Résumé des consultations

Méthodes de consultation

  • La consultation a été entreprise principalement par le biais de réunions en personne. Ces réunions ont eu lieu dans toutes les collectivités adjacentes au parc. Lorsqu’il n’était pas possible de tenir des réunions en personne, des documents écrits en anglais et en inuktitut ont été envoyés aux principaux intervenants aux fins de commentaires.
  • En plus des réunions en personne, des émissions de radio communautaire ont été diffusées à Naujaat, à Coral Harbour et à Chesterfield.
  • Des documents écrits ont été envoyés aux intervenants pour prestation de commentaires si une rencontre en personne n’a pu être organisée.
  • Des consultations ciblées ont également eu lieu dans les collectivités où les principaux groupes d’intervenants ne pouvaient se rencontrer. Dans ces cas, le planificateur et le gestionnaire du parc ont rencontré le plus grand nombre possible de membres des principaux groupes d’intervenants.
Organisations consultées et estimation du nombre de personnes consultées
Groupe et communauté Type de consultation Estimation du nombre de personnes
Naujaat
Comité mixte de gestion du parc Ukkusiksalik (CGPU) Réunions en personne, atelier de planification, téléconférences 4
Groupe de travail sur le savoir inuit d’Ukkusiksalik Réunions en personne, atelier de planification 7
Organisation de chasseurs et de trappeurs Réunions en personne 11
Conseil de hameau de Naujaat Réunions en personne 9
Corps de cadets royaux de l’Armée canadienne No 3055 Réunions en personne 20
Radio communautaire de Naujaat* Ligne ouverte ?
Journée portes ouvertes au bureau du parc* Portes ouvertes 3
Particuliers et propriétaires d’entreprises Réunions en personne 2
Agent de la faune Réunions en personne 1
Total 57
Coral Harbour
Conseil du hameau Réunions en personne 6
Organisation de chasseurs et de trappeurs et agents de la faune* Réunions en personne, invitation radio 11
Particuliers et propriétaires d’entreprises* Réunions en personne 3
Total 20
Rankin Inlet
Conseil du hameau Réunions en personne 1
Parcs du GN Réunions en personne 2
Agent de la faune Réunions en personne 1
Kivalliq Business Development Corporation Réunions en personne 1
Particuliers et propriétaires d’entreprises* Réunions en personne 3
Kivalliq Wildlife Secretariat Écrit ?
Organisation de chasseurs et de trappeurs Écrit ?
Centre d’information, Rankin Inlet Coop* Portes ouvertes 32
Centre d’information, Rankin Inlet Northern* Portes ouvertes 18
Affaires autochtones et du Nord Canada Réunions en personne 2
Kivalliq Inuit Association, Terres et mise en oeuvre Réunions en personne 2
Services communautaires et gouvernementaux du GN Réunions en personne 1
Société d’énergie Qulliq Réunions en personne 1
Total 64
Chesterfield Inlet
Hameau de Inlet Chesterfield, ADE et Conseil du hameau Réunions en personne 2
Organisation de chasseurs et de trappeurs* Réunions en personne, invitation radio 4
Total 6
Lac Baker
Hameau du lac Baker, ADE et Conseil de hameau Réunions en personne 2
Centre du patrimoine Inuit Réunions en personne 1
Organisations de chasseurs et de trappeurs Réunions en personne 6
Agent de la faune Réunions en personne 1
Particuliers et propriétaires d’entreprises* Réunions en personne 3
Total 13
Iqaluit
Ministère de l’Environnement du GN Courriel 1
Développement économique et tourisme du GN Courriel 2
Ministère des Pêches et des Océans Réunions en personne 2
Agence canadienne de développement économique du Nord Courriel 2
Cabinet de l’honorable Dennis Patterson Courriel 1
Personnel du Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut Réunions en personne 1
Fiducie du patrimoine inuit Réunions en personne 5
Fonds mondial pour la nature (Canada) Réunions en personne 1
Tourisme Nunavut Réunions en personne 1
Total 16
Grand total 176
*indicates meetings which were open to the general public
 

Sommaire des résultats

Cela comprend toutes les réponses et les mesures d’adaptation qui ont été insérées dans l’ébauche du plan directeur.

L’ébauche finale du plan directeur sera envoyée à la Kivalliq Inuit Association conformément à l’article 6.3.1 de l’Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuits du Parc national du Canada Ukkusiksalik.

La Loi sur les parcs nationaux du Canada, l’Accord du Nunavut et l’ERAI exigent qu’un plan directeur soit élaboré pour le Parc national Ukkusiksalik. Le plan directeur du parc doit être terminé dans les cinq ans suivant son inscription à l’annexe 1 de la Loi sur les parcs nationaux du Canada. L’élaboration de ce plan directeur respecte l’échéancier.

Parcs Canada et le PPT ont élaboré des stratégies clés, des objectifs, des cibles et un plan de zonage entre août 2016 et mai 2017 avec la contribution du Groupe de travail sur le savoir inuit d’Ukkusiksalik, de la Kivalliq Inuit Association et des organisations de chasseurs et de trappeurs des collectivités adjacentes du parc.

Des consultations publiques et auprès des intervenants ont eu lieu entre novembre 2016 et mai 2017 dans le cadre du processus de planification de la gestion. Les exigences en matière de consultation et d’orientation ou de directives sur les méthodes de consultation pour ce processus de planification de gestion sont définies dans l’Accord sur le Nunavut (article 8), l’ERAI (annexe 6-1), la Loi sur les parcs nationaux du Canada (article 12), les politiques du gouvernement du Canada et les décisions des tribunaux sur la consultation des peuples autochtones.

Dans le cadre du processus de consultation, on a sollicité les commentaires et la rétroaction des collectivités voisines du parc, notamment des organisations de chasseurs et de trappeurs, des conseils de hameaux, des agents de la faune, des groupes de jeunes et communautaires et des propriétaires d’entreprises. Nous avons demandé l’avis et les commentaires du gouvernement du Nunavut, des ministères et organismes fédéraux ayant un mandat au Nunavut, de Tourisme Nunavut, de la Fiducie du patrimoine inuit, du Fonds mondial pour la nature Canada et d’autres membres du grand public.

Aucune question de fond n’a été soulevée au cours des consultations.

L’ébauche finale du plan directeur comprendra des suggestions de Naujaat fondées sur les IQ, à savoir qu’un emplacement près d’Iglujuarnaq (baie Morso) serait un bon emplacement pour un abri à parois rigides à l’intérieur du parc. Cette suggestion a été bien accueillie et sera incorporée dans l’ébauche finale du plan directeur.

L’ébauche finale du plan directeur tient compte du souhait de Naujaammiut que le cours inférieur de la rivière Piksimanik et l’archipel Nuvuk&lik (îles Savage) soient reconnus comme des zones d’importance spéciale pour les Inuits. Cette désignation donne aux Inuits un contrôle encore plus grand sur ces zones et donne à Parcs Canada le mandat d’établir un plus grand degré de protection pour toute caractéristique culturelle ou naturelle d’importance pour les Inuits dans les zones désignées.

De nombreux autres commentaires et questions ont été reçus au cours des consultations, mais une grande partie de ces commentaires et questions ne correspondaient pas au type d’information qui est habituellement inclus dans un plan directeur. L’autre information aidera Parcs Canada à recueillir de nouvelles IQ et à se tenir au courant de ce qui se passe sur les terres et dans les collectivités adjacentes du parc. Ce sont là quelques exemples d’autres informations que nous avons entendues :

  • Les Inuits des communautés demandent toujours s’il est acceptable de chasser dans le parc – la réponse est OUI! Nous voulons que les Inuits chassent dans le parc.
  • Plusieurs groupes ont partagé les détails de leurs plans de développement touristique et/ou sont intéressés par tout développement touristique pour leurs communautés et pour le parc – par exemple, le hameau de Coral Harbour aimerait construire un pavillon à la baie Duke of York.
  • Toutes les personnes que nous avons consultées conviennent que la construction et l’entretien d’abris dans le parc sont une très bonne idée.
  • Tous ceux que nous avons consultés conviennent qu’il est important de préserver le poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson.
  • Toutes les personnes que nous avons consultées souhaitent obtenir de l’information sur le projet de base marin, en particulier l’information sur les marées et les cartes de navigation
  • Nous avons entendu dire que les Inuits qui font la chasse dans le parc essaient habituellement de piéger des loups et/ou des carcajous, mais ils essaient aussi d’attraper d’autres animaux comme le caribou.
  • Nous avons entendu que les histoires de la baie Wager et d’Ukkusiksalik sont liées à de nombreux autres endroits dans la région comme la région de Back River et Cape Fullerton (et bien d’autres endroits).

Trois stratégies clés ont été élaborées pour ce plan directeur :

  1. Sûr et sain – Assurer la mise à disposition d’installations appropriées pour la protection, la mise en valeur et la promotion du Parc national Ukkusiksalik
  2. Paysage vivant – Renforcer les liens qui unissent les Inuits au Parc national Ukkusiksalik
  3. Approfondissement des connaissances – Recueillir des données scientifiques et mettre à profit le savoir traditionnel des Inuits pour protéger, mettre en valeur et promouvoir les ressources naturelles et culturelles du Parc national Ukkusiksalik.

Prochaines étapes :

Si le CGPU est d’accord avec la contribution suggérée et est satisfait des consultations menées, le planificateur demande respectueusement que le CGPU débatte d’une motion pour appuyer ce résumé de consultation.

Parcs Canada doit toujours faire circuler l’ébauche du plan auprès de sa haute direction afin d’obtenir leurs commentaires. Une fois que cela est fait, nous pouvons présenter une ébauche de plan directeur au CGPU en vue de débattre de son approbation et de la présenter au Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut et à la Kivalliq Inuit Association.

Préparé par :

Alain Joseph, planificateur, Agence Parcs Canada

Date :

3 novembre 2017