Le règlement vise à protéger l’intégrité écologique et commémorative du parc national Pukaskwa et à garantir une expérience plaisante à l’ensemble des visiteurs. Les visiteurs sont tenus de connaître et de respecter le règlement. Les visiteurs qui enfreignent le règlement s’exposent à une amende, à une révocation de leur permis et/ou à leur expulsion du parc.

Lors de votre visite dans le parc, il est interdit

  • De ramasser ou de perturber les plantes, les animaux, les roches, les coquillages ou les artéfacts
  • De nourrir, de déranger ou de nuire à la faune
  • De pêcher sans un permis de pêche valide de l’Ontario, d’utiliser ou d’avoir en sa possession un lest en plomb ou des turluttes plombées, ou d’utiliser des poissons vivants comme appâts
  • D’apporter du bois de chauffage dans le parc
  • De consommer de l’alcool à l’extérieur de votre campement et à tout autre endroit du parc
  • De consommer du cannabis au camp Anishinaabe et dans les zones réservées aux cercles de feu ou à l’extérieur de votre campement, et tant que vous vous trouvez sur le terrain de camping
  • De conduire ou de se stationner dans les zones non désignées à cet effet
  • D’utiliser des véhicules récréatifs (comme des VTT, des motomarines, des motoneiges)
  • D’utiliser des embarcations motorisées dans l’anse Hattie au-delà du centre d’accueil ou sur le lac Halfway
  • De remiser des embarcations sur le rivage de l’anse Hattie ou sur tout autre rivage du lac Supérieur dans parc
  • De s’amarrer pour la nuit dans l’anse Hattie, à moins que ce soit pour des raisons de sécurité
  • D’utiliser un drone pour filmer ou à des fins récréatives sans les permis appropriés
  • De filmer et/ou de prendre des photos à des fins commerciales
  • D’utiliser, de vendre ou d’acheter des feux d’artifice, ou tout autre type d’explosif
  • De promener un animal de compagnie sans le tenir en laisse, de laisser un animal de compagnie sans surveillance au campement, ou de ne pas ramasser ses excréments

Lors de votre visite dans l’avant-pays, il est interdit :

  • D’avoir plus de deux abris (tentes) et plus de six personnes par campement
  • De s’inscrire à un campement sans avoir 18 ans et de laisser n’importe quelle personne de moins de 18 ans sans surveillance au campement en question
  • De demeurer au même campement pour plus de 13 nuits, 14 jours
  • De laisser de la nourriture, des déchets ou quoi que ce soit qui puissent attirer les animaux sauvages à l’extérieur lorsque vous n’êtes pas au campement (quelle que soit la durée de votre absence)
  • De jeter des eaux usées dans le campement, à quelque endroit que ce soit, sauf dans les éviers des blocs sanitaires
  • De faire du bruit excessif, quel que soit le moment de la journée et pendant le couvre-feu – 23 h à 7 h du matin
  • De partir un feu à l’extérieur des foyers en métal fournis
  • De laisser un feu de camp sans surveillance
  • De faire un feu durant les périodes restreintes ou d’interdiction de feu
  • D’utiliser des matières provenant de plantes ou d’arbres vivants ou morts (de l’écorce, des brindilles ou tout type de bois) pour faire un feu
  • De sortir des sentiers ou de ne pas utiliser les routes et les sentiers de marche/de randonnée pédestre établis
  • De faire du vélo sur les sentiers de randonnée pédestre ou ailleurs que sur les routes
  • D’utiliser les installations du parc, telles que l’eau potable ou les stations de vidange, si vous n’êtes pas inscrit à un campement
  • De retirer du bois de grève ou de créer/laisser des structures faites à partir de bois de grève sur les plages

Lors de votre visite dans l’arrière-pays, il est interdit :

  • De ne pas s’inscrire pour les excursions d’une ou plusieurs nuitées
  • D’avoir plus de 8 personnes par campement
  • De laisser des vidanges ou de l’équipement aux campements ou le long du sentier/de la voie navigable
  • D’entreposer de la nourriture ou de l’équipement à long terme dans les casiers à provisions
  • De faire un feu à l’extérieur des foyers en métal fournis ou sur des zones n’ayant jamais été utilisées pour faire des feux
  • D’utiliser des matières provenant de plantes et d’arbres vivants ou morts (de l’écorce, des brindilles ou tout type de bois) pour faire un feu
  • De faire un feu durant les périodes restreintes ou d’interdiction de feu
  • De camper à l’extérieur du campement désigné (sauf en cas d’urgence)
  • D’aller à Otter Island au-delà du phare et de la demeure du gardien de phare
  • Perturber ou enlever des artefacts archéologiques ou des éléments culturels (c.-à-d. les puits de Pukaskwa)