Quand vous vous prenez en photo, c’est un égoportrait. Quand vous prenez une photo de la côte, c’est un coastie!

Parcs Canada lance l’initiative Coastie, un nouveau programme de science citoyenne, dans cinq lieux administrés par Parcs Canada.

Les photos prises par les visiteurs à ces endroits nous aideront à suivre l’évolution des côtes au fil du temps. Chaque année, l’érosion côtière le long de la côte nord du parc national de l’Î.-P.-É. peut atteindre entre 0,6 et 3 mètres.

Cette année, des supports pour téléphones cellulaires seront installés à des endroits spécifiques sur les sites côtiers. Pour participer à l’initiative Coastie, les visiteurs seront invités à balayer le code QR sur le site Coastie, à envoyer leurs photos à coastiecanada.ca (anglais seulement) ou à diffuser leurs photos sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #Coastie. Les instructions sur la façon de diffuser les photos seront disponibles sur place, sur chaque site de recherche Coastie. 

Les photos seront analysées et les données seront mises à la disposition de l’Université de Windsor, qui s’en servira pour suivre l’évolution du littoral, comme le recul de la ligne de rivage, l’érosion et le rétablissement des dunes, les ondes de tempête et la couverture de glace, la structure de la végétation, l’utilisation des plages et la localisation des courants d’arrachement. 

L’initiative Coastie est l’un des projets gagnants du Concours d’innovation participatif organisé pour les employés de Parcs Canada. Le Concours d’innovation est un concours visant à promouvoir des solutions innovantes aux défis de la conservation des ressources naturelles. Les employés de toute l’Agence ont ainsi eu l’occasion de proposer des projets directement liés à l’une des priorités de conservation de Parcs Canada.

Dans le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard, il y aura des sites Coastie sur les promenades en bois de la plage Cavendish et de la plage Brackley. Outre le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard, des emplacements Coastie seront également installés cette année le long des côtes du parc national Kouchibouguac, du parc national Fundy, du parc national de la Pointe-Pelée et de la réserve de parc national de l’Île-de-Sable.