Il s’agit du « sentier » le plus sauvage du parc. Attendez-vous à un endroit isolé, à une chaussée instable, à des défis d’orientation et à du terrain inégal. Situé à 1 000 m d’altitude, ce secteur correspond au point culminant du bloc Ouest. Les conditions du sol y sont différentes et créent un habitat pour des plantes uniques en leur genre. Le choix vous appartient : vous pouvez en faire une expérience d’une journée ou monter votre tente non loin de l’escarpement du bassin Otter, où les lueurs nocturnes et le jappement des coyotes seront vos seuls compagnons.

*Remarque : Ce parcours vous offre une expérience de la nature sauvage en milieu reculé qui exige de la préparation, de l’autosuffisance et des techniques d’orientation.

La boucle de l’Arrière-Pays est impraticable par temps mouillé.

Distance : boucle de 15 km
Temps : 5 à 6 heures
Degré de difficulté : Très difficile
Point de départ : Accès par la boucle de l’Arrière-Pays