Parcs Canada et le Zoo de Toronto libèrent 48 autres tortues mouchetées dans le parc urbain national de la Rouge

Le vendredi 21 juin 2019, Parcs Canada, le Zoo de Toronto, l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région (OPNTR) et le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario (MRNF) ont réintroduit 48 autres bébés tortues mouchetées dans un milieu humide du parc urbain national de la Rouge. Le programme de conservation Bon départ de la tortue mouchetée consiste en un partenariat entre les organismes mentionnés ci dessus dans le but de contribuer à rétablir cette espèce en péril.

Pour une sixième année consécutive, des tortues mouchetées ̶ reptile figurant sur la liste des espèces en voie de disparition de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et désigné comme une espèce menacée aux niveaux provincial et national ̶ ont été mises en liberté dans le parc. Le programme lancé en 2014 a permis de réintroduire officiellement dans la nature 213 jeunes tortues mouchetées dans un effort ultime pour sauver l’espèce. 

La réintroduction des tortues mouchetées coïncide également avec la Journée nationale des peuples autochtones, où nous célébrons le patrimoine, les cultures et les réalisations des peuples autochtones au Canada. Nombre de récits traditionnels mettent en vedette la tortue, notamment « La façon dont la tortue a acquis sa carapace » [traduction] et «La façon dont la tortue mouchetée a acquis son menton jaune » [traduction]. La tortue joue également un rôle primordial dans l’histoire de la Création, car elle a permis à la Terre d’être formée sur sa dossière. Appelée « la tortue qui porte le soleil sous son menton », la tortue mouchetée est importante pour les Premières Nations, et nous sommes fiers de les aider à la réintroduire dans le parc urbain national de la Rouge à cette date.

Ces tortues mouchetées ont été recueillies à l’état d’œufs à partir de nids non viables dans une population source stable du sud de l’Ontario, et ont été gardées en milieu protégé au Zoo de Toronto pendant deux ans. Afin de leur donner un « bon départ » dans la vie, le Zoo les a élevées au-delà de leurs phases les plus vulnérables, où elles auraient autrement été beaucoup plus exposées à des animaux prédateurs, comme les ratons laveurs. L’Université de Toronto à Scarborough contribue à la surveillance à long terme des tortues mises en liberté. Parcs Canada, l’OPNTR et le Zoo de Toronto sont d’avis que ce type d’élevage en captivité et de réintroduction des tortues, en plus du programme de surveillance à long terme et des travaux continus de rétablissement de l’habitat, sont essentiels à la survie de cette espèce dans le parc urbain national de la Rouge.

Les membres du public peuvent contribuer à la protection des tortues en se tenant à distance des aires de nidification de l’espèce et en communiquant avec les autorités lorsqu’ils observent des comportements nuisibles aux tortues ou à leur habitat. L’emplacement de l’étang abritant les tortues réintroduites ne sera pas divulgué pour le moment afin de réduire le plus possible les perturbations et de donner aux animaux les meilleures possibilités de survie.

Le Zoo de Toronto et l’OPNTR ont commencé à réunir de l’information sur la tortue mouchetée et à surveiller l’espèce dans la vallée de la Rouge en 2005. Environnement Canada et le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario ont fourni du financement, des permis et un appui non financier afin de surveiller les tortues mouchetées libérées dans la Rouge les années précédentes. Le parc urbain national de la Rouge est le premier parc national en milieu urbain au Canada. Parcs Canada continue de travailler à un programme à long terme de surveillance des tortues. Earth Rangers, un organisme de conservation environnementale axé sur la mobilisation des jeunes dans la protection de la nature, a aussi offert son appui au projet en construisant une installation pour abriter les œufs et bébés de tortue au Zoo de Toronto.