Que vous soyez un novice ou un spécialiste de la baignade en mer, soyez toujours conscient des dangers dans cet environnement qui peut changer rapidement. Connaissez vos limites. Respectez l’eau.

Le secteur de la rive nord est un environnement dynamique propice aux changements de direction et de vitesse du vent qui peuvent transformer un léger clapotis en de puissantes vagues déferlantes. Tous les nageurs sont invités à nager dans les zones surveillées et à vérifier les conditions de vagues quotidiennement.

Consultez la page sur la baignade et les activités à la plage pour savoir où se trouvent les plages et consulter des renseignements à ce sujet.
 

Courants d’arrachement

Un courant d’arrachement est un courant puissant qui peut tirer même le meilleur nageur vers le large. Il se forme lorsque l’énergie de la vague est emprisonnée entre la plage et les barres de sable au large.

Faites preuve de prudence : Sachez nager, ne nagez jamais seul, et en cas de doute, ne nagez pas.

Rompre l’emprise du courant d’arrachement. Si vous vous trouvez pris dans un courant d’arrachement :

  • Ne nagez pas contre le courant.
  • Éloignez-vous du courant, puis regagnez la rive.
  • Si vous n’arrivez pas à en sortir, laissez-vous flotter ou nagez debout.
  • Si vous avez besoin d’aide, faites des signes pour attirer l’attention et pour appeler à l’aide.

Veuillez prendre note que les articles flottants ne sont pas recommandés en raison des forts vents de terre et ne sont pas autorisés dans les zones de baignade surveillées.

Les courants d'arrachement -- Le danger caché; en toile de fond, mer houleuse

Marées

Deux fois par jour, la marée monte et descend dans le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard, et les rives s’élargissent et rapetissent.

Au parc national de l’Île-du-Prince-Édouard, la marée varie de quelques centimètres à plus de deux mètres. Le meilleur moment pour explorer est lorsque la marée est basse, mais soyez prudents et observez la marée qui monte le long des falaises pour vous assurer de pouvoir reprendre votre chemin vers votre point de départ.

Portez une attention particulière à l’île Robinsons et à la baie Covehead, où des chenaux étroits peuvent créer de forts courants de sortie, en particulier aux changements de marée.

Qualité de l’eau

Les petits exutoires que vous voyez le long du rivage transportent l’eau provenant de cours d’eau sur des centaines de kilomètres. Empêchez les enfants d’y jouer, car l’eau peut contenir des niveaux élevés de bactéries. La signalisation est mise à jour chaque semaine pour indiquer si les tests d’eau font état de niveaux élevés de bactéries.

Embarcations

Les embarcations motorisées ne sont pas permises sur les plans d’eau du parc national, et aux fins de sécurité des visiteurs, les embarcations devraient demeurer à 200 mètres de toute aire de baignade désignée. Si vous rencontrez des baigneurs à l’extérieur de ces aires, nous vous demandons de ralentir votre embarcation à 10 km/h et de vous tenir à bonne distance.

Respectez les consignes sur les panneaux indiquant les zones de protection du pluvier siffleur et n’accostez pas dans ces zones. Accostez plutôt là où il n’y a pas de panneau.

Que vous fassiez du kayak, du surf cerf-volant ou de la planche à pagaie, avant de partir, assurez-vous d’avoir l’équipement et la formation appropriés, et soyez préparés en cas de changements rapides de conditions de vagues et de météo.

Saut à partir d’un pont

Si vous trouvez amusante l’idée de sauter à partir du pont de Covehead, pensez-y à deux fois! Sauter ou plonger du pont de Covehead est une activité dangereuse interdite par Parcs Canada, en vertu du paragraphe 7(1) du Règlement général sur les parcs nationaux. Sauter à partir du pont est dangereux pour de nombreuses raisons, notamment :

  • Des objets peuvent être dissimulés sous la surface de l’eau;
  • Les conditions et la profondeur de l’eau varient constamment;
  • La paroi sur laquelle il faut grimper pour regagner le point de départ peut être glissante;
  • Il y a une forte circulation d’embarcations dans cette zone.

Toute personne qui contrevient au présent règlement pourrait faire l’objet de poursuites aux termes de l’alinéa 7(4)a) du Règlement général. L’amende minimale pouvant être imposée est de 175 $.