L’observation est une activité amusante qui se pratique à tout moment de l’année. Il vous suffit d’une paire de jumelles et d’un guide de poche (ou d’une application) sur les oiseaux pour vous aider à les identifier.

Le parc urbain national de la Rouge est un excellent endroit pour faire de l’observation d’oiseaux – 225 espèces d’oiseaux y ont déjà été observées! On trouve différentes espèces dans les habitats variés du parc, à savoir le rivage, les forêts, les prés, les terres agricoles et les milieux humides. Découvrez ici quelques-unes des espèces d'oiseaux présentes dans le parc.

Les Hirondelles rustiques

© John Stager / Parcs Canada


Le moment du jour et de l’année a également une incidence sur les espèces que vous pourriez observer pendant votre visite. Si bon nombre d’oiseaux sont plus actifs le matin, les oiseaux de proie sont souvent aperçus en milieu de journée, et la plupart des hiboux sont visibles le soir. Certains oiseaux passent leurs étés dans le parc ou s’y arrêtent pendant leur migration printanière et automnale, tandis que d’autres y résident à l’année. Il est indiqué d’y retourner à différents moments et à différentes saisons pour observer de nouvelles espèces.

 

Initiation à l’observation d’oiseaux dans sa cour

La région du Grand Toronto est un excellent endroit où pratiquer l’observation d’oiseaux. C’est une activité qui plaira à toute la famille et qu’on peut très bien faire à domicile! Et pas de souci : même si vous n’avez pas de cour, vous pouvez vous y adonner quand même. Voici quelques conseils pour faciliter votre incursion dans le monde de l’ornithologie :

  1. Équipement et guides d’identification
    Certains outils peuvent être d’une grande aide. Jumelles, appareil-photo, guide de terrain, applications : tout cela peut vous donner un précieux coup de main en augmentant non seulement votre champ de vision, mais aussi votre base de connaissances. Et si vous voulez faire de l’observation d’oiseaux sans dépenser une fortune, sachez qu’il existe beaucoup de jumelles abordables et d’applications gratuites sur le sujet. Vous pouvez aussi emprunter des livres d’ornithologie à votre bibliothèque.

  2. Formes, silhouettes et comportements
    Certains oiseaux excellent dans l’art du camouflage, et ils sont bien souvent très timides. Alors, prêtez attention à la forme générale, à la silhouette et au comportement de l’oiseau que vous observez, car ce sont tous de bons indices pour élucider l’énigme. L’oiseau est-il perché? Plane-t-il? Est-il dodu? A-t-il un long bec ou de longues pattes? Tous ces détails peuvent vous aider à l’identifier!

  3. Habitats
    Les caractéristiques de votre cour, comme le type d’arbres ou de nourriture qu’on y trouve, peuvent influer sur les espèces d’oiseaux susceptibles de vous rendre visite. Plusieurs espèces d’oiseaux peuvent vivre dans un même habitat, alors ne vous attendez pas à n’en voir qu’une seule.

  4. Observez, écoutez et faites preuve de patience
    Assoyez-vous, relaxez et laissez les oiseaux venir à vous! Soyez à l’affût des mouvements de feuillage, ou écoutez les chants d’oiseaux, car bien souvent, les oreilles donnent plus d’information que les yeux.

  5. Soyez l’ami des oiseaux
    Un bon moyen d’attirer les oiseaux dans son jardin consiste à y planter des arbustes indigènes qui produisent des petits fruits et des graines. Si vous voulez nourrir les oiseaux, il est important de leur fournir une source d’alimentation naturelle au lieu d’une source qui les rend dépendants et leur fait perdre leur instinct de trouver des aliments sauvages. La seule chose que les oiseaux ne mangent pas, c’est la nourriture des humains. Ne leur donnez jamais de pain, c’est très mauvais pour eux! De plus, tâchez de garder votre chat ou votre chien de compagnie à distance. Les chats sont l’une des principales causes de la diminution des populations d’oiseaux.

  6. Sortez et faites un essai!
    L’observation d’oiseaux est un passe-temps très accessible qui peut être pratiqué à longueur d’année. Pour parfaire vos connaissances, il peut être très utile de côtoyer d’autres ornithologues amateurs ou de vous joindre à un club.

Bonne chance dans vos observations!