Le parc national de Prince Albert se situe dans une zone de transition naturelle entre la forêt boréale et la forêt-parc à trembles. Il comprend la plus grande zone protégée de forêt boréale mixte méridionale de l’Ouest canadien. On y trouve différents types de peuplements forestiers, allant des peuplements de conifères aux tremblaies, chacun hébergeant une faune et une flore uniques. Pour assurer la stabilité et la santé écologiques des forêts, cinq indicateurs écologiques importants sont surveillés :