Quelle année exceptionnelle! Le parc national Forillon tire un bilan des plus positifs de 2021 avec une cinquantaine de projets de conservation, nature et culture, qui ont eu cours. Plus de 181 000 visiteurs, un achalandage record des 20 dernières années, ont profité des trésors naturels et culturels. Découvrez les faits marquants du parc national Forillon en quatre saisons.

Table des matières


Hiver

Forillon en classe virtuelle

La pandémie de la COVID-19 a changé nos vies, notre façon de communiquer et d’apprendre. École en réseau et Parcs Canada ont innové en offrant pendant plusieurs mois une programmation virtuelle variée aux écoles du Québec. Plus de 75 000 élèves ont découvert en direct l’univers de Parcs Canada. Un succès retentissant!

Pour le parc national Forillon, Andrée-Anne Rouleau, agente d’éducation du public en diffusion externe, a présenté avec Daniel Sigouin, écologiste, « Forillon face à l’érosion côtière » ainsi que « Les oiseaux marins » en collaboration avec la Réserve de parc de l’Archipel-de-Mingan. Grâce à leur participation active dans le projet, Andrée-Anne et Daniel ont remporté avec treize collègues de Parcs Canada le Prix d'excellence du Directeur général de Parcs Canada dans la catégorie Protéger, présenter et commémorer.

Offre hivernale : toute une saison!

Deux fondeurs discutent sur la piste.
Les adeptes de ski de fond ont été nombreux sur les pistes en 2021.

Grâce au Centre culturel le Griffon et à sa dynamique équipe de bénévoles, près de 8560 fondeurs, raquetteurs et cyclistes (en vélo à pneus surdimensionnés) ont pratiqué leur sport respectif dans les trois sentiers entretenus du parc Le Portage, La Grande-Cavée et La Vallée. Le total des ventes des différents droits d’accès étant en hausse pour une cinquième année consécutive, nul doute que l’hiver gaspésien est bel et bien apprivoisé! Cette saison extraordinaire est le résultat de quelque 370 heures de bénévolat. Merci.

Restaurer un chef-d’œuvre du patrimoine

Dans les règles de l’art, Jean-François Bond a procédé en atelier à la réfection de cinq fenêtres à guillotine (1864) de la façade nord du magasin général Hyman & Sons. Ces fenêtres sont si grandes et lourdes qu’elles étaient autrefois actionnées par des poulies. Avec patience, rigueur et minutie, l’ébéniste a effectué cette restauration comparable à la réalisation d’un grand casse-tête historique 3D.

Le magasin Hyman & Sons (chronique Radio-Canada Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine) est le plus vieux bâtiment conservé au parc national Forillon.


Printemps

Campagne Planifiez votre automne à Forillon

Deux campeuses discutent à une table de pique-nique près d’un abri-dortoir lors d’une journée automnale.
Du camping d’automne en arrière-pays.

Goûtez la vraie saison de la randonnée et les grands espaces moins achalandés! Ce sont sur ces mots misant sur l’automne que la promotion printanière a été lancée en 2021, une des stratégies adoptées par le parc pour gérer efficacement le nombre de visiteurs.

Ce message a été martelé plus tôt qu’à l’habitude, de façon à s’adapter à la forte fréquentation connue à l’été 2020. La plupart des efforts de promotion annuels ont d’ailleurs été orientés vers l’automne afin de mieux répartir l’achalandage sur l’ensemble de la période opérationnelle.

Lancement des réservations fulgurant

L’engouement pour le parc national Forillon a été démontré le 21 avril, jour de l’ouverture pour réserver un emplacement de camping. Pas moins de 6 230 réservations ont été enregistrées, soit près de 5 400 demandes de plus qu’en 2020. Un lancement des réservations fulgurant!

Partage scientifique

Grâce à une collaboration avec l’Université du Québec à Rimouski, le parc national Forillon a testé une technique d’inventaire de la faune par caméra. L’étude, qui a été publiée dans le journal Ecology and Evolution (en anglais seulement), suggère que cette méthode pourrait être une solution plus abordable et tout aussi efficace d’inventaire pour certaines espèces notamment pour l’ours et l’orignal que certaines techniques d’inventaire traditionnelles.

En plus d’être fort utile au sein du parc, cette étude aidera sans aucun doute d’autres aires protégées ou territoires, qui peuvent maintenant s’en inspirer. L’Agence Parcs Canada est reconnue comme un chef de file dans le domaine de la conservation.

Forillon à l’écran

Le parc national Forillon a gagné en popularité pour les demandes de permis de tournage qui sont passées de quelques rarissimes demandes en 2019 à 30 en 2021. Ses paysages grandioses et sa riche histoire figurent au cœur des raisons qui font que le parc se retrouve immortalisé à l’écran. Parmi les diffusions marquantes, l’épisode Dans nos eaux de la série documentaire39–45 en sol canadien, animée par Claude Legault relate notamment le rôle de Fort-Péninsule lors de la Deuxième Guerre mondiale. En 48 minutes bien investies, Dans nos eaux fait découvrir une partie méconnue de l’histoire canadienne.

Centre d’accueil et de découverte : carrefour d’activités et de services

Les premiers visiteurs du centre d’accueil et de découverte

Après un report d’ouverture d’un an forcé par la COVID-19, le centre d'accueil et de découverte, situé à Cap-des-Rosiers, est devenu le 28 mai 2021 la porte d’entrée officielle du secteur Nord du parc national Forillon. Il se veut un véritable carrefour d’activités emballantes et de services indispensables.

Avec son concept unique, le centre mise d’abord sur l’accueil de ses précieux visiteurs en réunissant sous un même toit ce dont ils ont besoin. Aussi conçu pour les communautés locales, ces dernières peuvent, entre autres, y retrouver des témoignages dans l’exposition, pour ne pas oublier. Forillon est riche d’histoire humaine parsemée de trésors naturels et culturels. Le centre d’accueil et de découverte en est le reflet, le début d’aventures mémorables.


Été

En recherche de contenu pour l’exposition « Ces Gaspésiens du bout du monde »

À la recherche de contenus pour enrichir l’exposition permanente « Ces Gaspésiens du bout du monde », le conseil d’administration du Regroupement de personnes expropriées de Forillon et leur descendance en collaboration avec Parcs Canada a fait appel à la participation des familles expropriées du parc national Forillon. L’exposition « Ces Gaspésiens du bout du monde » présentée à la maison Dolbel-Roberts, raconte, entre autres, l’épisode de l’expropriation, à travers les témoignages de personnes expropriées., raconte, entre autres, l’épisode de l’expropriation, à travers les témoignages de personnes expropriées.

Comme le matériel est accepté en continu, les familles expropriées souhaitant partager des photos ou des vidéos peuvent encore le faire.

Chauves-souris à l’étude

Un employé de Parcs Canada avec une lampe de poche à la main se tient devant un vitrail
Inspection de l’Église St-Peters

Comme des détectives, l’équipe de la conservation a amorcé en 2021 une vaste enquête sur les chauves-souris du parc. Aucun indice de leur présence n’a été détecté dans les bâtiments patrimoniaux. Des appareils permettant d’enregistrer leurs ultrasons ont été installés à travers le parc. Les analyses de ces enregistrements permettront de connaître l’état des populations dans le parc. Espérons qu’elles montreront beaucoup d’activités de la part des chauves-souris.

Les chauves-souris sont importantes au plan écologique, notamment parce qu’elles consomment énormément d’insectes. Plusieurs d’entre elles sont classées espèces en péril comme la pipistrelle de l’Est et la petite chauve-souris-brune. Ces dernières sont très affectées par le syndrome du museau blanc, une maladie présente dans le parc, qui réduit drastiquement leurs chances de survie.

Ilam subjugue le Cap-Bon-Ami

Pour la 10e édition de l’emblématique spectacle au lever du soleil, le Festival Musique du Bout du Monde ne pouvait espérer mieux. Ilam, de sa voix qui va droit au cœur, a littéralement subjugué les spectateurs massés au petit matin au Cap-Bon-Ami.

Grâce à La Fabrique culturelle, (re)vivez un des moments forts du spectacle : le touchant Ilam chante le grand Gilles Vigneault. Souvenir d'un matin où un baobab poussait doucement à côté d'un chêne. Émotions garanties. Mouchoirs à tenir près de soi suggérés.

Expériences sonores sur toile historique

Fort-Péninsule est un émouvant vestige de la base navale de Gaspé, un des principaux postes militaires canadiens de la Deuxième Guerre mondiale. Durant la bataille de l’Atlantique, 23 navires ont été coulés.

Dans le cadre du Festival Musique du Bout du Monde, Fort-Péninsule a reçu l’une des installations sonores créées en résidence par l’artiste spécialisée en musique électronique de renommée internationale, France Jobin. En guise d’hommage, elle a conçu 23 boucles audio représentant chacun des navires coulés et des militaires qui y ont péri. L’œuvre a été réalisée en collaboration avec l’artiste visuel gaspésien Jonathan Desjarlais alias VJ Ubiquity.


Automne

Bataille du Saint-Laurent : de Gaspé aux Pays-Bas

Une dame âgée avec une gerbe de fleurs dans les bras est entourée de sa famille
Mme Dijkman-Kool, son époux et leurs deux enfants, Benno et Monique, et leur gendre Ton

Plus de 70 ans après la Bataille du Saint-Laurent, en 2015, cinq épaves dont celle du navire néerlandais S. S. Saturnus ont été découvertes au large de Cap-Gaspé et de Cap-des-Rosiers. Cette importante découverte a suscité un vif intérêt en Gaspésie. Et, elle a bouleversé la vie d’une famille des Pays-Bas, celle de M. Pieter Kool, décédé dans le torpillage du S. S. Saturnus en 1942.

En 2021, la famille est venue se recueillir sur l’eau tout juste au-dessus de l’épave au large de Cap-des-Rosiers. Les émotions occupaient tout l’air ambiant. L’espace d’un instant, le temps a semblé se figer. Le soleil brillait de mille feux. Des baleines à bosse nageaient autour du bateau dans une longue chorégraphie à couper le souffle. Un moment d’une indescriptible beauté. Monique de Keijzer, petite-fille de M. Kool, s’est exclamée : « Personne n’a jamais eu de telles funérailles. »

Baguage et voyages d'oiseaux!

Grâce à une collaboration avec l’Observatoire d’Oiseaux de Rimouski, la station de baguage de Forillon a bagué 9262 oiseaux de 77 espèces.

Parmi les observations intéressantes à la station :

  • 1921 parulines tigrées, l’espèce en plus grande abondance parmi les captures qui profite du buffet apporté par les épidémies de tordeuse des bourgeons de l’épinette,
  • 6 parulines du Canada, une espèce en péril,
  • 6 bruants des plaines, une espèce difficile à observer et au nord de son aire de répartition,
  • 1 oriole de Baltimore et 2 troglodytes de Caroline, des raretés pour la région.

La station de baguage réalise aussi des suivis des oiseaux en migration qui ne sont pas capturés dans les filets. Ainsi, 732 petites buses ont été dénombrées sur le site.

La toute nouvelle activité d’interprétation sur la migration des oiseaux à la station de baguage a été un franc succès. Des visiteurs ont eu la chance de vivre une incursion dans le monde fascinant de l’ornithologie.

Pour les ornithologues aguerris ou en devenir (chronique, Radio-Canada Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine)

  • L’éventail des oiseaux de Forillon
  • Bilan de la saison de baguage d’oiseaux au parc national Forillon
  • Les changements climatiques dans la mire

    Deux personnes escaladent une falaise.
    Escalade d’une falaise dans le cadre d’un projet de recherche portant sur l’évolution des falaises du Cap-Bon-Ami.

    Le secteur du Cap-Bon-Ami doit composer avec un important phénomène d’érosion engendré par les changements climatiques. Un projet de recherche avec l’Université du Québec à Rimouski portant sur l’évolution des falaises du Cap-Bon-Ami est en cours. Les instruments de mesures sont en place et la collecte de données est commencée.

    Rayonner, ensemble!

    Nous avons le privilège de collaborer avec Destination Gaspé, Tourisme Gaspésie et le Québec maritime. Nos efforts promotionnels groupés augmentent de façon considérable la visibilité du parc national Forillon à l'échelle de la région, de la province, du pays et au-delà de ses frontières.

    Une année médiatisée

    • Plus de 400 mentions dans les médias du 1er janvier au 13 décembre

    Sur le Web

    • 220 600 visiteurs du 1er janvier au 13 décembre

    Facebook : continuez à nous suivre!

    C'est un plaisir renouvelé d'échanger avec nos abonnés sur nos pages Facebook. On en compte près de 3000 de plus, cette année, pour un total de 24 641. Continuez à nous suivre et à partager vos propres moments forts de 2021!

     

     PNForillon

    Encore plus d’activités!

    Grâce notamment à nos fournisseurs de produits et de services touristiques, Cap Aventure, Croisières Baie de Gaspé, Havre de Forillon et Le Petit Café de la Traverse, la panoplie d’activités à pratiquer dans le parc et les services offerts se multiplient et bonifient l’expérience des visiteurs. Merci à ces entreprises de créer avec nous des expériences inoubliables!

    Une excellente saison grâce….

    À une équipe incroyable! Les 124 employés ainsi que 63 étudiants et jeunes (en haute saison touristique) mettent en commun leur savoir-faire et leur passion pour protéger et mettre en valeur notre patrimoine collectif. Ils sont à la fois la pierre d’assisse et la plus grande richesse de notre organisation.