Cette carte téléchargeable indique les meilleurs endroits pour observer les oiseaux à l’intérieur et à l’extérieur du parc national du Canada de la Pointe-Pelée. Cette carte montre les pistes de bicyclette et de randonnée pédestre saisonnières et à l’année, les sentiers du parc, les voies piétonnières, les voies piétonnières saisonnières pour observer les oiseaux, et les routes du parc.

Dans le parc

Marais

Halte migratoire pour la sauvagine et l’endroit idéal pour observer des râles, des butors et des hérons. Accès par la promenade du Marais et le belvédère de l’étang Sanctuary.

Plage Northwest/Blue Heron

Les oiseaux chanteurs se concentrent parfois dans cette aire où les habitats forestiers sont étroits. Explorez l’aire à pied.

Sentier DeLaurier

Les zones herbeuses ouvertes attirent les rapaces diurnes et fournissent des vues pour leur observation. Prenez le sentier Centtennial et dirigez-vous dans le territoire de la ictérie polyglotte.

Bois-des-Tilden

Les marécages remplis d’eau attirent les oiseaux chanteurs, spécialement la paruline des ruisseaux. Découvrez les sentiers d’observation saisonniers pour profitez à plein de votre visite dans cette aire.

Sentiers Sylvestre et Post Woods

Une forêt des hautes terres et une forêt marécageuse se rejoignent le long de ces sentiers, attirant une large variété d’oiseaux chanteurs.

Champ des bruants

La savane restaurée fournit un excellent habitat pour les moineaux migrateurs.

Aire de la Pointe

Les zones boisées sont excellentes pour les oiseaux chanteurs en migration au printemps et à l’automne. La flèche de sable est une aire de repos pour les mouettes et leas oiseaux de rivage. Le lac avoisinant est une halte pour la sauvagine. Excellent lieu d’observation des rapaces diurnes en automne.

Sentier non aménagé de la plage West

Les savanes restaurées fournissent un habitat aux moineaux et des fourrés aux ictéries polyglotte.

L’extérieur du parc

Champs de culture des oignons

Excellent pour les oiseaux de rivage et la sauvagine. Les routes sont très étroites – soyez prudent et évitez de bloquer la circulation.

Aire de conservation du Hillman Marsh

Habitat pour les oiseaux de rivage géré au printemps. Halte pour la sauvagine. Sentier en boucle endigué de 4 km.

Havre Wheatley

Aire de repos pour les mouettes et les sternes. Le ruisseau connexe est excellent pour les grandes aigrettes.

Aire de conservation Kopegaren Woods

Petite boisé doté de sentiers piétonniers, bon pour les oiseaux migrateurs et les fleurs sauvages.

Parc provincial Wheatley

Camping et sentiers pédestres. Le ruisseau qui traverse le parc est idéal pour les espèces marécageuses.

Île Pelée

Plusieurs réserves naturelles fournissent d’excellentes aires pour l’observation des oiseaux migrateurs au printemps. Le Pelee Island Bird Observatory est ouvert durant les migrations au printemps et à l’automne.

Aire de conservation Holiday Beach

Meilleur endroit dans le comté d’Essex pour observer la migration des rapaces en automne. Les forêts humides sont excellentes pour les oiseaux chanteurs au printemps et à l’automne. Le marais est une aire de repos pour la sauvagine.

Complexe Ojibway Prairie

Plus grandes prairie à herbes hautes savane de chêne protégées en Ontario. La mésange bicolore compte parmi les spécialités du parc.

Sentiers, piste et routes

Piste cyclable et Sentier, saisonnier

  • Sentier seulement pendant la migration de printemps des oiseaux, de la mi avril à la fin mai 
  • Sentiers d’une largeur de 1,5 m, avec promenades et revêtement de gravier concassé

Piste cyclable et Sentier, toute l’année

  • Sentiers d’une largeur de 1,5 m, avec promenades et revêtement de gravier concassé

Sentiers du parc

  • Sentiers d’une largeur de 1,5 m, avec promenades et revêtement de gravier concassé

Sentiers non aménagés

  • Ces sentiers étroits et sans revêtement peuvent être accidentés et humides

Sentiers saisonniers pour l’observation des oiseaux

  • Ouverts durant la migration et marqués de ruban orange
  • Ces sentiers étroits et sans revêtement peuvent être accidentés et humides par endroit
  • Ne conviennent pas aux grands groupes

Routes du parc

  • Stationnement interdit sur le bord des routes
  • Stationnez seulement dans les endroits

La pointe dynamique

Les processus d’érosion et de sédimentation côtiers naturels du lac Érié, causés tant par les tempêtes que par les grands vents, ont un impact continu sur la portion sablonneuse du parc et sont responsables de la forme de son relief. La modification du rivage est constante et plus notable à la pointe, dont la forme et la longueur peuvent changer de façon radicale. Afin d’assurer une expérience sécuritaire aux visiteurs et de protéger l’habitat fragile de la pointe, les sentiers près de la pointe sont surveillés et peuvent être fermés ou détournés.

Les tiques et votre securité

Les tiques sont présentes dans notre environnement, et une faible proportion de la population de tiques à pattes noires du parc est porteuse de la bactérie qui transmet la maladie de Lyme.

Pour en savoir davantage sur la maladie de Lyme, sur les tiques à pattes noires et sur les précautions à prendre pour vous protéger des piqûres en plein air, consultez l’Agence de la santé publique du Canada.

Vous trouverez des renseignements sur les précautions à prendre au centre d’accueil.