Certains travaux de recherche et de surveillance déjà décrits seront axés sur des espèces considérées comme susceptibles d’être en péril par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada ainsi que sur d’autres espèces rares. Voici les espèces qui sont actuellement visées dans le parc national Quttinirpaaq : bryum de Porsild (une mousse), ours blanc et caribou de Peary.


Principaux renseignements et menaces

Bryum de Porsild : On n’a pas cerné de menaces précises pour la population dans le parc. Les menaces générales sont les suivantes : activités récréatives, phénomènes stochastiques et facteurs liés au changement climatique, comme la sécheresse (perte d’eau par infiltration) et les températures extrêmes.
Designation : Menacée

Ours polaire : La récente analyse de la densité de la sous-population (bassin Kane) la plus près de la sous-population du bassin arctique suggère une abondance stable à croissante, avec une augmentation de la répartition. Il est possible que le changement climatique soit avantageux pour la sous-population du bassin Kane avant d’avoir des effets négatifs.
Designation : Préoccupante

Caribou de Peary : La plus grave menace est le changement climatique. On doit déterminer l’habitat essentiel dans le parc.
Designation : En voie de disparition