Alors que plus de 75 % du paysage actuel du parc urbain national de la Rouge a été modifié ou perturbé, Parcs Canada s’est engagé à restaurer les écosystèmes indigènes de la Rouge, y compris les forêts caroliniennes, les marais et les prés. De concert avec ses partenaires autochtones, des groupes écologistes et des agriculteurs locaux, Parcs Canada a déjà amorcé des projets de restauration visant à réintroduire des tortues menacées d’extinction, à faciliter la traverse des routes par les animaux du parc et à améliorer la santé des terres humides agricoles.

Lisez ici l'inventaire et « l'évaluation biologiques terrestres du parc urbain national de la Rouge pour 2015 » (en anglais seulement), faits en partenariat avec l'Office de protection de la nature de Toronto et de la région.