Lancez votre ligne dans les froides eaux septentrionales du parc national de Prince Albert, et rapportez la prise du jour ou un récit sur le poisson qui vous a échappé. Le touladi, le grand brochet et le doré jaune ne représentent que quelques-unes des espèces de poissons de sport qui peuplent les eaux du parc national de Prince Albert.

Les lacs et rivières du parc abritent une population de poissons en santé, et la pêche a été pendant des millénaires une source de nourriture traditionnelle dans ce secteur. Les Autochtones ont vécu sur ce territoire et pêché dans ces eaux pendant des milliers d’années, et les premiers colons y ont pratiqué la pêche commerciale avant la création du parc en 1928. Aujourd’hui, les visiteurs du parc national de Prince Albert peuvent profiter à la fois du calme et de la poussée d’adrénaline souvent suscités par la pêche.

Espèces aquatiques envahissantes

Pour s’assurer que les lacs et les rivières du parc national de Prince Albert demeurent sains, Parcs Canada et ses partenaires déploient de nombreux efforts pour empêcher les espèces aquatiques envahissantes comme la moule zébrée d’entrer dans les lacs et rivières du parc. Apprenez-en davantage sur la façon dont vous pouvez aider!

Obtenir un permis de pêche de parc national ainsi qu’un exemplaire du Règlement sur la pêche, que vous pouvez vous procurer à un kiosque des visiteurs.

Sommaire du Règlement sur la pêche à la ligne*

*Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste complète des règlements sur la pêche dans les parcs nationaux. Pour de l’information additionnelle sur les lois applicables dans les parcs nationaux, veuillez visiter le site Web des lois et règlements de Parcs Canada.

Saison de pêche

La pêche à la ligne est autorisée à partir d’une heure avant le lever du soleil jusqu’à une heure après le coucher du soleil, comme suit :

lac espèces Dates de la saison
lac Waskesiu Toutes les espèces De la fête de la Reine* jusqu’au 31 mars
Lac Kingsmere et lac Wassegam Toutes les espèces De la fête de la Reine* à la fête du Travail
lac Crean Toutes les espèces, sauf le touladi De la fête de la Reine* à la fête du Travail
Tous les autres plans d’eau (sauf les eaux interdites à la pêche énumérées ci-dessous) sauf ceux indiqués ci-dessous Toutes les espèces De la fête de la Reine* jusqu’au 30 septembre

* Il est prévu que les saisons d’ouverture devant débuter le jour de la fête de la Reine commencent en fait le samedi qui précède immédiatement ce jour férié. Si le dernier jour d’une saison de pêche tombe un vendredi ou un samedi, la saison de pêche prend fin le dimanche suivant.

Eaux où la pêche est interdite

  • Le premier et le plus à l’est des lacs Heart.
  • La rivière Waskesiu.
  • La rivière Kingsmere – le ruisseau Mud.
  • Le lac Amiskowan.
  • La partie du lac Waskesiu qui est adjacente à la décharge du ruisseau Mud et dans un rayon de 500 m à partir du milieu du ruisseau Mud, là où il se jette dans le lac Waskesiu.
  • La partie du lac Waskesiu qui est adjacente à la décharge de la rivière Kingsmere et dans un rayon de 500 m à partir du milieu de la rivière Kingsmere, là où elle se jette dans le lac Waskesiu.
  • La partie du lac Kingsmere qui se trouve dans un rayon de 500 m d’une pointe connue localement sous le nom de pointe Clare.
  • Le ruisseau Kapesiwin.
  • La partie du lac Sandy qui est adjacente à la décharge du ruisseau Kapesiwin et dans un rayon de 500 m à partir du milieu du ruisseau Kapesiwin, là où il se jette dans le lac Sandy.

Limites quotidiennes de prise et de possession :

Par permis : Poissons de sport

  • Grand brochet 3
  • Doré jaune 2
  • Touladi 1 (voir la réglementation additionnelle pour cette espèce)
  • Corégone 5
  • Perchaude 5
  • Toutes les prises de poissons de sport confondues 5

Si un poisson a été découpé en filets, deux filets sont considérés comme un poisson unique et, à moins de montrer le corps, chaque filet est traité comme provenant d’un poisson de sport.

Le permis de pêche de parc national est obligatoire.

  • Chaque pêcheur doit avoir en sa possession un permis de pêche valide accordé par les parcs nationaux du Canada.
  • Les personnes de moins de 16 ans peuvent acheter leur propre permis de pêche ou se faire accompagner d’une personne de 16 ans ou plus qui détient un permis de pêche. Si elles n’achètent pas leur propre permis, chaque poisson en leur possession sera considéré faisant partie des prises du titulaire du permis.

Il est illégal :

  • d’utiliser des hameçons illicites, de pêcher avec plus d’une ligne, de laisser une ligne sans surveillance ou d’utiliser une combinaison d’hameçons permettant d’attraper plus d’un poisson à la fois (p. ex. capture de brochet à la dandinette);
  • d’utiliser comme appâts, ou d’avoir en sa possession afin de les utiliser comme appâts, des parties de poisson ou des poissons entiers, vivants ou morts (y compris leurs œufs);
  • de déposer dans les eaux du parc de la viande, des os, du poisson mort ou des déchets, du grain, des aliments secs ou d’autre nourriture pour les poissons;
  • de recueillir des appâts dans le parc;
  • de laisser se perdre ou de gaspiller des poissons qui sont légalement pêchés et propres à la consommation humaine;
  • d’avoir en sa possession du matériel pouvant être utilisé pour attraper du poisson autrement que par la pêche à la ligne (p. ex. des filets, des pièges, des fusils-harpons);
  • d’utiliser ou d’avoir en sa possession un gaffeau ou un serre-queue;
  • d’utiliser un leurre ayant plus de deux hameçons simples ou plus de deux hameçons multiples;
  • d’utiliser ou d’avoir en sa possession des plombs ou des turluttes à base de plomb pesant moins de 50 g.

Des renseignements sur les plombs et les turluttes à base de plomb sont disponibles au Centre d’accueil.

Utilisez des tables pour écailler le poisson, s’il y en a. Cette pratique permet de confiner les odeurs qui attirent les ours, et le poisson reste dans un endroit éloigné de votre emplacement de camping.

Pour contribuer à des recherches en gestion des ressources, veuillez retourner toute étiquette trouvée sur un poisson.

Réglementation additionnelle sur la pêche du touladi dans le parc national de Prince Albert :

Quiconque pêche le touladi doit obtenir une autorisation gratuite, en plus du permis de pêche de parc national. Cette autorisation n’est offerte qu’au Centre d’accueil de Waskesiu ou au poste d’entrée Sud. Veuillez respecter scrupuleusement toutes les instructions sur la fiche de rapport sur les captures.

La limite de prise annuelle est de deux touladis.