Bon nombre des nichoirs que l’on trouve le long des sentiers de randonnée du parc de la Rouge ont été construits à l’origine pour abriter des merlebleus de l’Est. Aujourd’hui, de nombreuses autres espèces utilisent ces nichoirs, notamment l’hirondelle bicolore, le troglodyte familier et le moineau domestique.

Vous avez peut-être remarqué des nichoirs « à deux étages » dans le parc. Ils sont également conçus pour la nidification du merlebleu de l’Est. En effet, les nichoirs simples sont souvent adoptés par une espèce plus agressive, comme le moineau domestique, qui livre une concurrence territoriale féroce au merlebleu. Or, ces oiseaux agressifs ne partageront pas l’espace avec des congénères, mais toléreront des voisins d’une espèce différente. Avec les nichoirs à deux étages, le moineau domestique peut occuper la première unité, et la seconde est laissée libre pour des espèces moins agressives comme le merlebleu de l’Est.

Un nichoir conçu spécialement pour les hirondelles noires a été installé à l’aire d’accueil de Parcs Canada près du chemin du Zoo, à proximité du Zoo de Toronto. L’hirondelle noire est une espèce presque entièrement dépendante des structures d’origine humaine pour son habitat. Les nichoirs d’hirondelles noires sont aménagés sur un long poteau (jusqu’à 5 m de haut) et ont de multiples compartiments afin d’offrir assez d’espace de nidification à une colonie entière. Le champ adjacent à l’aire d’accueil est l’endroit idéal pour installer un nichoir, car l’hirondelle noire préfère les milieux ouverts à proximité de plans d’eau. En outre, elle n’a pas peur des humains, ce qui nous permet de placer le nichoir juste à côté de l’aire d’accueil.