Par Christine Drake

 

Vue à vol d’oiseau de la promenade traversant le marais de l’anse Hattie, faisant partie du sentier côtier dans le parc national de Pukaskwa  
Vue à vol d’oiseau de la promenade traversant le marais de l’anse Hattie, faisant partie du sentier côtier dans le parc national de Pukaskwa

En 2021, Parcs Canada s’est engagé à remplacer la promenade dans le marais de l’anse Hattie dans le parc national de Pukaskwa. Pour remplacer la promenade actuelle, une toute nouvelle structure sera aménagée en vue de réduire l’entretien, d’accroître l’intégrité écologique et d’améliorer l’ensemble de l’expérience des visiteurs.

 

À Pukaskwa, l’un de mes endroits favoris au printemps — lorsque le soleil commence à poindre au-dessus des collines et que les oiseaux chanteurs chantent à tue-tête — est le marais de l’anse Hattie. Ici, le sentier de randonnée côtier passe d’une sombre forêt de cèdres à la zone ouverte et plus radieuse du marais sur une distance de 180 mètres avant de s’enfoncer à nouveau dans la forêt. Le vaste milieu humide qui vous entoure à cet endroit est particulier au sentier côtier. Reconnus comme étant de hauts lieux de la biodiversité, les marais créent un habitat diversifié pour diverses espèces fauniques et végétales spécialement adaptées à la vie dans ces milieux. À Pukaskwa, vous aurez peut-être la chance unique d’entendre le chant décroissant de la marouette de Caroline, un oiseau discret des marais ou d’apercevoir le trèfle d’eau, une plante du nord aux fleurs en étoile, qui fleurit à la fin du printemps. Les marais directement adjacents à la côte du Lac Supérieur sont rares et très dispersés sur la rive nord du lac, ce qui fait du marais de l’anse Hattie un site encore plus exceptionnel. 

Un nombre incalculable de visiteurs ont pris plaisir à marcher sur la promenade dans cet habitat spécial en faisant une randonnée sur le sentier côtier. Au fil des années, les niveaux d’eau dans le marais ont monté et baissé selon les changements des niveaux d’eau du lac et selon les activités des castors. L’entretien d’une promenade sécuritaire et sèche pour les visiteurs sans nuire aux processus naturels, comme le travail important que font les castors pour maintenir cet habitat spécial, a représenté un défi constant pour le parc. Cette année, Parcs Canada s’est engagé à remplacer la promenade en bois du marais de l’anse Hattie par une nouvelle structure qui réduira les travaux d’entretien, accroîtra l’intégrité écologique et améliorera l’ensemble de l’expérience des visiteurs.

Compte tenu de l’importance du site, ce projet a nécessité plusieurs mois de planification, afin que la construction de la nouvelle promenade assure le maintien de l’intégrité écologique du marais. Pour atténuer les répercussions du projet, les travaux effectués dans l’eau seront réalisés entre la mi-juillet et la fin d’août pour éviter de perturber les poissons sur les frayères. Pendant cette période, l’ancienne promenade sera enlevée et sera remplacée par une toute nouvelle promenade, empruntant le même parcours.

Les visiteurs utilisant ce sentier devront temporairement emprunter un autre tracé, sur environ 1 km de long, contournant le marais. Des hélicoptères serviront à hélitreuiller les matériaux sur le site étant donné qu’aucune route ne donne accès à ce secteur. Pour cette raison, le sentier pourrait être fermé pendant de courtes périodes pour assurer la sécurité des visiteurs durant les travaux de construction.

Si vous envisagez de visiter le parc ou d’y faire une randonnée cet été, communiquez avec le parc avant votre visite afin d’éviter tout retard inattendu. Nous nous excusons d’avance pour tout inconvénient. La nouvelle promenade de l’anse Hattie permettra aux visiteurs de profiter en toute sécurité et confortablement de cet important lieu de biodiversité très spécial dans le parc national de Pukaskwa pour les années et les décennies à venir.

<< Au fil de l'EAU