Lorsque la structure ou la fonction naturelle d’un écosystème a été gravement altérée, une intervention peut s’avérer nécessaire pour restaurer l’intégrité écologique.

Dans le parc national de Prince Albert, il y a quatre activités principales de conservation et de restauration des écosystèmes : le feu, la gestion de la faune, la gestion de la végétation et la remise en état des aires perturbées. La surveillance écologique est utilisée pour déterminer quels facteurs menacent la santé des écosystèmes du parc ainsi que pour guider la planification et déterminer la réussite des projets de gestion active.