Le parc national des Prairies est le tout premier parc national du Canada créé pour mettre en valeur la prairie mixte. Dans l'esprit de nombreuses personnes, la prairie canadienne évoque l'image de champs de céréales s'étendant à l'infini. Peu de gens ont déjà vu un écosystème indigène de la prairie mixte. Seule une petite partie de cet écosystème subsiste, ce qui fait du parc national des Prairies et des terres avoisinantes la représentation la plus significative de la région naturelle des Prairies.

Environnement

Le parc national des Prairies est un terrain ondulé et accidenté avec des ravines escarpées. Le secteur ouest est traversé par la vallée de la rivière Frenchman et le bloc est caractérisé par les badlands de Killdeer et les hautes- terres de Wood Mountain. Le parc national des Prairies est un endroit où le ciel rencontre la prairie dans la région des plaines du Nord.

Découvrir les éléments uniques

La faune

Dans les collines arides, les badlands et les vallées fluviales érodées du parc national des Prairies et des environs vivent toujours divers animaux sauvages, notamment des antilocapres, des tétras des armoises, des crotales des prairies et les dernières colonies de chiens de prairie à queue noire au Canada.

Conservation

Le parc national des Prairies a été fondé en 1981 en vertu d'une entente fédérale-provinciale visant à conserver, à protéger et à mettre en valeur une partie des prairies.

Projets

Les plantes

Des graminées des saisons fraîche et chaude recouvrent les prairies des hautes terres et une partie des vastes basses terres de la vallée où poussent également l'armoise argentée, le sarcobate vermiculé et la raquette le Rafinesque.