Dans les collines arides, les badlands et les vallées fluviales érodées du parc national des Prairies et des environs vivent toujours divers animaux sauvages, notamment des antilocapres, des tétras des armoises, des crotales des prairies et les dernières colonies de chiens de prairie à queue noire au Canada.

Le parc national des Prairies abrite des espèces sauvages très diverses. Nous avons recensé jusqu’ici plus de 20 espèces en péril. En 2005, Parcs Canada a réintroduit le bison des plaines, une espèce qui a failli disparaître de la planète, dans la prairie mixte du Sud de la Saskatchewan. Cette harde de conservation joue un rôle essentiel en façonnant l’écologie de la prairie, et elle pourrait aussi contribuer de manière importante au rétablissement de l’espèce à l’échelle du continent.

Vie aquatique

Les sources d'eau dans le parc sont limitées. Les eaux de surface proviennent principalement des eaux de ruissellement du printemps et leur volume varie d'une saison à l'autre. De nombreux ruisseaux coulent au printemps et au début de l'été, mais s'assèchent pendant l'été chaud et venteux. Les eaux de surface n'ont pas une grande utilité, car une grande partie du substrat consiste de schiste argileux ou d'argiles mous ayant de fortes concentrations de sel ou de boue en suspension. Il n'y a aucune source d'eau potable à l'intérieur du parc.

Le poisson-chat et la carpe sont les deux espèces de poisson les plus communes dans la rivière Frenchman, le ruisseau Rock et quelques affluents qui coulent pendant une partie de l'année. Un certain nombre de tortues peintes habitent le long des étendues d'eau douce et stagnante du parc. On peut également y entendre des grenouilles léopards et des rainettes faux-criquet.

Photos de la faune

Parcs Canada et Explore (explore.org) s'associent pour vous présenter des retransmissions vidéo en direct de bisons en liberté dans le parc national des Prairies.