Le parc national des Prairies, un lieu protégé d’importance nationale, invite les visiteurs à découvrir les espèces, les écosystèmes et les paysages captivants de la prairie ainsi que les moyens d’adaptation fascinants qui permettent aux plantes, aux animaux et aux personnes de vivre dans cet environnement hostile. Au cours de l’Année mondiale de l’astronomie, le parc national des Prairies a été désigné réserve de ciel étoilé par la Société royale d’astronomie du Canada (anglais seulement) (en 2009). La vaste étendue de terres des blocs Ouest et Est, une superficie de plus de 729 km2, comprend la plus obscure des réserves de ciel étoilé au Canada.

En outre, la préservation du ciel étoilé contribuera à protéger le cycle naturel jour-nuit qui régit la flore et la faune du parc depuis un milliard d’années et favorisera les comportements naturels et sains de chasse, de recherche de nourriture et de reproduction des espèces sauvages. Toutes les espèces sauvages, qu’il s’agisse d’insectes ou de mammifères, ont besoin de lumière et d’obscurité pour que leurs fonctions biologiques fonctionnent normalement. Ils ont besoin des cycles naturels de changement de lumière et de température pour se situer, migrer et même s’accoupler. Les plantes indigènes de la prairie sont bien adaptées aux cycles naturels de la lumière. Elles dépendent de ces cycles pour germer et fonctionner normalement.

Pratiques responsables en matière d’éclairage :

  • Dirigez l’éclairage extérieur des maisons vers le bas.
  • Éteignez la lumière lorsque vous ne vous en servez pas.
  • Utilisez des ampoules à faible intensité.
  • Utilisez des gradateurs de lumière là où vous le pouvez.
  • Pensez à mieux éclairer plutôt qu’à éclairer davantage.

Conseils pour l’observation du ciel étoilé :

  • Vérifiez la météo avant de partir.
  • Munissez-vous d’une carte du ciel ou téléchargez une application d’observation des étoiles, et emportez des jumelles ou un télescope.
  • Recouvrez votre lampe de poche de cellophane rouge. La lumière rouge est moins gênante que la lumière blanche traditionnelle et elle aide à préserver votre vision de nuit.
  • La sentier des Deux-Arbes et le camping de la Vallée-de-la-Frenchman et le camping du Ruisseau-Rock sont de bons endroits pour observer le étoiles, et ils sont accesible en voiture.
  • N’oubilez pas de faire attention aux bisons, aux crotales et aux bouts de terrain accidenté.
  • Demeurez près de votre véhicule pour observer les étoiles. Les distances à pied la nuit peuvent être difficiles à parcourir.