Date : Samedi, 19 octobre 2019
Heure : 10 h 00
Lieu : l’aire d’accueil du chemin Zoo

Une activité conjointe organisée en partenariat avec le Cercle consultatif des Premières Nation du parc urbain national de la Rouge et Parcs Canada.

Le parc urbain national de la Rouge renferme de nombreux sentiers historiques importants. Depuis des temps immémoriaux, les Autochtones ont emprunté ces sentiers en courant de communauté en communauté pour transmettre des messages, pour se protéger, pour pratiquer des rituels et pour faire du sport. Les athlètes autochtones d’hier et d’aujourd’hui sont considérés comme des maîtres de la course de fond et comptent parmi les coureurs les plus estimés de l’histoire du Canada. Pour célébrer ce riche et glorieux héritage de l’athlétisme autochtone, le parc urbain national de la Rouge invite les visiteurs à renouer avec la nature et à suivre les traces de plus de 10 000 ans d’histoire humaine dans la vallée de la Rouge.

Profitez des couleurs de l’automne, soyez actifs et participez à toute une gamme d’activités culturelles tout au long de la journée.

Vous ne courez pas? Prenez part à une série de randonnées guidées gratuites comprenant un contenu autochtone et des thèmes d’automne!

Nous participons à la Course pour la Terre pour nous rapprocher de la nature, des autres et de nous-mêmes.

 

Information pour les coureurs :

La Course pour la Terre dans la Rouge se compose d’un parcours de 10 km et d’un parcours de 5 km. L’inscription au 5 km est GRATUITE pour les jeunes de 17 ans et moins! Il y aura aussi une course de 1 km gratuite pour les enfants.

Choisissez votre parcours :

10 km – Parcours Cogwagee
 
Cogwagee - Tom Longboat (Crédit photo : Bibliothèque et Archives Canada)

Ce parcours porte le nom du célèbre coureur de fond onondaga Cogwagee (son nom anglais était Tom Longboat) (1887 –1949) des Six Nations de la rivière Grand. Longboat est le plus grand coureur de fond de son époque. Il a été le premier membre d’une communauté des Premières Nations à gagner le marathon de Boston, battant le record existant de cinq minutes. Il a représenté le Canada aux Jeux olympiques de 1908 et, en 1912, il a établi un record mondial à la course de 15 milles, terminant en seulement une heure et dix-huit minutes. Longboat a passé son enfance dans les pensionnats indiens du Canada, d’où il s’est échappé deux fois en courant, ce qui est significatif. Il a abandonné sa carrière sportive en 1916 pour s’enrôler dans les Forces canadiennes pendant la Première Guerre mondiale. En raison de ses aptitudes, il a été utilisé comme messager sur les lignes de front.

Tout au long de sa carrière, il a été victime de discrimination et de critiques racistes dans la presse alors qu’il devenait l’un des plus grands coureurs de fond de sa génération. Longboat est décédé en 1949. Six ans plus tard, il a été intronisé au Temple de la renommée des sports du Canada, qui l’a reconnu comme le « plus grand coureur de distance du Canada ».

En onondaga, Cogwagee signifie « tout ».

5 km – Parcours Simpson
Fred Simpson 
Fred Simpson (Crédit photo : Première Nation d’Alderville )

Nommé d’après Fred Simpson père (1878-1945) – le célèbre marathonien ojibway de Mississauga de la Première Nation d’Alderville. Moins de deux ans après s’être mis à la course sur route, Simpson gravissait les échelons pour devenir l’un des premiers athlètes autochtones à représenter le Canada aux Jeux olympiques.

En 1908, il termine sixième au marathon olympique, dont le parcours va du château de Windsor jusqu’à Shepherd’s Bust à Londres (Angleterre). Il devance ainsi son compatriote canadien Cowagee (Tom Longboat) et 50 autres des meilleurs coureurs du monde. Surnommé « Ojibway Thunderbolt », Simpson a compétitionné dans le circuit professionnel nord-américain de 1909 jusqu’à ce qu’il se retire, en 1912, pour passer du temps avec sa famille à Hiawatha.


1 km – Parcours Smoke
Albert Smoke 
Albert Smoke (Crédit photo : Première Nation d’Alderville )

Nommé d’après Albert Smoke (1891-1944), un coureur de fond anishinaabe de Mississauge de la Première Nation d’Alderville ayant grandi à Curve Lake. Alors que Tom Longboat et Fred Simpson étaient au sommet de leur gloire, Smoke commençait tout juste sa carrière de coureur sur route amateur en participant en tant que junior à la course sur route du Peterborough Examiner. Malgré sa petite taille (seulement 4 pi 10 po), Smoke était considéré comme l’un des meilleurs coureurs de fond de son époque. Il a représenté le Canada aux Jeux olympiques d’Anvers en 1920. Il sera le dernier marathonien ojibway de Mississauga à participer aux Jeux olympiques.


 

 

Inscrivez-vous et renseignez-vous sur la Course pour la Terre au parc urbain national de la Rouge (en anglais seulement).