Il peut s’avérer difficile de réduire les risques de conflit avec un ours polaire. On ne peut pas se fier aux dispositifs de dissuasion non mortels afin d’assurer sa sécurité. La meilleure manière d’éloigner le danger, au pays des ours polaires, consiste donc à éviter d’entrer en contact avec ces animaux. Vous devez identifier les objets pouvant éventuellement vous servir d’arme : skis, bâtons, roches, blocs de glace et même couteaux. Ne vous éloignez pas de vos compagnons : un groupe nombreux peut dissuader un ours polaire d’attaquer. De même, de simples gestes tels que faire du bruit, sauter, agiter les bras et lancer des objets peuvent aider à éloigner l’animal.

  • Dispositifs de dissuasion sur le marché

    • Les instruments pour faire du bruit, dont les avertisseurs sonores à air et les détonateurs lancés à l’aide d’un pistolet ou d’un pistolet-stylo, peuvent faire fuir les ours.
    • Les vaporisateurs de poivre sont efficaces contre les ours polaires, mais ils ont des limites. Ils ne fonctionnent pas lorsqu’il fait froid et leur portée est réduite. N’oubliez pas de tenir compte de la direction du vent pour éviter que le poivre ne vous revienne au visage.
    • Sachez comment et quand utiliser ces outils et exercez-vous avant d’entreprendre votre excursion.
    • Vous risquez d’avoir du mal à acheter des dispositifs de dissuasion dans le Nord; vous devrez sans doute vous les procurer ailleurs et les transporter comme des matières dangereuses
    • Les clôtures électriques à énergie solaire portables peuvent dissuader un ours de s’approcher de votre lieu de campement si elles sont correctement installées et entretenues.
    • Pour en savoir davantage, communiquez avec Parcs Canada.

  • Systèmes d’avertissement

    • Installez autour de votre tente un système d’alarme portatif à fil-piège ou à détecteur de mouvement qui vous préviendra si un ours polaire s’approche de votre campement. Communiquez avec Parcs Canada avant de partir en excursion pour obtenir davantage de renseignements à ce sujet.
    • N’amenez des chiens que s’ils ont déjà prouvé leur efficacité à repérer des ours polaires. Plusieurs chiens valent mieux qu’un seul. Sachez les maîtriser. Attachez-les pour éviter qu’ils ne viennent trouver refuge auprès de vous et assurez-vous que le vent souffle de votre tente vers l’endroit où ils se trouvent. Nettoyez tous restes d’aliments pour chiens. Dans les limites des parcs nationaux, il est nécessaire de maîtriser les chiens en tout temps pour éviter qu’ils ne nuisent à la faune.
    • Si vous avez des raisons de croire que le secteur est fréquenté par des ours polaires, nommez quelqu’un pour monter la garde ou envisagez de déplacer votre campement.

Dans les parcs nationaux du Canada, il est illégal de porter une arme à feu, à moins d’être guide certifié ou surveillant d’ours titulaire d’un permis à cet effet. Considérez embaucher un guide ou un surveillant d’ours pour accroître votre la sécurité. Si vous exploitez une entreprise de guide ou de pourvoirie et vous voulez que vos guides obtiennent un permis d’armes à feu, veuillez communiquer avec le personnel du parc national ou du bureau de l’unité de gestion. Seules les personnes visées par la Convention définitive des Inuvialuit, l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, l’Accord sur les revendications territoriales des Inuits du Labrador et tout autre accord territorial à venir peuvent porter des armes à feu lorsqu'elles se livrent à des activités traditionnelles dans les parcs nationaux qui font partie de la région sur laquelle portaient leurs revendications territoriales.