Les ours noirs communiquent avec des mouvements et toute une gamme de sons. Vous pouvez apprendre à décoder certains de ces comportements afin d’éviter un conflit.

Lors de presque toutes les rencontres avec un humain, l’ours adoptera des comportements de stress. C’est ainsi qu’il communique sa peur et qu’il vous demande de lui donner de l’espace.

L’ours noir qui est stressé :

  • s’immobilise momentanément
  • change souvent de position (comme quelqu’un qui ne sait pas quoi faire de ses dix doigts)
  • a les oreilles couchées vers l’arrière
  • bâille
  • gémit
  • claque des dents (on dirait qu’il mâche)
  • souffle fort

Plus l'ours a peur, plus les signes de stress sont évidents à déceler :

  • salive
  • expire fort et rapidement
  • émet un son semblable à un grognement, la gueule ouverte
  • tape le sol avec ses pattes
  • émet des sons gutturaux
  • fonce vers la menace (vous)

Une mère ourse anxieuse a des comportements de stress qui peuvent être impressionnants :

  • Elle gémit (des plaintes de peur), elle a les oreilles couchées vers l’arrière.
  • Elle peut bondir en direction de la personne en expirant violemment et en frappant le sol de ses pattes avant.

En voyant les comportements de stress d’un ours, tout être humain est porté à croire que l’animal est féroce et qu’il veut l’attaquer, mais ce n’est pas le cas! C’est même le contraire. 

En effet, dans le langage de l’ours, bondir vers un autre ours en tapant le sol avec sa patte avant et en soufflant très fort signifie : « Tu me stresses, tu es entré dans ma bulle, va-t-en! ».

Rappelons que l’ours communique aussi de cette façon avec les humains qui sont trop près de lui : il ne connait pas d’autre langage que le sien!