Parcs Canada collabore avec l’Université Trent dans le cadre de l’étude scientifique en cours sur les populations de cerfs hyperabondantes menée par le ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario. Cette étude permettra à Parcs Canada d’obtenir des renseignements précieux sur les déplacements des cerfs et sur le degré de connectivité que les îles du parc offrent pour les déplacements de la faune de part et d’autre du fleuve Saint-Laurent.

Les populations de cerfs dans la région des Mille-Îles sont très nombreuses, mais leurs habitudes de déplacement dans la région sont mal comprises. Cette étude permettra aux partenaires de mieux comprendre comment les cerfs se déplacent dans ce paysage densément peuplé, y compris sur les terres administrées par Parcs Canada. Tout au long du mois de février 2022, les chercheurs équiperont une douzaine de cerfs d’étiquettes d’oreille et de colliers de repérage GPS. L’objectif des recherches menées dans le parc national des Mille-Îles est d’en savoir plus sur les populations de cerfs hyperabondantes, leurs habitudes de déplacement, leur aire de répartition géographique et la mesure dans laquelle les cerfs peuvent se déplacer vers le nord et le sud entre les États-Unis et le Canada.

Les Mille-Îles servent de pierres de gué pour créer un couloir de migration entre les Adirondacks et le parc Algonquin. L’étude des déplacements des cerfs peut également permettre de comprendre comment d’autres mammifères se déplacent dans ce corridor écologique d’importance continentale. 

Parcs Canada aimerait encourager tous les membres du public qui aperçoivent un cerf muni d’une étiquette ou d’un collier à nous signaler leur observation :

Courriel (pnmille-iles-thousandislandsnp@pc.gc.ca)