Les ours polaires sont beaucoup plus nombreux à Ukkusiksalik que dans la plupart des autres parcs de l’Arctique. Il est probable que vous en rencontriez plusieurs. En raison de ce danger extrême, les visiteurs doivent se déplacer dans le parc avec un guide équipé et formé qui possède de l’expérience au pays des ours polaires.

Les renards et les loups peuvent être porteurs de la rage. Ne les laissez pas s’approcher de vous. Méfiez-vous particulièrement de tout animal sauvage qui semble « gentil » ou « apprivoisé ».

Tous les animaux sauvages, y compris les oiseaux, sont curieux et opportunistes. Ils déroberont toute nourriture laissée sans surveillance ainsi que le contenu des caches mal dissimulées. Entreposez adéquatement vos provisions et vos déchets.

Les morses et les baleines peuvent être agressifs et renverser un bateau facilement. Gardez vos distances.

On a observé des grizzlis, des boeufs musqués et des carcajous dans le parc. Ne vous en approchez pas. De façon générale, restez à bonne distance de tous les animaux sauvages. Rappelez-vous qu’il est illégal, dans un parc national, d’attirer les animaux en leur tendant de la nourriture, de les nourrir ou de les toucher.