Répondez au sondage

Votre opinion compte. Le sondage en ligne est l’occasion d’exprimer vos idées et vos réflexions sur la gestion du parc.

À propos du plan directeur

Le parc national Forillon est en pleine démarche de renouvellement de son Plan directeur. Le Plan directeur est un document stratégique qui orientera les mesures et les décisions de gestion et servira d’outil clé pour mobiliser les partenaires et le public. Il présente une vision à long terme pour le parc et comporte des objectifs atteignables à court et à moyen terme ainsi que des cibles permettant de mesurer l’atteinte des résultats escomptés. Il est une exigence de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.

Le plan directeur du parc national Forillon sera finalisé à la suite de consultations publiques qui se tiendront du 12 février au 15 mars 2020 auprès des résidents du secteur, d’organisations locales, des visiteurs, des intervenants, des partenaires et des communautés autochtones. Il sera ensuite déposé au Parlement au cours de l’automne 2020.

Une ébauche a été rédigée en vue d’être soumise pour commentaires aux participants des consultations. Elle propose notamment un énoncé de vision et quatre stratégies clés de gestion :

Vision

Le nouveau plan directeur contiendra une vision à long terme décrivant les aspirations du parc national Forillon pour les 15 à 20 prochaines années. Voici une proposition:

En 2030, le parc national Forillon continuera d’être reconnu pour l’authenticité de son majestueux paysage naturel et culturel. Avec ses falaises vertigineuses, sa riche forêt boréale et sa faune marine et terrestre abondante, le parc Forillon demeurera un symbole d’harmonie entre la terre et la mer. La riche histoire des occupations antérieures du territoire du parc, qu’elles soient autochtones, commerciales ou agricoles, y sera racontée grâce aux vestiges et constructions d’époque qui ont été préservés pour témoigner de l’harmonie de l’être humain avec le territoire.

Les gaspésiens et les visiteurs apprécieront parcourir ses sentiers variés, profiter de points de vue magnifiques, se prélasser sur ses plages et dormir au son des vagues. Le parc Forillon combinera ses efforts avec ceux des collectivités locales afin de le promouvoir comme destination touristique incontournable et d’y offrir des activités et services qui agrémentent le séjour de ses visiteurs.

« L’appréciation envers le parc national Forillon sera rehaussée en :

  • travaillant en collaboration avec les communautés liées au parc;
  • racontant l’histoire humaine de Forillon, dont les témoins les plus significatifs deviendront un produit intégré à la programmation du parc;
  • en incorporant la culture et les connaissances traditionnelles de la Nation Mi’gmaq dans les opérations, l’offre d’activités et la prise de décision;
  • assurant un équilibre constant entre la fréquentation du parc et la protection de ses ressources, entre la quantité et la qualité.
  • faisant face aux défis de la nature et des changements climatiques en mettant de l’avant des mesures d’atténuation et d’adaptation harmonieuses avec les écosystèmes;
  • améliorant la connectivité des espèces peuplant le parc et des écosystèmes avec l’ensemble du territoire gaspésien.
  • renouvelant les infrastructures et l’offre d’expérience offertes aux visiteurs afin d’accroître leur satisfaction et leur sentiment d’attachement. »

Stratégies clés et objectifs visés

1. Une vision à réaliser ensemble

Cette stratégie repose sur une collaboration accrue entre Parcs Canada et les communautés et les partenaires locaux dans le but de faire rayonner le parc. La mobilisation et l’appui de l’ensemble des différents partenaires, notamment la Nation Mi’gmaq de Gespeg ainsi que le Regroupement de personnes expropriées de Forillon et leur descendance, mèneront à une gestion plus concertée du parc. Les résultats attendus de cette stratégie sont :

  • Un plus grand sentiment d’appartenance envers le parc;
  • Davantage d’implication des familles expropriées et leurs descendants;
  • Une meilleure intégration des valeurs et connaissances traditionnelles Mi’gmaq dans la gestion du parc;
  • Davantage d’occasions d’éducation et de sensibilisation;
  • Une présence accrue de Forillon dans les médias et campagnes promotionnelles.
2. Un milieu naturel en évolution et en santé

La préservation de l’intégrité écologique des écosystèmes est au premier rang des priorités de gestion. Il faudra porter une attention particulière à l’abondance des orignaux de Forillon, à l’équilibre de sa forêt dont l’étendue couvre 95% du territoire du parc, ainsi qu’au milieu marin côtier, davantage vulnérables aux impacts des changements climatiques. Les résultats attendus de cette stratégie sont :

  • Un écosystème forestier en meilleure santé;
  • La conservation des espèces en péril progresse;
  • Les écosystèmes perturbés sont restaurés;
  • Des données à jour concernant les changements climatiques pour orienter la gestion du parc;
  • Une plus grande diffusion et reconnaissance des efforts de conservation et des avancées scientifiques réalisés à Forillon.
3. Un patrimoine culturel unique à protéger et à valoriser

Nous avons la volonté d’accroître les connaissances sur les nombreuses ressources culturelles dans le parc, de mieux les conserver et de communiquer davantage leur valeur patrimoniale, avec le soutien de partenaires régionaux. Cette stratégie concerne les bâtiments, les objets, les paysages et les ressources archéologiques. Une approche de gestion spécifique pour le secteur de Grand-Grave est prévue. Les résultats attendus de cette stratégie sont :

  • Les objets historiques sont conservés dans de meilleurs conditions;
  • La valeur des ressources culturelles du parc est mieux communiquée;
  • La culture et le patrimoine Mi’gmaq est davantage protégé et mis en valeur;
  • Les paysages culturels sont identifiés et conservés en vue de témoigner de l’histoire du parc;
  • Les ressources archéologiques sont mieux identifiées et protégées.
4. Une destination de premier choix en raison de ses riches atouts naturels et culturels

En conjuguant les deux volets naturels et culturels, Cette stratégie porte sur la création d’occasions mémorables, et ce, en toutes saisons. Elle vise à enrichir l’offre de services et d’activités disponibles afin que le parc national Forillon se positionne comme une destination récréotouristique incontournable. Nous misons sur les paysages grandioses et les écosystèmes présents dans le parc tout en racontant l’histoire des occupants antérieurs du territoire et sur la façon dont ils y ont vécu. Les résultats attendus de cette stratégie sont :

  • Une meilleure répartition et gestion de la fréquentation;
  • Un programme d’interprétation renouvelé, intégrant les volets naturels, culturels et l’histoire ainsi que les connaissances autochtones.
  • Une offre d’hébergement bonifiée dans le parc;
  • Une plus grande diversité d’activités et davantage de services connexes;
  • Des installations destinées aux visiteurs améliorées.

Secteurs particuliers

Deux secteurs ont été identifiés comme nécessitant une approche de gestion plus appuyée que le reste du parc, soit le secteur de Grande-Grave et celui de Cap-Bon-Ami. Une telle approche spécifique est justifiée en raison de leurs enjeux de gestion plutôt uniques et de leur signification particulière pour le public et les communautés locales.

Des objectifs et des cibles spécifiques à ces secteurs seront présentés dans le plan directeur.

Pour le secteur de Grande-Grave, les résultats visés sont : Une amélioration de la condition des bâtiments et des ouvrages patrimoniaux ainsi qu’un aménagement redéfini et une meilleure accessibilité au secteur. Ces objectifs visent non seulement à reconnaitre le legs laissé par les occupants antérieurs de ce territoire mais également à développer une expérience plus authentique pour les visiteurs.

Pour le Cap-Bon-Ami, un des endroits les plus prisés et emblématique du parc, les objectifs visent à repenser l’aménagement des infrastructures du secteur en tenant compte de la problématique d’érosion côtière, du cachet unique de celui-ci et de l’expérience offerte aux visiteurs.

Nos réalisations

Depuis le plan directeur de 2010, on dénombre plusieurs réalisations importantes dans le parc. En voici quelques-unes :

  • Travail en collaboration avec les partenaires et la communauté : Nation Micmac de Gespeg (ex. : activités d’interprétation), le Regroupement de personnes expropriées de Forillon et leur descendance (ex. : panneaux commémoratifs), comité consultatif et autres partenaires dont Musique du Bout du Monde (spectacle au lever du soleil), Centre culturel Le Griffon (offre hivernale), Traversées de la Gaspésie (TDLG skis, raquettes et bottines);
  • Renouvellement de plusieurs infrastructures telles la route 132, les bâtiments de services des campings, l’ensemble Blanchette, Fort-Péninsule, centre d’accueil et de découverte
  • Réalisation de projets en conservation comme la restauration des plages de Penouille et de Cap-des-Rosiers;
  • Augmentation de l’achalandage grâce à des efforts de promotion réalisés en concertation (dont Tourisme Gaspésie, Destination Gaspé) et au développement de l’offre (oTENTiks, Ôasis, campings).

Comment participer aux consultations?

Portes ouvertes

Venez rencontrer notre équipe pour vous informer et partager votre point de vue concernant la gestion du parc national Forillon, lors de 2 rencontres portes ouvertes. En vous promenant d’une station thématique à l’autre, vous en apprendrez davantage sur nos réalisations et notre vision future.

  • 12 février* de 15 h à 19 h, à la salle communautaire de la Nation Micmac de Gespeg
  • 13 février* de 15 h à 19 h, au Centre culturel le Griffon

* En cas de mauvais temps, les activités auront lieu les 17 et 18 février 2020.

Sondage en ligne

Partagez votre point de vue du 12 février au 15 mars 2020 en répondant au sondage en ligne.

Courriel

Envoyez-nous un message ou vos commentaires par courriel d’ici au 15 mars 2020.

Envoyer mon opinion par courriel

Les étapes à venir

  • Consultations publiques (12 février au 15 mars 2020).
    Les résidents du secteur, les organisations locales, les visiteurs, les intervenants, les partenaires, les Canadiens et les communautés autochtones sont invités à partager leur opinion concernant l’ébauche du plan directeur.
  • Finalisation du plan directeur (Printemps 2020).
  • Révision, approbation et dépôt du plan directeur (Été/automne 2020).