Le couloir de la rivière Alsek englobe une vaste portion de l'important habitat que constitue le parc national Kluane pour l'ours noir et le grizzli. Afin de contribuer à protéger le grizzli et son habitat, le secteur du cours supérieur de la rivière Alsek, soit depuis le confluent des rivières Kaskawulsh et Dezadeash jusqu'au lac Lowell, a été désigné « zone de préservation spéciale ».

Zone de préservation spéciale

Les restrictions s’appliquent à la zone de préservation spéciale

Afin de réduire les risques d'affrontements entre ours et humains et la perte d'importantes parcelles d'habitat, nous avons adopté les restrictions suivantes dans la zone de préservation spéciale.

  • Emplacements de camping désignés

    • Le camping n'est permis que dans les aires et les emplacements désignés

      Dans le but de réduire au minimum l'incidence sur les activités normales des ours des déplacements sur la rivière, les campeurs doivent demeurer le plus prévisibles possible. En effet, les ours peuvent adapter leurs activités afin d'éviter les êtres humains s'ils sont en mesure de prévoir les comportements de ces derniers. Nous pouvons obtenir un certain degré de prévisibilité en espaçant les départs à intervalles réguliers et en demandant aux rafteurs de camper aux emplacements désignés.

      L'utilisation régulière des emplacements de camping désignés permettra aux ours de s'adapter plus facilement aux activités humaines; cela peut toutefois soulever d'autres problèmes. En effet, il se peut que des ours s'habituent à la présence régulière d'êtres humains et deviennent donc moins craintifs autour de ces emplacements de camping. Les risques d'affrontements entre ours et êtres humains pourraient alors s'accroître; c'est pourquoi il est important de signaler toute interaction avec un ours (voir section Pour signaler un incident ou la présence d'un ours).

      En outre, il se peut que des odeurs de nourriture et de déchets persistent dans ces emplacements de camping en raison de la présence régulière de campeurs et de leur négligence relativement à l'entreposage de la nourriture et des déchets. De telles odeurs pourraient attirer les ours dénaturés. Voilà pourquoi les emplacements que nous avons désignés, et que les campeurs sont encouragés à utiliser, sont situés dans des endroits présentant de plus faibles risques d'affrontements et de perte d'habitat.

      Dans la mesure du possible, les repas doivent être préparés dans le périmètre d'inondation actif afin que l'endroit soit périodiquement inondé et débarrassé des odeurs persistantes. Le succès de tout programme de prévention des conflits entre les ours et les êtres humains ne peut être garanti que par l'entreposage adéquat de la nourriture et des déchets.

    • Éléments importants concernant les emplacements de camping désignés
      • Tous les emplacements de camping désignés présentent des risques d'affrontements entre ours et êtres humains et de perte d'habitat pour les ours. Lisez la documentation fournie afin de pouvoir assurer votre propre protection et celle des ours que vous rencontrerez.
      • Seuls les emplacements de camping désignés ont été évalués relativement aux risques d'affrontements et de perte d'habitat. Il se peut que d'autres emplacements de camping situés dans les aires de camping désignées présentent des risques plus élevés.
      • Les cotes de risques attribuées aux emplacements de camping sont fonction des évaluations effectuées dans d'autres emplacements. La vallée de l'Alsek en entier constitue pour le grizzli un habitat d'une grande richesse. Le rivage constitue en outre un important corridor de déplacement pour les ours.
      • Des sentiers souvent empruntés par le gibier longent la rivière des deux côtés. Ils sont également pratiqués régulièrement par les ours et, dans de nombreux cas, passent près d'emplacements de camping désignés. Toutefois, il existe d'autres corridors de déplacement autour de ces emplacements que les ours peuvent emprunter s'ils s'aperçoivent que le terrain est occupé.
      • Vous devez camper en terrain découvert, aussi loin que possible des sentiers et des éléments qui peuvent limiter la visibilité.
      • Si nous voulons que les emplacements de camping désignés remplissent leur objectif, les ours ne doivent absolument pas apprendre qu'ils peuvent s'y procurer de la nourriture et des déchets humains. Entreposez ces derniers adéquatement.
      • Nous pourrions modifier la désignation des emplacements si nous percevons des changements dans le comportement des ours autour de ceux-ci, s'il se produit des incidents avec des ours ou si d'autres emplacements présentant moins de risques sont évalués.
    • Les zone au camping désignées

      Évaluation des risques dans les emplacements de camping désignés

      Aux emplacements de camping désignés, les risques d'affrontements entre ours et êtres humains et de perte de l'habitat sont faibles, faibles à modérés ou modérés.

      Ces emplacements de camping ont été choisis et évalués en fonction de plusieurs critères, dont les suivants :

      • traces d'utilisation antérieure par des campeurs voyageant sur la rivière;
      • présence en quantité abondante de plantes dont se nourrissent les ours;
      • présence abondante ou fréquente de traces du passage des ours (excréments, traces sur les arbres, pistes et lits);
      • caractéristiques du terrain qui nuisent à la capacité des ours de détecter la présence des humains, et vice-versa (végétation dense, vents dominants et bruits causés par des ruisseaux ou par le vent);
      • éléments géographiques qui font en sorte que les ours sont plus susceptibles de se déplacer dans le secteur, par exemple des espaces restreints.
      Du ruisseau Serpentine jusqu'au confluent des rivières Dezadeash et Kaskawulsh

      Entre le ruisseau Serpentine et le ruisseau Beachview, le camping est réservé à quatre emplacements désignés. Il est recommandé de camper à l'emplacement no 1 ou 2 : c'est là que les risques d'affrontements et de perte d'habitat de l'ours y sont le moins élevés.

      Emplacement no 1 (rive droite) : ruisseau Serpentine
      • MTU 8V 350199/6734055 (NAD 27)

      Cet emplacement se trouve en aval du ruisseau Serpentine, au nord-est d'un gros peuplement d'aulnes. Un chemin à l'état naturel mène à ce terrain de camping très fréquenté et à une rampe de mise à l'eau. On trouve peu de plantes dont se nourrissent les ours sur ce terrain de camping et dans ses alentours immédiats. Rien ne signale que les ours y passent de façon régulière. Le terrain y est plat, ce qui permet aux ours de circuler librement; aucun obstacle ne les empêche de contourner l'emplacement de camping.

      Risques d'affrontements : faibles

      • la visibilité est bonne autour de l'emplacement de camping, mais mauvaise sur le terrain même, à cause de la présence d'un peuplement d'aulnes;
      • comme cet emplacement est fréquenté régulièrement par les randonneurs d'une journée, par les grands randonneurs pédestres et par les visiteurs qui voyagent sur la rivière, les ours sont plus susceptibles de réussir à s'y procurer de la nourriture ou des déchets.

      Risques de perte d'habitat : faibles

      • cet emplacement de camping offre des sources d'alimentation de qualité inférieure;
      • les ours qui se déplacent le long de la rivière peuvent emprunter d'autres sentiers pour éviter cet emplacement.
      Emplacement no 2 (rive gauche) : pointe de la péninsule
      • MTU 8V 348478/6730063 (NAD 27)

      Cet emplacement de camping se trouve sur la rive gauche, à l'extrémité sud de la vaste péninsule située entre les ruisseaux Serpentine et Beachview. Comparativement à d'autres secteurs, la nourriture y est relativement peu abondante. Le sainfoin alpin et la prêle n'y poussent que par endroits. La shépherdie du Canada et l'oxytropis de Lambert sont répandus sur la rive ainsi qu'à l'intérieur de la bande de peupliers et de saules. Cet emplacement de camping est dégagé, et la visibilité est bonne lorsqu'on regarde vers la tête de la péninsule. La visibilité est cependant obstruée le long des rebords externes de la péninsule, qui est entourée d'eau. Nota : il peut être difficile d'accéder à cet emplacement lorsque le niveau de l'eau est bas.

      Risques d'affrontements : faibles

      • les ours disposent d'un habitat de grande qualité et d'un réseau de sentiers bien fréquentés par le gibier à l'extrémité nord de la péninsule et en bordure de la rivière.

      Risques de perte d'habitat : faibles

      • pour se nourrir et se déplacer, les ours sont plus susceptibles de choisir les habitats de qualité supérieure situés à la tête de la lagune et en bordure de la rivière.
      Emplacement no 3 (rive gauche) : Petite pointe dans la baie, avant Beachview
      • MTU 8V 347789/6728003 (NAD 27)

      Cet emplacement se situe à environ 100 ou 150 m en amont de l'extrémité sud d'une petite péninsule. La visibilité y est relativement bonne. L'aire principale de camping est dégagée, et le sol y est plat. Le sainfoin alpin et l'oxytropis de Lambert y poussent à quelques endroits. La shépherdie du Canada est répandue à l'intérieur et en bordure de forêts clairsemées d'épinettes et de forêts mixtes d'épinettes et de peupliers, situées au sud et au sud-est du camping. On trouve du raisin d'ours et de l'arctostaphyle à fruits rouges par endroits, là où pousse également la shépherdie du Canada. Bien que les ours soient susceptibles de fréquenter cet emplacement de temps à autre, il leur est facile de l'éviter.

      Risques d'affrontements : faibles à modérés

      • plus on s'éloigne du terrain de camping, plus on trouve de traces du passage d'ours et plus la qualité de l'habitat s'améliore. Les risques d'affrontements avec les ours s'accroissent donc également;
      • campez dans un endroit dégagé et aussi près que possible de la rivière. Il est déconseillé de partir en randonnée depuis cet emplacement de camping, car les chances de rencontrer un ours seraient alors beaucoup plus grandes.

      Risques de perte d'habitat : faibles à modérés

      • les ours disposent de moyens d'éviter le terrain de camping s'ils détectent la présence de visiteurs.
      Emplacement no 4 (rive gauche) : Beachview (coté nord du cône alluvial)
      • MTU 8V 347114/6727165 (NAD 27)

      Cet emplacement se trouve en bordure et en amont de l'important cône alluvial situé en amont du ruisseau Beachview. La visibilité y est bonne dans toutes les directions, à l'exception du sud-est, où elle est obstruée par la présence d'un peuplement dense de peupliers et de saules. Les plantes dont se nourrissent les ours y sont peu abondantes. La shépherdie du Canada y pousse toutefois en abondance, et le raisin d'ours est répandu derrière le peuplement de peupliers et de saules et en bordure de celui-ci. Un sentier important et bien fréquenté par le gibier, et où l'on trouve une profusion de traces du passage d'ours, longe le peuplement de peupliers et de saules, directement derrière l'emplacement de camping.

      Risques d'affrontements : modérés

      • on aperçoit souvent des ours près de cet emplacement;
      • plus on s'éloigne du campement, plus on trouve de traces du passage d'ours et plus la qualité de l'habitat s'améliore. Les risques d'affrontements avec les ours s'accroissent donc également;
      • il est déconseillé de partir en randonnée depuis cet emplacement;
      • campez dans un endroit dégagé et aussi près que possible de la rivière;
      • ne campez pas près du sentier fréquenté par le gibier.

      Risques de perte d'habitat : modérés

      • les bordures de ce cône alluvial et le confluent constituent une source d'alimentation riche en oxytropis de Lambert et en shépherdie du Canada, très utilisée par les ours;
      • les ours peuvent emprunter d'autres sentiers autour de cet emplacement de camping, mais ils pourraient être poussés à délaisser ce qui semble être un important corridor de déplacement le long de la rivière.
      Du confluent des rivières Kaskawulsh et Dezadeash jusqu'à l'emplacement no 9, en amont du lac Lowell

      Il est interdit de camper plus d'une nuit dans ce secteur. Deux aires de camping ont été aménagées sur le bord de la rivière : la première se situe au ruisseau Lava (trois emplacements désignés) et la seconde, au ruisseau Marble (un emplacement désigné). Il est recommandé de camper aux emplacements désignés dans les aires de camping.

      Emplacement no 5 (rive droite) : En amont du ruisseau Lava
      • MTU 344859/6717742 (NAD 27)

      On trouve sur ce site peu de plantes dont se nourrissent les ours, et peu de traces de leur passage. À peu près rien n'y laisse supposer que les ours fréquentent l'endroit plus souvent que de façon occasionnelle. Il est probable que la plupart d'entre eux choisissent de passer de l'autre côté de la rivière, ou peut-être même à l'intérieur des terres, derrière la paroi rocheuse. L'habitat est plus riche immédiatement en amont de cet emplacement de camping.

      Risques d'affrontements : faibles

      • les collines rocheuses restreignent la visibilité;
      • restez à l'affût des ours et faites du bruit lorsque vous marchez dans les environs des pierres de lave, plus particulièrement si vous vous dirigez vers le bassin de lave, à l'ouest, ou si vous en revenez;
      • il est déconseillé de partir en randonnée depuis cet emplacement de camping.

      Risques de perte d'habitat : faibles

      • on trouve des sources d'alimentation plus riches en amont de cet emplacement de camping;
      • les ours semblent emprunter d'autres corridors de déplacement et contourner cet emplacement.
      Emplacement no 6 (rive gauche) : Rochers Lava
      • MTU 345103/6717252 (NAD 27)

      Cet emplacement comporte une abondance faible à modérée de plantes dont se nourrissent les ours; on y trouve des peuplements de sainfoin alpin, de raisin d'ours et de prêle. Les espaces découverts y sont parsemés d'oxytropis de Lambert. La shépherdie du Canada pousse par endroits dans les battures dégagées qui entourent l'aire de camping, mais elle est plus présente en bordure des arbres. On a observé sur ce site relativement peu de traces d'ours. La visibilité y est mauvaise au pied du grand affleurement rocheux situé dans la petite baie au nord, mais elle est bonne en aval de ce dernier. Si un ours détecte la présence d'êtres humains, il a la possibilité d'emprunter d'autres corridors afin de contourner l'emplacement. Nota : il peut être difficile d'accéder à cet emplacement lorsque le niveau de l'eau est bas.

      Risques d'affrontements : faibles à modérés

      • campez dans le vaste secteur dégagé, en aval du grand affleurement rocheux;
      • puisque la visibilité est mauvaise à l'emplacement situé en amont, près de la petite baie, il y est plus difficile de détecter la présence d'ours;
      • plus on s'éloigne de l'emplacement de camping, plus la végétation et les rochers nuisent à la visibilité. Les risques d'affrontements avec les ours s'accroissent donc également;
      • pour se rendre aux bassins de lave, le chemin le plus sûr consiste à marcher dans les espaces découverts qui offrent la meilleure visibilité, en aval du campement et dans les battures dégagées, avant de se diriger en amont vers les rochers.

      Risques de perte d'habitat : faibles à modérés

      • les environs du campement, constitués de rochers à découvert en pente ascendante, offrent aux ours d'autres corridors de déplacement.
      Emplacement no 7 (rive droite) : ruisseau Lava
      • MTU 344825/6716320 (NAD 27)

      On trouve à cet emplacement, situé tout près d'un petit ruisseau tout juste en aval du ruisseau Lava, une plus faible abondance de sainfoin alpin, de raisin d'ours, de prêle et de shépherdie du Canada. L'oxytropis de Lambert y est répandu dans les battures. Toutes les plantes dont se nourrissent principalement les ours poussent en abondance dans les talus et en aval du campement. Sur le site même, on a trouvé des signes de la présence d'ours en quantité faible à modérée, mais il se peut que les ours empruntent le sentier qui grimpe le talus à partir du campement. La visibilité est relativement bonne sur l'aire de camping, mais elle diminue dans toutes les directions à mesure que l'on s'en éloigne. Il est peu probable qu'un grand nombre d'ours se déplacent le long de la rivière en amont du ruisseau Lava en raison de la présence de falaises infranchissables : ils sont plus susceptibles de passer du côté est de la rivière, ou plus loin à l'intérieur des terres. Étant donné que les déplacements vers le nord le long de la rivière semblent restreints, il se peut que les ours décident de franchir la rivière près de cet emplacement. Ils choisiront peut-être également de descendre le sentier qui mène au campement depuis des habitats de meilleure qualité, à l'ouest. Toutefois, comme l'endroit est dégagé, les ours détecteront sans doute la présence d'êtres humains avant d'y pénétrer.

      Risques d'affrontements : faibles à modérés

      • campez au pied des falaises rocheuses, d'un côté ou de l'autre du petit ruisseau situé en aval du ruisseau Lava plutôt qu'à côté de ce dernier, de sorte que les ours puissent contourner votre campement;
      • il est déconseillé de partir en randonnée depuis cet emplacement de camping.

      Risques de perte d'habitat : faibles à modérés

      • cet emplacement de camping se trouve près d'un endroit que les ours semblent privilégier pour franchir la rivière : il se peut donc que leurs habitudes de déplacement s'en trouvent perturbées. Cependant, si les campeurs fréquentent régulièrement ce site, les ours apprendront, avec le temps, qu'ils doivent s'attendre à y trouver des êtres humains, et ils traverseront la rivière plus loin en aval.
      Emplacement no 8 (rive droite) : ruisseau Marble
      • MTU 344568/6702934 (NAD 27)

      L'emplacement no 8 se situe en bordure du ruisseau Marble, en aval. La shépherdie du Canada y est répandue et pousse en abondance dans les peuplements de saules et de peupliers situés autour du camp, en bordure de ces peuplements, ainsi que le long des bandes de peupliers, de saules, d'épinettes et d'aulnes qui longent la rivière. On y a trouvé du sainfoin alpin en abondance à certains endroits. Toutes les autres plantes dont se nourrissent les ours sont relativement peu abondantes autour de ce site, et des traces du passage d'ours y ont été observées en quantité modérée. La visibilité y est assez bonne sur trois côtés, puisque l'endroit est relativement dégagé, et plus mauvaise au sud en raison de la présence de saules. Les caractéristiques du terrain ne contraignent pas les ours à traverser cet emplacement et ils peuvent le contourner s'ils détectent la présence d'êtres humains.

      Risques d'affrontements : faibles à modérés

      • campez dans les battures dégagées, loin de la lisière des arbustes, pour permettre aux ours de mieux détecter votre présence et de vous éviter;
      • il est déconseillé de partir en randonnée depuis cet emplacement de camping étant donné la faible visibilité et les risques élevés de surprendre un ours en train de se nourrir ou de se déplacer.

      Risques de perte d'habitat : faibles à modérés

      • les ours peuvent emprunter d'autres corridors pour contourner ce site;
      • on trouve une abondance de plantes donc se nourrissent les ours en amont du ruisseau Marble et de l'autre côté de la rivière.
      Emplacement no 9 (rive droite) : En amont du lac Lowell
      • MTU 8V 335616/6690567 (NAD 27)

      Cet emplacement est situé sur la rive droite de la rivière, à environ 2,5 km en amont du lac Lowell. Les personnes qui campent sur ce site sont susceptibles de partir en randonnée jusqu'à la moraine (marche d'au moins 20 minutes) pour apercevoir le glacier. On trouve au campement un bon endroit où tirer les embarcations hors de l'eau. L'aire de camping se trouve dans un peuplement clairsemé de saules et de dryades. Au centre du campement, un petit regroupement d'aulnes pourrait servir de brise-vent pour une cuisine. On trouve, en amont, des peupliers baumiers, des épinettes éparses et des arbustes denses, dont la shépherdie du Canada ( Shepherdia canadensis ) et le saule ( Salix spp.). En aval, une bande densément peuplée d'aulnes ( Alnus crispa ) et de saules borde la rivière. De plus, il y a, à l'intérieur des terres, un regroupement moins dense d'épinettes blanches ( Picea glauca ), accompagné de peupliers baumiers ( Populus balsamifera ) et de shépherdie du Canada. Enfin, on trouve derrière ce peuplement un regroupement de dryades.

      Risques d'affrontements : faibles à modérés

      Risques d'affrontements suivant les saisons :
      Printemps : f à m, Été : f à m, Fin de l'été : f à m

      • Plus on s'éloigne de l'emplacement de camping, plus la végétation nuit à la visibilité. Les risques causés par la mauvaise visibilité sont élevés à certains endroits, mais modérés en général.
      • Les sentiers sont tracés. Les caractéristiques du terrain et de la végétation ne contraignent pas les ours à passer par cet endroit. Toutefois, les risques de rencontrer des ours en déplacement augmentent en amont du campement, où la moraine se trouve plus près du bord de la rivière.

      Risques de perte d'habitat : modérés

      Risques de perte d'habitat suivant les saisons :
      Printemps : m, Été : m, Fin de l'été : m

      • Les ours peuvent emprunter d'autres corridors pour contourner ce site.

      Recommandations

      Cet emplacement de camping présente en général peu de risques, mais ces derniers augmentent en amont comme en aval du campement. Il est déconseillé de partir en randonnée dans ce secteur : les risques de rencontres-surprises en seraient accrus puisque la visibilité y est parfois faible. De plus, la qualité de l'habitat augmente à mesure que l'on s'éloigne de l'emplacement de camping. Les personnes qui marchent vers l'aval se trouvent entourés de vents dominants. Cet emplacement doit servir de campement temporaire; il faut l'utiliser uniquement lorsque les conditions météorologiques vous empêchent de vous rendre jusqu'aux sites du lac Lowell en toute sécurité.

      Lac Lowell

      Il est interdit de camper au pied du mont Goatherd. Vous pouvez toutefois passer la nuit sur les rebords externes du dépôt morainique situé le long de la rive est du lac Lowell. Campez le plus loin possible du pied de la montagne, restez-y le moins de temps possible et réduisez vos activités au pied du mont au strict minimum.

  • Limite d'une nuit

    Camping à ruisseau Lava

    Les groupes de campeurs ne peuvent passer qu'une seule nuit par expédition entre le confluent des rivières Kaskawulsh et Dezadeash et le camping no 9, en amont du lac Lowell. .

    En empêchant les campeurs de passer plus d'une nuit entre le confluent des rivières Kaskawulsh et Dezadeash et l'emplacement no 9 (en amont du lac Lowell), nous visons à réduire au minimum le nombre de personnes se trouvant à tout moment dans la zone de préservation spéciale, et ainsi limiter la perte d'habitat de l'ours causée par l'être humain.

  • Zone prohibée du mont Goatherd

    Il est interdit de camper dans la zone prohibée du mont Goatherd; le camping est limité à la rive est du lac Lowell, où l'on peut dormir deux nuits au maximum.

  • Excursions sur la terre ferme

    Lorsque nous avons évalué les risques posés par la présence d'emplacements de camping, nous n'avons pas tenu compte de la randonnée pédestre. Les excursions sur la terre ferme (p. ex. les randonnées pédestres d'un jour) sont déconseillées : elles pourraient occasionner des affrontements entre ours et êtres humains, ou encore perturber les ours. Il est interdit de laisser vos embarcations ou votre campement sans surveillance pour aller faire de la randonnée. Au moins une personne doit rester sur les lieux pour surveiller les radeaux et le campement.

  • Entreposage de la nourriture

    Les campeurs doivent s'assurer de conserver leur nourriture et leurs déchets hors d'atteinte des ours.

    Les ours sont opportunistes et ils apprennent rapidement. Plus ils s'habituent à la présence des êtres humains, plus ils sont susceptibles de réussir à se procurer leur nourriture et leurs déchets. Les ours qui dépendent de la nourriture humaine constituent un risque. Si les campeurs n'entreposent pas leur nourriture et leurs déchets hors d'atteinte des ours, ces derniers mettront bientôt leur sûreté en péril : ce n'est qu'une question de temps.

    Vous devez absolument empêcher les ours d'avoir accès à votre nourriture et à vos déchets si vous voulez que le corridor de la rivière Alsek demeure sauvage et dépourvu d'ours dénaturés. En tant qu'utilisateur de la rivière, c'est votre responsabilité.

    Voici quelques mesures simples et efficaces :

    • Veillez à ce que votre emplacement de camping reste propre en tout temps, et également à votre départ;
    • Ne laissez jamais votre emplacement, votre embarcation ou votre nourriture sans surveillance;
    • Utilisez de contenants à l'épreuve des ours ou de clôtures électriques portatives certifiés par IGBC (anglais seulement) afin de protéger tout produit pouvant attirer les ours comme vos aliments et vos déchets.

    Il vous faudra redoubler d'efforts pour empêcher les ours d'avoir accès à vos aliments et à vos déchets, mais en tant qu'utilisateur de la rivière, c'est ce que vous pouvez faire de mieux pour éviter la disparition des populations de grizzlis dans cette région et pour assurer votre propre sûreté.

    Clôtures électriques

    Les clôtures électriques sont un moyen efficace de sécuriser les attractifs lorsqu’ils sont installés et utilisés correctement. Il doit s’agir d’une clôture approuvée par IGBC et, lorsqu’elle est installée,elle doit répondre aux exigences en matière de tension (anglais seulement) énoncées par USFS pour avoir votre permis.

    Lorsque vous contacter l’équipe du parc pour réserver votre date de mise à l’eau, dites-leur également si vous allez utiliser des clôtures électriques portatives. Assurez-vous d’avoir un produit certifie en vérifiant le numéro de certification IGBC sur la liste suivante (note : certains modèles ont des noms similaires mais tous ne sont pas certifiés).

    Assurez-vous que vous pouvez installer votre clôture afin qu’elle réponde aux exigences d’utilisation appropriée. Nous vous conseillons de vous exercer à installer et à tester votre clôture avant le début de votre voyage. Lorsque vous finaliserez votre inscription, on vous demandera le numéro de certification IGBC de votre clôture. Les chefs de groupe auront une réunion obligatoire avec un agent du parc, ou ils devront installer et démontrer l’utilisation appropriée de la clôture électrique (c.à.d. d’une tension de sortie d’au moins 5000 volts avant de recevoir leur permis d’accès à l’arrière-pays.

Les restrictions s’appliquent à l’ensemble de la rivière

  • Il est interdit de faire des feux de camp sans panier à braise. Il est préférable d'utiliser un réchaud puisque le bois flotté et le bois mort sont rares et difficiles à obtenir.
  • Tous les déchets, y compris les déchets humains, doivent être rapportés. Il est interdit de retirer des objets naturels ou historiques du parc.
  • Les armes à feu sont interdites dans le parc Kluane.
  • Les embarcations à moteur sont interdites sur les rivières Dezadeash et Alsek à l'intérieur du parc Kluane