À titre de visiteur du parc, vous partagez ce milieu naturel avec l'ours et de nombreuses autres espèces d'animaux sauvages qui en dépendent pour leur survie. De par sa nature, l'ours se méfie de l'humain, mais il est imprévisible. En approfondissant vos connaissances sur le comportement de l'ours, vous pourrez diminuer le risque d'une rencontre désagréable avec cet animal et, par le fait même, aider à protéger la population d'ours noirs du parc.

Avec votre collaboration, les ours et les humains peuvent cohabiter. Les renseignements de cette page vous aideront à vous protéger et à protéger les ours au parc national de Prince Albert.

Pourquoi les ours agissent-ils comme ils le font

Rappelez-vous toutefois de lui donner beaucoup d’espace, car les ours préfèrent habituellement d’éviter les humains. Le comportement naturel de l’ours qui consiste à éviter l’être humain peut devenir agressif pour les raisons suivantes :

  1. Il a été surpris.
  2. Il protège ses petits.
  3. Il protège une source de nourriture.
  4. Il a été provoqué par un chien.
  5. Il a surmonté sa peur naturelle des humains.
  6. Il se sent coincé.

L’ours peut sembler se déplacer lentement ou ne pas se soucier de vous, mais son comportement peut être imprévisible et dangereux. Soyez conscient de ce qui vous entoure, assurez votre sécurité et assumez la responsabilité de vos actes. L’ours noir peut courir à une vitesse allant jusqu’à 50 km/h.

Pour éviter de rencontrer un ours

Ne vous approchez jamais d’un ours.
Donnez aux animaux sauvages l’espace dont ils ont besoin. 

Déplacez-vous en groupe dans la mesure du possible et ne laissez jamais vos enfants s’éloigner de vous.

Faites du bruit! Avertissez les ours de votre présence. Parlez très fort, tapez des mains, chantez – surtout à l’approche des cours d’eau, dans les zones de végétation dense, dans les régions où les baies sont abondantes, dans les secteurs venteux et dans les endroits où la visibilité est faible. Des études révèlent que le bruit des clochettes ne suffit pas à éloigner les ours.

Soyez à l’affût des signes récents de la présence d’un ours – des pistes, des excréments, des mottes de terre retournée et les troncs d’arbre déchiquetés. Quittez le secteur si les traces sont fraîches.

Tenez votre chien en laisse en tout temps. Les chiens peuvent provoquer chez les ours et les autres animaux sauvages un comportement défensif.

Si vous trouvez sur votre passage des animaux morts, quittez le secteur immédiatement et signalez votre découverte aux gardes de parc.

Secteurs fermés. Pour votre sécurité et celle des autres, respectez les fermetures de secteurs.

Cyclistes et coureurs
Parce que vous vous déplacez rapidement et en silence, vous êtes susceptibles de surprendre un ours. Faites du bruit, restez vigilant et ralentissez. 

Évitez les articles pouvant attirer les ours

Les ours sont friands des aliments naturels, mais ils profiteront d’un repas facile. La liste des articles pouvant attirer les ours vous surprendra :

  • Graines pour les oiseaux et arachides (y compris le liquide sucré des mangeoires à colibris);
  • Barbecues;
  • Déchets;
  • Nourriture, vaisselle, marmites, casseroles;
  • Glacière;
  • Animaux de compagnie et leur nourriture;
  • Recyclage (même les contenants et bouteilles qui ont été rincés);
  • Bacs de compostage;
  • Essence;
  • Articles de toilette et produits cosmétiques.

Lorsque vous faites du camping :

  • Éliminez toutes odeurs sur votre corps et dans votre emplacement de camping – Veillez à ce qu’il n’y ait ni boissons, ni aliments, ni articles de toilette dans votre tente et faites en sorte que votre sac de couchage, votre tente et les vêtements que vous portez pour dormir ne dégagent aucune odeur de nourriture. Rangez vos articles dans un véhicule, dans les garde-manger assignés ou dans les caches pour nourriture.
  • Rangez votre nourriture, la nourriture de vos animaux et vos déchets loin de votre tente dans un endroit à l’épreuve de l’ours (véhicule, roulotte à parois rigides, garde-manger, caches pour nourriture dans l’arrière-pays). Pour en savoir plus : AdventureSmart.ca
  • Nettoyez et rangez votre vaisselle et vos ustensiles tout de suite après les repas. Jetez l’eau de vaisselle filtrée dans les endroits désignés (avant-pays : égouts, toilettes; camping en arrière-pays : latrines). Jetez les matières solides filtrées à la poubelle.  
  • Là où il n’y a pas de toilettes sèches, les eaux grises et les déchets humains doivent être enterrés à au moins 70 m des sentiers et des emplacements de camping. Vous devez rapporter votre papier de toilette.
  • Ramenez vos déchets – ne pas les brûler, ni les enfouir. Rangez-les avec votre nourriture.  
  • Jetez les entrailles de poisson dans la partie profonde d’un lac et non le long des rives de rivières ou de lacs. Dans l’avant-pays, utilisé les cabanes et les contenants de nettoyage de poissons.

Dans le lotissement urbain :

  • Rangez les déchets/le recyclage, la nourriture/la nourriture pour animaux de compagnie et les autres articles dégageant une forte odeur dans les endroits à l’épreuve des ours.  
  • Utilisez les bacs de déchets et de recyclage à l’épreuve des ours.  
  • Installez des nichoirs et des bains pour oiseaux au lieu de mangeoires. 
  • Nettoyez bien les barbecues après chaque utilisation. 

Si vous rencontrez un ours

  1. Demeurez calme et n’alarmez pas l’ours en criant ou en faisant des mouvements brusques. Restez immobile, tenez bon et évaluez la situation. Les ours peuvent démontrer le stress en grognant, en grondant ou en faisant claquer leur mâchoire. Ils peuvent faire semblant de charger. Si un ours réagit de cette façon, il est important que vous restiez calme, aussi difficile que cela puisse être. 
  2. Parlez à l’ours. Faites en sorte qu’il entende votre voix. Parlez d’une voix calme et ferme. Ceci le laisse savoir que vous êtes un être humain et non une proie. Si l’ours se dresse sur ses pattes arrière et semble humer l’air, c’est qu’il tente de vous identifier.
  3. Éloignez-vous lentement à reculons, ne courez pas. Si un ours charge, restez immobile, c’est possible qu’il fasse semblant. Vous ne pourrez pas courir plus vite que lui.  
  4. Rendez-vous moins vulnérable – prenez les petits enfants dans vos bras et demeurez en groupe.
  5. Ne déposez pas votre sac à dos par terre. Il pourrait servir à vous protéger en cas d’attaque. 
  6. Quittez le secteur ou faites un détour. Si ce n’est pas possible, attendez que l’ours s’en aille. Assurez-vous qu’il a toujours suffisamment d’espace pour s’enfuir. 

La recherche que le vaporisateur de gaz poivré peut être un outil efficace pour dissuader l’attaque d’un ours noir. Sachez comment l’utiliser et gardez-en à portée de main. 

Si un ours vous attaque

Attaque défensive
L’ours se nourrit, protège ses petits et/ou est surpris par votre présence. Il vous attaque parce qu’il vous perçoit comme une menace. Servez-vous de votre vaporisateur de gaz poivré.

Si l’ours entre en contact avec vous, faites le mort.

Couchez-vous face contre terre, les mains croisées sur votre nuque et les jambes écartées afin d’éviter de vous faire retourner. Demeurez immobile jusqu’à ce que vous soyez certain que l’ours a quitté le secteur. Si l’attaque se poursuit, il se peut que l’ours ne se défende plus, mais est devenu prédateur.

Attaque prédatrice
L’ours vous traque ou chasse sur un sentier puis vous attaque, ou encore il vous attaque la nuit.

Si l’ours vous traque, ne faites pas le mort.
Défendez-vous!

Essayez de fuir vers un bâtiment ou une voiture.

Si vous ne pouvez pas vous échapper, servez-vous du vaporisateur de gaz poivré, criez et défendez-vous à l’aide des outils qui sont à portée de main (branches, pierres, équipement de camping). Faites comprendre à l’ours que vous n’êtes pas une proie facile.


Autres liens