C'est la goélette nommée Phantom, échouée sur sa partie nord en 1862, qui lui aurait valu son nom. Cette île fascine par ses multiples formes : monolithes arrondis, sculptures littorales et platiers divisés en damier. La lande, qui recouvre une partie de l'île, ainsi que les falaises favorisent, chaque année, la nidification de mouettes et de goélands.

Carte des sentiers et des installations de l'île du Fantôme
Carte des sentiers et des installations de l'île du Fantôme
© Parcs Canada

Télécharger la carte en haute résolution (JPEG, 2 Mo)

Réglementation

Lors de randonnée, demeurez dans les sentiers aménagés ou sur le littoral dans les zones sans végétation.

À proximité des falaises, des roches peuvent tomber. Lorsque possible demeurez à distance, évitez de passer sous les roches en surplomb et ne vous arrêtez pas près des falaises.

La marée qui descend laisse de l'eau et des algues sur les roches : celles-ci deviennent glissantes; la vigilance est de mise.

Toutes les îles de l'ouest de l'archipel