Dans moins d’un siècle, les prairies indigènes sont devenues parmi les biomes les plus menacés dans le monde.

Le parc national des Prairies abrite un mélange exceptionnel d’espèces communes adaptées à la prairie ainsi que des espèces en voie de disparition, dont l’antilocapre, le tétras des armoises, la chevêche des terriers, la buse rouilleuse, la crotale des Prairies et le grand iguane à petites cornes. Le parc des Prairies et la région avoisinante sont les seuls endroits au Canada où le chien de prairie existent encore dans leur habitat d’origine.

Le parc a fait ses preuves en matière de rétablissement des espèces en péril. Parcs Canada est un chef de file dans la gestion et la restauration des écosystèmes. De plus, le parc national des Prairies a réussi à développer et à mettre en œuvre des initiatives de conservation concrètes, efficaces qui incitent vraiment les Canadiens à s’engager à protéger la nature. En collaboration avec des partenaires et des intervenants, le parc national des Prairies protège et surveille une gamme complète de faune et de flore dans les prairies.