ROBERGE, B. 1999 . État des populations de Macareux moines (Fratercula arctica) et de Petits Pingouins (Alca torda) de la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan - 1997. Parcs Canada, Service de la conservation des ressources naturelles, Unité de gestion de Mingan. 33 p.

RÉSUMÉ
Garde de parc photographiant un terrier de Macareux moine à l'aide d'un fibroscope
Utilisation de la fibre optique dans l'étude des Macareux moines
© Parcs Canada / V. Fradette / W 01 26, 1997

Les populations de Macareux moines ( Fratercula arctica ) et de Petits Pingouins ( Alca torda ) de l'archipel de Mingan ont une grande valeur pour le public, mais elles demeurent vulnérables aux multiples pressions naturelles ou anthropiques de l'écosystème. Une étude menée par le Service de la conservation des ressources naturelles de Parcs Canada a permis de connaître l'état des populations de Macareux moines et de Petits Pingouins à la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan en 1997. L'inventaire des nids/terriers et le dénombrement des oiseaux en attente ont été réalisés dans les colonies de macareux et de pingouins pour estimer les populations. L'expérimentation de la fibre optique (fibroscope) a permis d'évaluer la productivité des macareux à l'île de la Maison tout en limitant le dérangement. L'état des populations de Macareux moines et des Petits Pingouins s'améliore constamment depuis la création du parc en 1984. La population de Macareux moines est passée de 156 couples en 1985 à 576 couples en 1997. La population de Petits Pingouins a augmenté de 18 couples en 1985 à 109 couples en 1997.Ces accroissements peuvent avoir été favorisés par les meilleurs programmes de conservation des oiseaux marins et par la disponibilité des poissons-proies favorisée par l'exploitation intensive des poissons commerciaux. La productivité des Macareux moines à l'île de la Maison était élevée avec 0,8 oeuf/terrier, mais le succès à l'envol n'a pas été mesuré et peut avoir été influencé par la prédation des goélands. L'évaluation de la productivité avec le fibroscope s'est avérée une technique efficace à 90%, occasionnant peu de dérangement dans 94% des cas, tout en étant moins perturbatrice de l'habitat que les méthodes usuelles. Des comportements de reproduction étonnants ont été constatés chez les macareux et les pingouins, telle la nidification de pingouins dans des terriers et la compétition interspécifique entre ces deux espèces. La réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan présente un bon potentiel pour l'expansion des populations d'alcidés et la réintroduction des Macareux moines dans les colonies jadis utilisées pourrait être envisagée pour rétablir l'intégrité écologique de l'écosystème de la Minganie. Diverses menaces tels la prédation par les goélands, le braconnage et les dérangements humains des colonies peuvent influencer ces populations. Des mesures de suivi des populations et de protection telles la surveillance des activités de tourisme et de navigation près des colonies ainsi que la sensibilisation du public sont des mesures énoncées pour conserver ces merveilleuses populations d'alcidés.

Rapport disponible à la bibliothèque régionale de Parcs Canada à Québec.

Page précédente | Index | Page suivante