Le 15 juin 2019, le premier parc urbain national du Canada a atteint un important jalon dans sa création et devient officiellement l’une des plus grandes aires protégées en milieu urbain au monde.

Parcs Canada et l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région (TRCA) ont annoncé que l’Office avait transféré 18,5 km2 de terres à Parcs Canada afin qu’elles soient intégrées au parc urbain national de la Rouge. L’annonce a été faite lors de l’événement annuel « Pagayer sur la Rouge » organisé par la SNAP – Wildlands League.

Les terres transférées comprennent la majeure partie de l’aire protégée originale du parc régional de la Rouge, et abritent une nature sauvage et une biodiversité inégalées dans la région du Grand Toronto (RGT), notamment des vallées fluviales spectaculaires, des forêts majestueuses, des milieux humides, des parties du littoral du lac Ontario, ainsi que la plus forte concentration d’espèces en péril dans la région. Les terres transférées comprennent également certaines des dernières terres agricoles de catégorie 1 de la RGT, soit des terres dont le sol est le plus riche, le plus rare et le plus fertile du pays.

L’événement a également été l’occasion de célébrer l’achèvement du tout premier plan directeur du parc urbain national de la Rouge, qui guidera le parc de la phase de création à celle de l’exploitation. Parmi les faits saillants du plan, on note l’accent mis sur les espèces en péril et la restauration de l’habitat, le travail avec le Cercle consultatif des Premières Nations pour tous les aspects liés au parc, et l’établissement du parc comme une destination d’initiation de choix où les résidents de la région du Grand Toronto et les visiteurs peuvent s’adonner au camping, aux sports de pagaie et à la randonnée.

Parcs Canada continuera de travailler en collaboration avec les groupes de protection de l’environnement, les agriculteurs, les peuples autochtones et d’autres intervenants pour réaliser des gains écologiques dans le parc urbain de la Rouge, et pour en conserver le patrimoine culturel et agricole.

Quelque 20 % de la population du Canada habite à une heure de route du parc urbain national de la Rouge, qui est par ailleurs accessible en transport en commun. Les Canadiens, y compris de nombreux jeunes et nouveaux arrivants, ont donc des occasions sans précédent de découvrir la nature et de s’en rapprocher. On invite les Canadiens à explorer et à découvrir le parc urbain national de la Rouge cet été et à profiter des nombreuses expériences nouvelles et novatrices qui y sont offertes.

Carte du parc urbain national de la Rouge