La géographie et les effets modérateurs du lac Érié ont permis à des plantes et des animaux méridionaux de prospérer à la pointe Pelée.

Recherche et surveillance
  • Le tortues
  • La paruline orangée
  • La hibernacle de la couleuvre fauve
  • Le petit polatouche
  • La surveillance du scinque
En savoir plus sur la recherche et surveillance au parc national de la Pointe-Pelée
Conserver et restaurer les écosystèmes

La savane du cordon sablonneux du lac Érié est très rare au Canada; on n’en retrouve qu’à quelques endroits en dehors du parc national de la Pointe-Pelée. Ce terme sert à décrire les dunes de sable, les zones arbustives, les savanes et les landes sablonneuses que l’on retrouve généralement le long du littoral des principales flèches de sable du lac Érié.

  • Savane du cordon sablonneux du lac Érié
  • Comment procéder au rétablissement?
  • Espèces se complaisant dans la savane
  • Où pouvons-nous voir et découvrir la savane du cordon sablonneux du lac Érié?
  • Un précieux soutien
Feu

Les feux planifiés et contrôlés s’appellent des brûlages dirigés. Les brûlages dirigés réduisent la charge de combustibles pour atténuer la gravité des feux de forêt, libérer les nutriments, encourager la germination des semences indigènes, et renforcer un ensemble d’écosystèmes qui abritent une variété de plantes et d’animaux sauvages.

En savoir plus sur la feu au parc national de la Pointe-Pelée