En visitant le Parc Urbain National de la Rouge, vous allez peut être rencontrer un ou plusieurs projets en cours. Pour bien planifier votre visite, consultez la liste ci-dessous, qui énumère les projets en cours et à venir. pour plus d'informations vous pouvez nous contacter à 416-264-2020; pc.rouge.pc@canada.ca

Dans le cadre de la création du parc urbain national de la Rouge, Parcs Canada investit dans de nouvelles installations et infrastructures durables, ainsi que dans des travaux d’amélioration des infrastructures existantes dans l’ensemble du parc. Les projets d’infrastructure sont orientés par le Plan directeur du parc urbain national de la Rouge (2019), lequel est le résultat de plus de sept années d’une forte mobilisation du public, des Autochtones et des collectivités. Au cours du processus de planification des projets à venir, nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les intervenants et les partenaires communautaires locaux.

Avant d’entreprendre un projet, Parcs Canada veille à ce que ses impacts fassent l’objet d’une évaluation rigoureuse. Cette évaluation tient compte des impacts environnementaux comme les effets sur la faune, les espèces en péril, la végétation et l’habitat aquatique, ainsi que les impacts sur les ressources culturelles. L’étude d’impact recense également les mesures d’atténuation qui peuvent réduire les impacts possibles du projet.

Vous trouverez ci-dessous une liste et une brève explication de certains des projets d’amélioration en cours dans le parc urbain national de la Rouge.

Prolongement des sentiers

L’Agence Parcs Canada travaille à l’établissement d’un vaste réseau de sentiers dans le parc urbain national de la Rouge, lequel viendra relier le lac Ontario à la moraine d’Oak Ridges. Ce projet est un objectif de longue date des partenaires de la communauté, qui militent depuis longtemps en faveur d’un parc national dans la vallée de la Rouge. Il s’agit également d’un élément clé du plan directeur du parc.

Ce réseau permettra aux visiteurs d’explorer les paysages naturels, culturels et agricoles exceptionnels du parc. Les sentiers aideront à la protection des ressources naturelles et culturelles puisqu’on choisira des trajets et des méthodes d’aménagement qui favorisent l’intégrité écologique, la protection du patrimoine culturel et l’éducation des visiteurs. Par exemple, la plupart des sentiers seront aménagés à la fin de l’automne et en hiver afin d’éviter la période de migration des oiseaux et les saisons de nidification. Aussi, les visiteurs auront accès à des plateformes d’observation et pourront profiter de possibilités d’interprétation qui rehausseront leur expérience et leur permettront d’en apprendre davantage sur les oiseaux pouvant être aperçus sur les sentiers au fil des saisons.

C’est en septembre 2019 que le premier nouveau sentier du réseau a été ouvert au public. Le trajet de 5 km relie les aires de fréquentation diurne de la 19e Avenue et du chemin Reesor, et traverse des champs en culture, des marais et des boisés ombragés.

Nouveau sentier menant à l’aire de fréquentation diurne du chemin Reesor
Nous avons commencé l’aménagement sur 4 km d’un nouveau sentier communiquant avec l’aire de fréquentation diurne du chemin Reesor; l’ouverture est prévue pour 2020. La partie sud-ouest de ce nouveau sentier longera le ruisseau Katabokokonk, tandis que la partie sud-est constituera la première section d’un sentier plus long traversant la partie nord-est du parc. Celui-ci sera polyvalent et adapté à la marche et au cyclisme.

Nouveau sentier menant à l’extrémité nord du parc urbain national de la Rouge
Nous sommes maintenant à l’étape de planification avancée de l’aménagement des 15 km du nouveau sentier qui reliera l’aire de fréquentation diurne du chemin Reesor au sentier des Coyotes, situé à la limite nord du parc, près de la ville d’Uxbridge. Le parcours sera polyvalent, adapté à la marche et au cyclisme, et permettra de gagner de l’altitude sur un terrain accidenté. Ce sentier se trouvera dans la partie la plus septentrionale du réseau du parc et viendra relier celui-ci à la moraine d’Oak Ridges.

Nouveau sentier reliant l’aire de fréquentation diurne du chemin Reesor au parc commémoratif Bob Hunter
Nous sommes maintenant à l’étape de planification avancée de l’aménagement des 15 km qui viendront prolonger le nouveau réseau de sentiers et relier l’aire de fréquentation diurne du chemin Reesor au réseau de sentiers existant du parc commémoratif Bob Hunter, dans le parc urbain national de la Rouge. Ce sentier, qu’on surnomme la « colonne vertébrale du parc », sera adapté à la marche et au cyclisme et, comme pour tous les autres nouveaux sentiers du parc, l’accessibilité y sera une priorité absolue.

Nouveaux sentiers à l’extrémité sud du parc urbain national de la Rouge
L’Agence Parcs Canada s’efforce de relier les sentiers existants à l’extrémité sud du parc. Les nouvelles connexions entre les sentiers du parc commémoratif Bob Hunter, le sentier Woodland et le sentier des Thuyas seront des liens vitaux dans le réseau aménagé au parc. L’Agence se penche également sur les sentiers existants dans le secteur de Twyn Rivers afin d’améliorer la sécurité des visiteurs.

Aires de fréquentation diurne et toilettes
Les nouvelles aires de fréquentation diurne (aussi appelées aires de pique-nique) de la 19e Avenue et du chemin Reesor ont été ouvertes au public en septembre 2019. Chaque aire comprend un stationnement, des toilettes, un accès au nouveau sentier de 5 km, une station de réparation de bicyclettes et une aire de pique-nique. Au cours des prochaines années, l’Agence Parcs Canada compte ajouter des toilettes et apporter d’autres améliorations à plusieurs aires de fréquentation diurne déjà en place, notamment au parc commémoratif Bob Hunter, au sentier Woodland, au secteur Twyn Rivers et au point d’accès au sentier des Coyotes.

Le terrain de camping Glen Rouge

Le terrain de camping Glen Rouge, qui est le seul camping dans la ville de Toronto, fait l’objet d’un certain nombre d’améliorations importantes concernant l’infrastructure et l’expérience du visiteur. Ce projet de revitalisation comprend la modernisation du réseau d’égouts et d’aqueduc sous terre, l’amélioration de l’aménagement du site, une hausse de l’accessibilité et l’enrichissement de l’expérience offerte au visiteur. Afin d’apporter ces changements, le terrain de camping devra être fermé pendant la saison 2020-2021. L’espace restauré et réaménagé sera à nouveau ouvert aux visiteurs au printemps 2022.

Plage de la Rouge et trottoir de bois

La planification de l’aménagement et la mobilisation de la communauté sont en cours concernant le nouveau trottoir de bois de 2,5 km qui reliera la plage de la Rouge au sentier des Mâts et au terrain de camping. L’Agence Parcs Canada collabore avec la Waterfront Regeneration Trust (en anglais seulement) et d’autres partenaires à cet important projet communautaire qui vise à faciliter l’accès de la collectivité à cet espace riverain unique et à améliorer l’intégrité écologique locale grâce à la restauration d’importants marais intérieurs et habitats aquatiques. On prévoit également apporter des améliorations aux aires de fréquentations diurnes situées à chacune des extrémités du nouveau sentier, notamment l’aménagement de toilettes au point de départ du sentier des Mâts.

Centre d'apprentissage et d’accueil et centre communautaire

Le 27 août 2019, l’Agence Parcs Canada et le Zoo de Toronto ont annoncé la signature d’une entente concernant l’emplacement du futur centre d'apprentissage et d’accueil et centre communautaire du parc urbain national de la Rouge. Le bâtiment sera construit sur des terrains que le Zoo a généreusement accepté de céder à l’Agence et qui, auparavant, servaient de stationnement auxiliaire naturalisé, du côté est de Meadowvale Road.

L’endroit sera le centre d’apprentissage et d’orientation principal où les visiteurs, les étudiants et les résidents pourront se réunir et découvrir l’incroyable patrimoine naturel, culturel, agricole et autochtone du parc urbain national de la Rouge ainsi que le réseau d’aires protégées administré par Parcs Canada partout au pays. Cette installation se caractérisera par une conception durable sur le plan environnemental, une accessibilité optimisée et une collaboration importante avec le Cercle consultatif des Premières nations du parc urbain national de la Rouge et des partenaires communautaires tels que les Amis du parc urbain national de Rouge. Au cours des prochains mois et des prochaines années, le public aura de nombreuses occasions de formuler des commentaires sur la conception du bâtiment et l’aménagement du site, lesquels sont présentement à l’étape de planification.

Panneaux de signalisation

Alors que l’Agence travaille à achever l’établissement du parc urbain national de la Rouge, de nouveaux panneaux de signalisation seront installés dans tout le parc afin de le faire connaître à la communauté et aux visiteurs. Ces panneaux importants seront posés à toutes les aires de fréquentation diurne et à tous les points de départ des sentiers du parc, ainsi qu’au futur centre d’accueil et d’éducation.