Quttirnipaaq offre des paysages spectaculaires et abrite une faune exceptionnelle. Vous y découvrirez la culture inuite tout en acquérant des connaissances sur le Nord. Toutefois, les milieux sauvages de l'Arctique recèlent une foule de dangers. L'isolement de cette région et les capacités de sauvetage limitées ne font qu'amplifier les risques. Conditions météorologiques extrêmes qui changent très rapidement, traversées de cours d'eau imprévisibles, vents forts et rencontres possibles avec des ours polaires  font partie des risques. Vous devez donc vous préparer en conséquence, être autonomes et assurer votre propre sécurité.

Sécurité des visiteurs

Nous entreprenons rarement une aventure de plein air en pensant que les choses vont mal tourner et la plupart du temps, tout se passe bien. Cependant, il arrive que des situations inattendues se produisent. Il est donc important d'être bien informé et bien préparé pour faire face à de telles situations afin de minimiser les impacts négatifs liés à des circonstances malheureuses.

Pour obtenir de l'information générale sur la façon de demeurer en sécurité en pratiquant des activités extérieures, consultez le site adventuresmart.ca.

La sécurité est l'affaire de tous. À Parcs Canada, nous faisons notre part pour veiller à ce que votre visite soit sécuritaire. Nous évaluons les risques, nous gérons les dangers et nous nous assurons que l’information est accessible à tous. En tant que visiteur, vous pouvez également contribuer à cette démarche en vous assurant d'obtenir l'information dont vous avez besoin pour demeurer en sécurité et prendre des décisions éclairées afin de mieux apprécier ces lieux exceptionnels. Visitez nos sites Internet et arrêtez-vous à un centre d'accueil pour parler à nos employés et pour obtenir l'information la plus à jour. Soyez bien préparé avant d'entreprendre les activités auxquelles vous désirez participer, ceci vous permettra de vivre une visite sécuritaire, agréable et mémorable.

En raison du fait que les transmissions des téléphones satellites sont limitées par la latitude du nord, présentement, seuls les téléphones satellites Iridium marchent au parc national Quttinirpaaq. Si vous avez l'intention d'apporter un téléphone satellite, n'oubliez pas de consulter la portée et la fonctionnalité à des latitudes septentrionales.

Si vous n'avez pas un téléphone satellite Iridium, nous vous recommandons d'emporter une radio à bande latérale unique. Vérifiez en avance avec le personnel au bureau du parc pour s'assurer que vous avez la bonne fréquence, l'antenne et l’horaire de surveillance de radio.

Les radiobalises individuelles de repérage (RIR) sont d'usage plus courant dans les secteurs éloignés. N'oubliez pas d'enregistrer votre RIR auprès de la GRC à Resolute avant votre départ. Lorsqu'elle est activée, la radiobalise émet un signal de détresse à la base militaire canadienne à Trenton, en Ontario, qui entreprendra une opération de sauvetage à partir de cet endroit. Une fois activé, le signal est irréversible : il doit donc servir uniquement lorsque la vie d'une personne est en danger. Les secours pourront tout de même prendre des heures ou des jours avant d'arriver sur les lieux.