par Natalie Asselin

Combien y a t il de caribous dans le parc national de Pukaskwa? Cette année, nous allons les compter! À bord d’un hélicoptère et au moyen d’un modèle de recherche méthodique, le personnel de Parcs Canada tentera de trouver tous les caribous à l’intérieur des frontières du parc national de Pukaskwa.

Photographie aérienne d’un caribou prise pendant le relevé de 2009 : le voyez vous?
Photographie aérienne d’un caribou prise pendant le relevé de 2009 : le voyez vous? © Parcs Canada

Le caribou peut cependant être difficile à repérer! Parfois appelés les « fantômes gris » de la forêt boréale, les caribous se fondent dans leur environnement forestier et se voient difficilement. Pour augmenter nos chances de les rencontrer, nous effectuons les relevés aériens l’hiver, lorsque les animaux laissent des traces dans la neige qui sont plus faciles à apercevoir par temps ensoleillé. Le relevé aérien emploiera deux aéronefs différents : un petit avion, afin de couvrir de grandes zones rapidement et de rechercher des traces de caribou, et un hélicoptère afin de donner suite aux observations de traces, de trouver les animaux et de ramasser des fèces pour une analyse de l’ADN.

Notre relevé aérien fait partie d’un projet plus large mené par le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario visant à étudier le caribou des bois (Rangifer tarandus caribou) le long de la côte nord du lac Supérieur. Le caribou des bois été évalué par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) comme une espèce menacée en 2002 et est protégé en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Pour s’épanouir, ces animaux ont besoin de grands espaces dans une forêt de conifères adultes intacte; le type même de forêt qui est protégée à Pukaskwa. Le littoral et les îles côtières du parc sont considérés comme un habitat essentiel au rétablissement du caribou des bois le long de la côte nord du lac Supérieur. Les efforts en ce qui concerne les relevés se concentreront sur cet habitat essentiel, à l’intérieur comme à l’extérieur des frontières du parc national de Pukaskwa.

Depuis 1972, des relevés aériens sont effectués régulièrement afin de surveiller le caribou au parc national de Pukaskwa. Le nombre de caribous recensés durant les relevés est toujours petit, un maximum de 38 ayant été vus dans le parc lors d’un relevé en 1979. Le dernier relevé, réalisé en 2009, a donné une estimation de seulement quatre caribous, ce qui a alimenté des inquiétudes selon lesquelles le caribou serait en train de disparaître du parc national de Pukaskwa. Le relevé de 2016 enrichira nos données à long terme et nous aidera à comprendre le nombre de caribous qui se trouvent maintenant dans le parc et le long de la côte nord du lac Supérieur.

Outre les relevés aériens, nous utilisons également des caméras activées par le mouvement et des échantillons de fèces pour surveiller le caribou dans le parc national de Pukaskwa. Le ramassage des fèces permet l’identification de caribous individuels en fonction de leur ADN. Ces sources de renseignements contribuent toutes à notre compréhension de ce qu’il en est des caribous dans le parc. Gardez un œil sur notre page Facebook sur Pukaskwa pour connaître les résultats du relevé de cette année!

Caribou photographié par une caméra activée par le mouvement sur l’île Otter en avril 2010
Caribou photographié par une caméra activée par le mouvement sur l’île Otter en avril 2010 © Parcs Canada

<< au fil de L'EAU