Avec son paysage familier où collines, forêts et cours d’eau sont omniprésents, le parc national de la Mauricie est parfois pris pour acquis. Mais malgré plus de quarante ans d’existence, ce territoire protégé surprend encore!

Découvrez cette nature si importante à protéger et qui justifie la désignation du territoire à titre de parc national.

Conservation

Les activités humaines ayant eu cours sur le territoire avant la création du parc ont eu un impact profond sur ses écosystèmes. La coupe de bois et la suppression des incendies de forêt ont modifié le paysage forestier tandis que la drave et les activités de pêche ont transformé les milieux aquatiques.

Le Service de la conservation des ressources a pour mission de comprendre, de protéger et de restaurer les écosystèmes du parc dans le but de préserver leur intégrité écologique.

Projets : 

Environnement

Domaine de lacs et de forêts, aux collines arrondies parsemées de rivières et de ruisseaux aux nombreuses cascades, voilà le paysage du parc national de la Mauricie. Ses caractéristiques naturelles témoignent bien de l’un des paysages typiques de l’Est du Canada : les Laurentides. Un environnement d’une grande valeur, à sauvegarder pour les générations à venir.

Découvrir les éléments uniques :

La faune

Caractérisé par la présence du milieu aquatique et d'une forêt abondante et diversifiée, le parc offre à une multitude d'espèces animales représentatives des forêts de l'Est du Canada, des habitats qui conviennent à leur mode de vie.

Plantes

Le parc se situe à l'extrémité nord des grandes forêts feuillues du Québec. Le paysage forestier représente 93 % de sa superficie. Il compte 30 espèces d'arbres qui forment une centaine de groupements végétaux distincts, irrégulièrement distribués au gré de l'altitude, de la topographie et de la nature des sols.