Il y a plus de 400 sites archéologiques documentés dans le parc, tels que des cercles de tentes, des caches de nourriture, des pièges à renard et un grand site nommé Aklungiqtautitalik, qui veut dire « lieu du jeu de corde ». Cet endroit enferme un important élément rocheux distinct du côté sud du site et les archéologues croient que cette région a pu, non seulement être utilisée à l’époque préhistorique, mais aussi relativement récemment.

En 1925, un poste de traite de la Baie d’Hudson fut construit à la tête de la baie Wager, au-dessus d’une zone de chutes tidales réversibles pour profiter des possibilités de traite intérieures et d’autres routes de commerce. Vous pouvez encore voir les anciens bâtiments de ce premier poste de traite géré par un Inuit.

Vous pouvez visiter plusieurs de ces sites avec un pourvoyeur autorisé. Si vous désirez visiter l’ancien poste de traite, demandez si un employé de Parcs Canada peut vous accompagner. Aklungiqtautitalik n’est pas ouvert aux visiteurs en ce moment.