Découvez le parc national du Canada des Prairies situé dans le Sud de la Saskatchewan, est une partie représentative de la région naturelle des prairies.

Prenez contact avec les trésors nationaux; le parc vous offre la possibilité d’observer centraines des espèces fauniques les plus rares au Canada pendant votre exploration de la vallée de la rivière Frenchman, dans le bloc Ouest. Vous pourrez voir un putois d’Amérique, un iguane à petites cornes ou un bison, et observer les bouffonneries du chien-de-prairie à queue noire. Parcourez les époustouflants badlands du bloc Est. Observez des fossiles de dinosaures visibles dans les couches de terre érodées. Soyez aux premières loges pour découvrir l’élevage et la vie dans les Prairies.

Un monde rare et sauvage : Les prairies d’hier et d’aujourd’hui

Depuis des espèces fossilisées datant de quelque 70 millions d’années jusqu’à une vingtaine d’espèces en péril des temps modernes, c’est tout un récit de conservation que cache le parc national des Prairies. En 2005, Parcs Canada a réintroduit le bison des plaines, une espèce qui a failli disparaître de la planète, dans la prairie mixte du Sud de la Saskatchewan. Cette harde de conservation joue un rôle essentiel en façonnant l’écologie de la prairie, et elle pourrait aussi contribuer de manière importante au rétablissement de l’espèce à l’échelle du continent.

Conseils pour l’observation de la faune

Le parc national des Prairies abrite des espèces sauvages très diverses. Nous avons recensé jusqu’ici plus de 20 espèces en péril. Pour améliorer vos chances d’observation des animaux :

  • Planifiez votre visite à l’aube ou au crépuscule, moments de la journée qui pourraient fournir une meilleure chance de voir des animaux sauvages. Nombreux sont les animaux qui cherchent à se protéger de la chaleur de la mi journée dans les Prairies.
  • Conduisez lentement sur circuit de l’ecotour ou, mieux encore, partez en randonnée. Les possibilités d’observation de la faune s’améliorent si vous vous déplacez lentement.
  • Appréciez les petites choses! On trouve au parc national des Prairie des petits mammifères, des oiseaux, des grenouilles et des papillons en été. Gardez l’œil ouvert pour voir ces petites créatures aussi.
  • Lorsque vous observez de gros animaux sauvages comme les bisons, n’oubliez pas de les observer en toute sécurité à une distance de 100 mètres (330 pieds ou distance équivalente à trois autobus). Donnez-leur de l’espace, n’obstruez pas leur trajectoire et laissez-leur suffisamment d’espace pour s’enfuir.