Le plan directeur du parc national Ukkusiksalik énonce l’orientation stratégique à long terme du parc et ses objectifs de gestion. Le plan est conforme à l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, à l’Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuits du parc national Ukkusiksalik et au mandat de Parcs Canada, lequel consiste à protéger et à mettre en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada, et à en favoriser chez le public la connaissance, l’appréciation et la jouissance, de manière à en assurer l’intégrité écologique et commémorative pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

Le compte rendu de 2018 est le rapport d’étape annuel de l’Agence Parcs Canada (APC) sur la mise en œuvre du plan directeur pour les partenaires, les intervenants et le public.

Un bateau sur la baie de Wager au coucher du soleil.
Baie Wager, parc national Ukkusiksalik.

Table des matières


Strategy 1 : Infrastructure – S’assurer qu’il y a des installations convenables pour la protection, la promotion et la mise en valeur du parc national Ukkusiksalik (PNU).

Objectif 1.1 : Installation d’une base d’exploitation et d’abris à parois rigides dans le parc.

Progrès et faits saillants

  • Pendant l’élaboration d’un plan d’infrastructure, un camp temporaire protégé par une clôture saisonnière à ours a été érigé pour le personnel avec des structures à parois rigides. Un dôme et un hangar ont aussi été érigés.
  • Le havre Douglas a été choisi comme refuge d’urgence prioritaire; les travaux de nettoyage de l’ancien chalet à cet endroit sont en cours.

Objectif 1.2 : Repérer les routes et les points d’accès, les havres sûrs, les sites fragiles et d’autres caractéristiques et les signaler aux utilisateurs du parc.

Progrès et faits saillants
  • Le guide d’orientation des visiteurs et la trousse d’information à l’intention des visiteurs sont terminés et ils ont été mis à la disposition du public. Ces produits donnent de l’information à jour sur l’accès et les caractéristiques importantes.
  • Une enquête sur les sites prioritaires à des fins opérationnelles et les visites a été reportée à 2019 en raison du mauvais temps.
  • Le plan directeur décennal a été approuvé en décembre 2018 et communiqué au grand public sur Facebook et sur le site Web de Parcs Canada. Il comprend l’information la plus récente sur les ressources culturelles rares, sensibles et uniques, les aires importantes de mise bas et de nidification, les ports sûrs pour les bateaux, les zones importantes pour les Inuits et les voies d’accès pour les motoneiges et les bateaux.

Strategy 2 : Paysage vivant – Renforcer les liens qui unissent les gens au parc national Ukkusiksalik.

Objectif 2.1 : Renforcer les liens qui unissent les Inuits au parc national Ukkusiksalik et les faire connaître.

Progrès et faits saillants
  • Un programme scolaire de sensibilisation a été offert à une quinzaine d’élèves du secondaire de Naujaat, présentant le parc et les gens qui l’habitaient autrefois.
  • Parcs Canada a organisé des expositions hebdomadaires de photos d’archives du poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson et des Inuits vivant à Ukkusiksalik pour les aînés et d’autres membres de la collectivité au bureau du parc à Naujaat.
  • Parcs Canada a attribué des contrats aux Inuits de deux collectivités associées (Naujaat et Baker Lake) pour le transport et les services de garde pour la protection contre les ours.
  • Les membres du CGPU ont assisté à une réunion et à un atelier à Ottawa en mars 2018 pour la formation et le réseautage avec les autres membres du comité de gestion du parc.
  • Le personnel du parc a fait la promotion du parc national Ukkusiksalik à la foire commerciale Kivalliq à Rankin Inlet en septembre 2018.

Objectif 2.2 : Offrir aux visiteurs des possibilités de découvrir les paysages du parc national Ukkusiksalik et d’entendre les récits à son sujet.

Progrès et faits saillants
  • Personne n’a visité le parc national Ukkusiksalik en 2018.
  • Le site Web du parc a été mis à jour afin d’y inclure de l’information sur l’étiquette entourant les sites culturels et la faune et des renseignements essentiels sur la sécurité pour faciliter les visites futures.
  • Bien que cela ait maintenant été retardé jusqu’en 2019 en raison du mauvais temps, un membre du Comité de gestion du parc Ukkusiksalik retrouvera du personnel de l’APC sur le terrain pour appuyer l’élaboration de lignes directrices à l’intention des visiteurs qui veulent accéder aux sites culturels.
  • Nous avons communiqué avec l’équipe des Nouveaux médias du bureau national pour lancer des produits de visites virtuelles.


Strategy 3 : Approfondissement des connaissances – Recueillir de l’information et mettre à profit le savoir traditionnel (qaujimajatuqangit) des Inuits pour protéger, mettre en valeur et promouvoir les ressources naturelles et culturelles du parc national Ukkusiksalik.

Objectif 3.1 : Recueillir des données scientifiques et mettre à profit le qaujimajatuqangit inuit pour déterminer l’état de santé actuel des écosystèmes du parc national Ukkusiksalik et pour déceler tout changement dans l’avenir.

Progrès et faits saillants
  • Trois des cinq composantes du programme de surveillance de l’écosystème marin ont été définies et la collecte de données a commencé.
  • Trois des cinq composantes du programme de surveillance de la toundra ont été définies. Malheureusement, en 2018, la collecte des données a été reportée en raison du mauvais temps.
  • Des images satellitaires de la couverture glaciaire, de la phénologie des plantes et de la productivité primaire dans la baie Wager ont été recueillies pour servir à la surveillance écologique.
  • Les composantes du qaujimajatuqangit inuit du projet de base marin ont été finalisées; le rapport complet du projet de base marin devrait être terminé à l’automne 2019.
  • Le Groupe de travail sur le savoir inuit a parlé des projets pilotes convenant à la surveillance de l’intégrité écologique du savoir inuit qui devraient être lancés en 2019.

Objectif 3.2 : Utiliser l’information scientifique et le qaujimajatuqangit inuit pour orienter et appuyer la prise de décisions pour la gestion à long terme.

Progrès et faits saillants
  • Le savoir inuit concernant l’emplacement des sites, les méthodes d’accès actuelles et les activités de chasse a servi à déterminer les sites prioritaires pour les refuges d’urgence dans le parc.
  • Les priorités en matière de recherche ont d’abord été établies avec le CGPU, mais n’ont toujours pas été revues.

Objectif 3.3 : Progrès réalisés dans le repérage et la protection des ressources culturelles qui relatent l’histoire du parc national Ukkusiksalik.

Progrès et faits saillants
  • Après l’évaluation de 2017, un plan à court terme pour les réparations d’urgence a été mis en place au poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson.


Conclusion — Prochaines étapes

Les intempéries ont entraîné un certain nombre de retards qui ont empêché la réalisation des projets prévus sur le terrain au cours de la saison 2018. Toutefois, des réunions fructueuses avec le Comité de gestion du parc Ukkusiksalik et le Groupe de travail sur le savoir inuit ont fait progresser les plans de travail pour atteindre les objectifs et les cibles énoncés dans le plan directeur, notamment la planification de l’infrastructure, les expériences des visiteurs et la sensibilisation.

Les travaux sur le terrain en 2019 comprennent des travaux de restauration au poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson et l’évaluation des sites culturels prioritaires pour déterminer leur potentiel en matière d’exploitation et d’expérience du visiteur, en tenant compte des besoins futurs en biens. Au cours de ces visites, 360 photos seront prises pour créer une visite virtuelle du parc. L’APC continuera de recueillir des données de base sur les communautés végétales et la profondeur du pergélisol aux sites de surveillance de la toundra. Un certain nombre d’activités de sensibilisation sont prévues dans les écoles des collectivités voisines et deux étudiants seront embauchés pour aider l’équipe d’Ukkusiksalik sur le terrain et acquérir une précieuse expérience de travail. Nous avons l’intention de lancer le plan de développement de l’infrastructure au cours de l’hiver.