Visiteurs qui lisent la rivière avant d’entrer dans les rapides avec leurs canots pneumatiques

Ivvavik est l’un des parcs les plus isolés en Amérique du Nord et les installations et services de sauvetage sont limités. C’est pourquoi les visiteurs doivent être autosuffisants, autonomes et capables de faire face à des urgences seuls. Parcs Canada a une équipe de recherche et sauvetage à Inuvik, mais les opérations de sauvetage dépendent du temps et de la disponibilité des aéronefs et du personnel. Le délai d’intervention peut aller d’un à deux jours ou même plus selon les circonstances.

Les visiteurs qui se joignent à nos excursions au camp de base dans l’Arctique sont accompagnés par des guides formés de Parcs Canada et n’ont pas besoin d’être autonomes comme les visiteurs indépendants.

Tous les visiteurs du parc national Ivvavik doivent s’inscrire et se désinscrire auprès de Parcs Canada à Invuik, dans les T.N.-O., et participer à une séance d’orientation avant de se rendre dans le parc.

Consultez le site https://www.adventuresmart.ca/french/tripplanning/gear.htm pour obtenir des conseils sur la façon de s’habiller et sur le matériel à emporter.

Pour obtenir de l’information importante sur la façon de rester en sécurité tout en profitant du parc national Ivvavik, veuillez parcourir les sujets ci-dessous :

Coordonnées en cas d’urgence

Vous pouvez obtenir de l’aide en cas d’urgence en communiquant avec Parcs Canada en tout temps, toute l’année.

De mai à septembre :
1. Composez le  867-678-0705 pour joindre un agent de service disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
2. Si vous n’arrivez pas à joindre l’agent de service, communiquez avec le service de répartition de Parcs Canada (situé à Jasper, en Alberta) au 1-877-852-3100.

De septembre à avril :
1. Communiquez avec le service de répartition de Parcs Canada (situé à Jasper, en Alberta) au 1-877-852-3100.

  • Les appareils de communication par satellite tels que dispositifs SPOT et InReach sont le seul moyen de communication utilisé dans le parc national Ivvavik comme il n’y a pas de couverture cellulaire ni de lignes de terre.
  • Familiarisez-vous avec votre dispositif avant de commencer votre voyage. Comprenez comment fonctionnent les appels d’urgence et les fonctions de messagerie. Entrez un message et une liste de contacts avant de commencer votre voyage et assurez-vous d’inclure le numéro de l’agent de service de Parcs Canada.
  • Les balises de localisation personnelle (BLP) sont aussi disponibles. Ces appareils envoient un signal de détresse et doivent être utilisés en cas d’urgence seulement.

Climat

Climat

Lorsque vous vous préparez à visiter le parc national Ivvavik, il faut être prêt à affronter tous les temps. Les conditions météorologiques changent rapidement. En été, la température moyenne dans le parc est de 14 °C et le mercure varie habituellement de 5 à 25 °C. Des conditions météorologiques exceptionnelles peuvent apporter de la neige et des températures pouvant tomber à -15 °C, bien que cela soit rare. Apportez toujours beaucoup de vêtements chauds et de nourriture. Votre tente et vos autres abris devraient pouvoir résister à des vents forts.

Visitez

www.adventuresmart.ca/french/trip_safety/gear.htm pour obtenir des conseils sur la façon de s’habiller et sur le matériel à emporter.

Les visiteurs indépendants doivent fournir au bureau de Parcs Canada à Inuvik un itinéraire et des plans de voyage détaillés avant de se rendre dans le parc. Cela se fait durant la séance d’orientation.

Au cours de nos excursions au camp de base dans l’Arctique, les visiteurs se déplacent le plus souvent avec des membres du personnel de Parcs Canada, mais s’ils choisissent de faire de la randonnée seuls, ils doivent communiquer leurs plans et leurs itinéraires au personnel.

Sécurité de l'eau

Traversée des rivières

Vous devrez sûrement traverser des ruisseaux lorsque vous faites de la randonnée dans le parc. Il est normalement simple de passer à gué, mais l’eau peut être rapide et à la hauteur du genou. Soyez prudent.

Il faut être extrêmement prudent quand on traverse des cours d’eau rapides comme le ruisseau Joe, et les rivières Babbage, Trail, Crow, Spring et Malcolm. Leur niveau saisonnier peut varier considérablement selon le manteau neigeux et les précipitations. Il peut être très dangereux, voire impossible de traverser certains des cours d’eau si l’été est pluvieux. N’essayez pas de traverser la rivière sans embarcation. L’exposition à l’eau froide et des rivières et des lacs peut entraîner rapidement l’hypothermie.

Lorsque vous traversez des rivières, nous vous recommandons de:

  • traverser les cours d’eau tôt le matin, lorsque le niveau d’eau est au plus bas;
  • porter des bottes ou des sandales afin d’être plus stable et d’éviter de vous couper sur les pierres pointues;
  • ne pas porter de cuissardes, car elles peuvent se remplir d’eau;
  • défaire la ceinture de votre sac à dos autour de votre taille et de votre poitrine;
  • vous servir d’une canne de marche placée en amont pour un meilleur appui;
  • vous déplacer en diagonale en faisant face à l’amont et en cédant au courant; et
  • tenir une ou plusieurs personnes par le bras.
  • Qualité de l’eau

    Bien qu’aucun de cas de giardiase n’ait été signalé chez des humains au parc nous savons que les microbes qui causent cette maladie y sont présents. Nous conseillons donc de filtrer, de traiter ou de faire bouillir l’eau avant de la boire.

    Crues Soudaines

    L’eau provenant de la fonte des neiges et de la pluie pénètre rapidement dans la rivière Firth et les niveaux d’eau peuvent monter très vite. Le volume d’eau dans la rivière peut doubler en quelques heures. Les usagers de la rivière doivent demeurer vigilants et être prêts à déplacer leur camp plus haut pendant les périodes de forte pluie continue. Lorsque les niveaux d’eau sont élevés, ils doivent faire preuve de bon sens lorsqu’ils décident d’entrer dans le canyon ou d’y rester. La difficulté et le classement de nombreux rapides augmentent lorsque l’eau monte.

    Aufeis

    Les aufeis sont des couches de glace étendues de deux à cinq mètres d’épaisseur que l’on trouve à la source et au delta de la rivière Firth. Ils se forment lorsque l’eau de source qui s’écoule par-dessus la glace gèle. La glace est si épaisse qu’il est rare qu’elle fonde entièrement.

    Les dangers que ce phénomène entraîne sont les suivants :

    • Canaux circulant sous la glace : la rivière se creuse des canaux dans la glace et sous la glace. Il faut rester vigilant et se tenir éloigné de ces canaux, car une embarcation ou une personne pourrait être entraînée sous la glace, avec les conséquences graves que cela comporte.
    • Canaux sapant à la base le bord de la glace : des canaux de la rivière peuvent saper à la base les bords des aufeis. Ces couches de glace amincies en surplomb sont très instables. Il faut les éviter, car elles pourraient se détacher de la couche principale et immobiliser une embarcation ou une personne sous l’eau.
    • Icebergs : ces blocs de glace qui se détachent des couches principales et flottent sur la rivière peuvent poser de grosses difficultés pour la navigation.

    Pêche

    Soyez prudent lorsque vous pêchez sur le bord de l’eau puisque le sol peut être irrégulier, meuble ou glissant. Dans les régions près d’étendues d'eau coulant rapidement comme des rapides, une chute peut entraîner l’exposition à de l’eau glacée, l’entraînement par le courant ou la noyade. Lorsque vous empruntez la rive ou le lit d’une rivière, choisissez des zones ayant un sol stable. Regardez où vous marchez pour vous assurer que le terrain est solide et sec afin d’éviter de glisser ou de tomber. Pêchez dans des zones où l’eau est calme. Éloignez-vous des eaux qui coulent rapidement.

    Sécurité de la faune

    Un des grands attraits d’Ivvavik est son paysage sauvage. Nous voulons nous assurer que nos visiteurs comprennent la façon de conserver le parc comme un endroit où la faune est à l’aise de se promener sans restriction et qui n’est pas touché par notre présence.

    Sécurité au pays des ours

    Le parc abrite trois espèces d’ours : l’ours noir, le grizzli et l’ours polaire. L’espèce la plus souvent aperçue parmi ces trois ours est le grizzly.

    Nous vous donnerons des renseignements sur la sécurité au pays des ours durant votre séance d’orientation avant votre départ. Vous regarderez la vidéo En sécurité au pays des ours en plus de recevoir les dépliants Vous êtes au pays des ours et Sécurité au pays des ours polaires. Ces ressources fournissent d’excellents renseignements axés sur la prévention et sur les mesures à prendre au cas où vous rencontreriez un ours.

    Suivez ces conseils de sécurité afin d’éviter de rencontrer des ours :

    • Entreposez et préparez la nourriture à au moins 50 mètres de votre campement afin d’éliminer les odeurs qui attireraient un ours. Ne rangez jamais des aliments ou des articles de toilette parfumés dans votre tente ou aux alentours, et servez-vous des contenants à l’épreuve des ours pour ranger votre nourriture et ces articles.

    Veuillez noter que les visiteurs qui participent à une excursion au camp de base dans l’Arctique ont accès à des casiers pour leurs articles de toilette et leur nourriture dans un bâtiment du camp de base. Il n’est pas nécessaire d’avoir des contenants à l’épreuve des ours pour ces voyages.

    •  Utilisez des articles de toilette sans parfum afin d’éviter les odeurs qui pourraient attirer un ours.
    • Remportez ce que vous avez apporté afin que les ours n’apprennent jamais à associer les humains à une source de nourriture. Respectez les principes Sans trace.
    • Voyagez en groupe. Plus le groupe est important, plus vous avez de chance de dissuader un ours.
    • Restez sur vos gardes et surveillez la présence de signes récents d’activités d’ours comme des fèces, des pistes et des plantes récemment piétinées. Lorsque vous faites de la randonnée, annoncez votre présence en criant, en chantant ou en parlant fort, surtout près des ruisseaux et dans la végétation arbustive dense le long des fonds de vallée. Cette mesure aide à alerter un ours à votre présence et aide à éviter une rencontre surprise.
    • Si vous voyez un ours, regroupez-vous calmement. Ne vous approchez pas. Quittez les lieux calmement si c’est possible.
    • Emportez des dispositifs de dissuasion des ours tels que gaz poivré et avertisseurs pneumatiques, et sachez les utiliser.
    • Si vous rencontrez un animal de grande taille mort, quittez les lieux immédiatement.
    • Si vous rencontrez un animal de grande taille mort, quittez la zone immédiatement.

    Si un ours a un comportement agressif envers vous, communiquez avec l’agent de service de Parcs Canada dès que possible.

    Une note à propos des ours polaires :
    Le comportement des ours polaires est très différent de celui des grizzlys et des ours noirs.

    Bien qu’une rencontre avec un ours polaire est peu probable, les visiteurs devraient tout de même connaître leur comportement et être préparés, à l’aide des renseignements adéquats, à éviter les rencontres.

    La majorité des ours polaires restent sur les plaques de glace en mouvement tout au long de l’été et ne devraient pas poser de problèmes aux visiteurs. Par contre, il est possible de les rencontrer le long de la côte au cours des années où la banquise permanente est poussée au sud vers le continent. Signalez toute présence et tout signe d’ours polaire au personnel du parc le plus rapidement possible en appelant l’agent de service.

    Pour plus d’information sur la sécurité liée aux ours, visitez http://www.bearsmart.com/ (en anglais)

    Bœufs Musqués et orignaux

    On trouve des bœufs musqués et des orignaux partout dans le parc à toutes les époques de l’année. Ils sont normalement dociles mais peuvent parfois charger, surtout s’ils se sentent menacés ou provoqués. Cela est plus probable lorsque les mâles sont en rut vers la fin juillet. N’oubliez pas que ce sont des animaux sauvages. Ne vous en approchez pas et conservez si possible entre vous et les animaux un obstacle physique tel que ravin, étang ou ruisseau.

    Loups et carcajous

    On trouve des loups et des carcajous partout dans le parc. Il est extrêmement rare que ces animaux soient une menace pour les humains, mais ce sont des prédateurs et ils peuvent devenir agressifs dans des circonstances exceptionnelles. Déplacez-vous en groupe, ne vous approchez d’aucun animal sauvage et défendez-vous s’il y a lieu en faisant du bruit ou en utilisant du gaz poivré ou un avertisseur pneumatique

    Insectes Piqueurs

    Dans l’Arctique, les insectes ne sont actifs que durant la brève saison estivale et ils ont beaucoup à faire durant leur courte vie. Le nombre de moustiques, de mouches noires et de taons semble augmenter graduellement en juin, puis diminuer en août. En juillet, on doit toujours s’attendre à se faire piquer. L’emploi d’un insectifuge et le port d’une veste de protection et d’un chapeau contre les insectes sont essentiels.

    Rage

    Méfiez-vous de tout animal « amical » ou trop audacieux. En règle générale, tenez-vous à une bonne distance de la faune.

    Camping sauvage

    Camping sauvage

    Il n’y a pas d’emplacements de camping désignés dans le parc. Vous pouvez camper où vous voulez, exception faite des sites archéologiques.

    Parcs Canada a déterminé si possible des emplacements de camping pittoresques et appropriés le long de la rivière Firth. Communiquez avec le bureau du parc pour obtenir un exemplaire de la carte et du guide de la rivière Firth.

    Veuillez pratiquer le camping écologique afin de protéger la nature vierge. Vous devez rapporter tous vos déchets.

    Les vents peuvent être très forts et durer longtemps dans le parc national Ivvavik. Il est essentiel de posséder une tente de bonne qualité capable de résister à des vents violents.

    Veuillez également lire la section sur la sécurité au pays des ours pour connaître certains conseils sur la façon d’installer un campement sécuritaire.

     

    Randonnée

    Randonnée

    Bien qu’il n’existe aucun sentier de randonnée pédestre désigné dans le parc, les possibilités sont innombrables.

    Suivez ces conseils pour rester en sécurité :

    • Portez de bonnes bottes de marche soutenant bien la cheville
    • Faites de la randonnée en groupe
    • Apportez des répulsifs à ours comme du gaz poivré ou avertisseurs pneumatiques
    • Apportez de la nourriture, de l’eau, des fournitures de premiers soins et des couches supplémentaires de vêtements
    • Remettez votre itinéraire au personnel de Parcs Canada

    Pentes

    Le parc national Ivvavik est situé dans un milieu sauvage de montagne. Certains secteurs comportent des falaises, des pentes et des reliefs accidentés qui peuvent être dangereux, sans oublier la variabilité des conditions du climat et des eaux de surface. Nous vous recommandons de ne pas essayer de gravir ou traverser les pentes raides au cours des périodes pluvieuses.

    Établissement d’itinéraire et orientation

    La plupart des itinéraires de randonnée du parc suivent des repères facilement reconnaissables comme des rivières, des canyons, des vallées et des crêtes de montagnes. Ces repères naturels sont faciles à identifier sur le terrain et sont indiqués sur les cartes topographiques. La navigation et le choix d’itinéraires sont généralement faciles, mais il peut être ardu de s’orienter dans le vaste paysage. Emportez une carte, une boussole et un appareil GPS, et assurez-vous de bien savoir les utiliser.

    La sécurité est l’affaire de tous.

    À Parcs Canada, nous fournissons notre part d’efforts pour veiller à ce que votre visite soit sécuritaire en évaluant les risques, en gérant les dangers et en offrant une information librement accessible à tous. En tant que visiteurs, vous pouvez également contribuer à cette démarche en vous assurant d’obtenir l’information dont vous avez besoin pour demeurer en sécurité et prendre des décisions éclairées, tout en appréciant ces lieux exceptionnels. Nous encourageons les visiteurs à communiquer avec notre bureau d’Inuvik pour parler à nos employés cultivés et pour obtenir l’information la plus récente. Pour vous assurer d’une visite sécuritaire et mémorable, vous devez être bien préparé avant d’entreprendre toute activité à laquelle vous souhaitez participer.