Avec des milliers de kilomètres de glaciers et de terrain skiable, les possibilités de randonnées en ski au parc Quttinirpaaq sont pratiquement sans limites. La poudre blanche qui fait défaut à l’île d’Ellesmere est amplement compensée par des sentiers à couper le souffle et d’innombrables sommets n’ayant jamais été escaladés. Quoiqu’il ne s’agisse pas d’une destination convenant aux débutants, les visiteurs possédant de bonnes capacités en ski de randonnée, en excursion sur glacier et en sécurité avalanche apprécieront la chance d’être l’une des rares personnes à atteindre le sommet du mont Barbeau ou de traverser l’une des vastes calottes glacières du parc. Le printemps (avril et mai) est le moment idéal pour faire du ski de randonnée dans le parc à cause des températures relativement stables. Tout groupe voyageant dans le parc à cette époque de l’année devrait néanmoins être totalement autosuffisant et préparé à se débrouiller pendant plusieurs jours au cas où une opération de sauvetage serait nécessaire.

Il faut respecter les glaciers, qui peuvent être dangereux. Seuls les groupes expérimentés en terrain glaciaire et le sauvetage de cravasse et qui a l’équipement approprié doit se rendre sur les glaciers. Tous les guides qui travaillent en terrain glaciaire et / ou en haute montagne doivent avoir la certification complète à titre de guide alpin, de montaigne our de ski de l’UIAGM-IFMGA-IVBV-ACMG.