Le parc abrite environ 45 espèces de plantes arctiques-alpines, rares à de si basses latitude et altitudes.

En effet, ces plantes poussent habituellement dans le Grand-Nord ou sur les sommets des montagnes Rocheuses de l’Ouest canadien. C’est lors du retrait des glaciers, il y a environ 10 000 ans, qu’elles se sont installées dans les falaises du parc. Ces dernières, impropres à la croissance de la forêt, ont permis aux plantes arctiques-alpines de croître sans se faire déloger par d’autres espèces plus compétitives.

En plus des falaises, les prairies alpines de Cap Gaspé servent aussi d’habitat à plusieurs de ces plantes.