Tout au long de la saison d’activité, le personnel du parc, les visiteurs et les chercheurs ont contribué au succès du programme de surveillance du parc national Quttinirpaaq en consignant de façon opportuniste toutes les observations faites sur la faune.

À la fin de la saison d’activité, les données d’observation sur la faune sont ajoutées à la base de données Kestrel et les données d’observation sur les oiseaux sont insérées dans eBird Canada. Les points saillants de cette année ont été les nombreuses observations de grands troupeaux (de 17 à 22) de bœufs musqués près du lac Hazen et deux observations de petits troupeaux de caribous de Peary composé de sept animaux.


Le soleil de minuit, les montagnes escarpées, les glaciers, le désert polaire et une oasis dans l’Arctique sont autant de caractéristiques qui contribuent au caractère tout particulier du parc national le plus au nord du Canada.