vous aider. L’autonomie et l’expérience de randonnée en région sauvage sont essentielles. Ainsi que d’excellentes connaissances en orientation, lecture de cartes topographiques et utilisation de boussole. C’est la responsabilité de chaque randonneur qui s’engage sur ces parcours, d’avoir une préparation adéquat et d’être prêt à subvenir à ses propres besoins.

    À partir du terrain de camping sauvage, dirigez-vous directement au sud, vers le pied du glacier Kaskawulsh, vous verrez que le ruisseau s’y divise en petits chenaux, avant de se jeter dans l’Ä’äy Chù (la rivière Slims). Il s’agit souvent du meilleur endroit pour traverser. Au milieu du delta, visez un panneau de 6 pieds carrés vous indiquant la direction à suivre. Après avoir traversé le ruisseau Canada, dirigez-vous vers l’ouest en direction du pied de la montagne Observation. Continuez de longer le ruisseau Canada vers l’ouest (vers l’amont) pendant environ 4 km, jusqu’à ce que vous arriviez au ruisseau Columbia, qui coule du sud-ouest et se jette dans le ruisseau Canada.

    Les falaises qui encadrent le ruisseau Columbia abritent souvent des chèvres de montagne. Suivez la rive gauche de ce ruisseau sur une courte distance (entre 500 et 800 m); juste avant d’arriver à une crête rocheuse se terminant dans le ruisseau (peut-être difficile à trouver due à l’érosion), vous apercevrez à votre gauche un sentier emprunté par le gibier, qui s’élève vers le sommet de la pente. Grimpez ce sentier jusqu’à ce que vous arriviez à de nombreuses crêtes étroites et escarpées. Il s’agit là du chemin le plus facile à pratiquer pour grimper le mont Observation.

    Restez sur les crêtes pour votre descente et spécialement en descendant de la montagne (rappelez-vous de la crête par laquelle vous êtes monté pour votre descente retour). Ce parcours vous mènera à un espace découvert formant un col ou un plateau alpin. Continuez vers le sud jusqu’au bout du plateau; de là, vous aurez une vue spectaculaire des glaciers South Arm et Kaskawulsh. À l’est se trouve le sommet du mont Observation, qui offre une vue panoramique des rivières et des glaciers des vallées de l’Ä’äy Chù et Kaskawalsh. Toutefois, il n’est pas nécessaire de grimper jusqu’au sommet du mont Observation pour apercevoir le glacier Kaskawulsh : ce dernier est visible en entier à partir de l’extrémité du plateau. Au retour, il est recommandé de descendre l’une des crêtes suggérées pour la montée.

Ce que vous devez savoir

Ce terrain de camping sauvage est un endroit très fréquenté; nous vous demandons donc de réduire au minimum l’impact de votre passage dans ce secteur. Il y a une toilette sèche et un ruisseau où trouver de l’eau. Les feux de camps ne sont pas autorisés. Les tentes doivent être installées dans les espaces clairs de la zone arborée sur la colline, ou dans les arbres près de la toilette sèche. Veuillez utiliser les sentiers établis afin d’éviter d’endommager le sol et la végétation fragiles.

Malheureusement, des cas de giardase ont été signalés dans la vallée de l’Ä’äy Chù (la rivière Slim’s); il est donc recommandé de faire bouillir ou de filtrer l’eau ou encore d’utiliser des pastilles pour la désinfecter.

Si vous avez l’intention de monter le mont Observation, chaussez-vous de bonnes bottes. Il est également recommandé de porter des guêtres pour vous protéger de la neige alpine et de la boue profonde qui couvre certaines battures. Enfin, un bâton de randonnée facilitera votre descente du mont Observation et la traversée des ruisseaux.

Le niveau des ruisseaux qui coulent dans la vallée peut varier considérablement, même en une seule journée (en particulier au printemps). De manière générale, le niveau d’eau est plus bas tôt le matin et les ruisseaux sont alors plus faciles à traverser. Voyez le personnel du parc pour plus d’information sur la traversée des ruisseaux.

Pour tout séjour avec nuitée dans le parc, l’usage des contenants règlementaires à l’épreuve des ours (anglais seulement) est obligatoire et un permis de camping en arrière-pays est requis. Tous deux peuvent être obtenus au centre d’accueil du Parc National et Reserve de Kluane à Haines Junction ou au centre d’accueil de Thechàl Dhâl. Pour plus d’information : Enregistrement pour l'arrière-pays.

Les observations d’ours sont fréquentes dans la région. Passez en revue les recommandations contenues dans le dépliant Vous êtes au pays des ours. Veuillez rapporter toutes observations d’ours aux employés de l’un des centres d’accueil. 

Parcs Canada (service 24 heures sur 24 en cas d’urgence)

1-780-852-3100

Les téléphones cellulaires ne fonctionnent pas dans la plupart du parc. Les téléphones ou appareils de messageries par satellites sont fortement recommandés.

carte de Sentier Ä’äy Chù (Rivière Slim’s) Ouest et Parcours du Mont-Observation

Utiliser une carte topographiqueàl’échelle 1/50000 est fortement recommandé: Slim’s River / Ä’äy Chù115B/15.