Parcs Canada demande l’aide du public afin de réduire la propagation de l’écrevisse à taches rouges, une espèce envahissante

Parcs Canada protège les espèces sauvages et végétales dans le parc urbain national de la Rouge. Tous les animaux et les plantes du parc sont protégés, et il est illégal de les retirer sans un permis spécial émis par le directeur du parc ou la province de l’Ontario.

 

Il est illégal de sortir des écrevisses du parc, quel que soit le but ou la destination.

Les visiteurs détenant un permis de pêche valide de l’Ontario peuvent utiliser les écrevisses comme appâts pour pêcher dans le parc, mais uniquement dans le plan d’eau où elles ont été pêchées. Cette pratique n’est autorisée que si les écrevisses sont utilisées immédiatement après la capture et ne sont pas transportées ailleurs dans le parc ou à l’extérieur de celui-ci.

Ces règles ont été mises en place pour réduire le risque de propagation de l’écrevisse à taches rouges (Orconectes rusticus), une espèce envahissante en Ontario. Les espèces envahissantes constituent un problème important, car elles peuvent concurrencer les espèces locales et s’approprier les écosystèmes. Parcs Canada s’est engagé à protéger l’environnement, et continue à gérer les espèces envahissantes comme l’écrevisse à taches rouges dans le parc urbain national de la Rouge.

 

Plus d’informations sur l’écrevisse à taches rouges.

Le parc urbain national de la Rouge invite le public à faire des visites autoguidées tout en respectant la distanciation physique. La santé et la sécurité des visiteurs, des employés et de l’ensemble des Canadiens étant de la plus haute importance, Parcs Canada suit les conseils et les directives des experts en santé publique en vue de la reprise de l’accès des visiteurs. Les visiteurs du parc national urbain de la Rouge sont priés d’être prudents et responsables en gardant une distance physique de deux mètres par rapport aux autres, en prévoyant des produits d’hygiène supplémentaire comme du désinfectant et des lingettes, et en ayant avec eux un masque facial qu’ils devront porter lorsque la distanciation physique n’est pas possible.