Le climat polaire marin se caractérise par des hivers longs et froids et par des étés courts et frais. En altitude, les températures demeurent sous le point de congélation toute l’année. La calotte glaciaire Penny, les versants escarpés et la vallée linéaire du col Akshayuk créent des conditions propices à des vents soutenus. Attendez-vous à devoir affronter des chasse-sable élevées en été et des voiles blancs en hiver et au printemps.

Les conditions météorologiques sont particulièrement instables dans l’Arctique et le parc national Auyuittuq ne fait pas exception à cette règle. De brusques changements météorologiques peuvent modifier la température et la visibilité pendant plusieurs jours.

Le parc reçoit très peu de précipitations, mais la fin de l’été constitue la période la plus humide de l’année. Les conditions météorologiques peuvent changer soudainement et sans avertissement. Sachez qu’il peut neiger n’importe où et à n’importe quel moment à Auyuittuq! Dès la mi-août, les chutes de neige sont courantes dans le col. À partir de 2 000 pieds d’altitude, il y a de la neige en permanence.


Les vents

Les vents sont parfois localisés. L’extrémité amont du fjord peut être calme alors que des vents puissants soufflent sur Pangnirtung. Dans ces conditions, les pourvoyeurs ne prendront pas la mer. Des vents de 15 à 20 km/h sont fréquents toute l’année. De la fin de l’été au début de l’hiver, ils prennent de la force pour atteindre de 30 à 40 km/h et parfois même 100 km/h. On a enregistré des vents de 175 km/h au col Akshayuk.

  • Le vent peut emporter ou détruire votre tente. Nous recommandons d’utiliser une tente quatre saisons, de la protéger à l’aide d’un mur de neige. Ancrez-la avec des pierres en vous assurant qu’elles ne font pas partie d’un site archéologique. Replacez-les là où vous les avez prise à votre départ.
  • Le vent peut parfois empêcher tout déplacement. Prévoyez assez de temps dans votre horaire pour vous permettre quelques jours d’attente en raison d’une tempête. Les retards d’un à cinq jours sont la norme.
  • Assurez-vous que votre réchaud fonctionne bien par grand vent. Nous recommandons au moins deux réchauds par groupe.

Hypothermie

L’hypothermie est une condition qui peut s’avérer mortelle. Les personnes qui en sont atteintes ne parviennent ni à conserver leur chaleur ni à se réchauffer sans aide. Apprenez à reconnaître les signes de l’hypothermie, sachez comment la traiter et prenez toutes les précautions possibles pour l’éviter.

Soyez préparé aux conditions météorologiques extrêmes; il y a eu un grand nombre d’évacuations au cours des dernières années en raison des visiteurs souffrant de gelures graves ou d’hypothermie. Rappelez-vous de tenir compte de l’indice de refroidissement lorsque vous évaluez les températures de printemps et d’été. Les températures froides deviennent considérablement plus froides avec l’effet additionnel du vent.

  • Signes et symptômes de l'hypothermie

    • Frissons (peuvent ne pas se manifester à un stade avancé)
    • Engourdissement
    • Perte de coordination
    • CConfusion ou comportement inhabituel
    • Température corporelle sous 35ºC (95ºF)

    Premiers soins

    1. Enlever tous les vêtements trempés et sécher la victime.
    2. Réchauffer graduellement la victime en l'enveloppant dans des sacs de couchage et des vêtements secs.
    3. Réchauffer la victime à l'aide de sources de chaleur telles que des bouillottes ou des coussins chauffants (éviter tout contact direct avec la peau) ou se servir de la chaleur de son propre corps.
    4. Si la victime est encore consciente, lui donner des liquides chauds à boire.
    5. Obtenir des soins médicaux le plus vite possible.

Les engelures

Les skieurs, les alpinistes et les autres voyageurs d’hiver et de printemps doivent se protéger contre la gelure lorsqu’ils voyagent à Auyuittuq. Des conditions de froid et de vent extrêmes sont courantes; il faut prend soin d’éviter d’exposer la peau.

  • Signes et symptômes d'engelures

    • Absence de sensation dans la région affectée
    • Engourdissement
    • Peau d'apparence cireuse
    • Peau froide au toucher
    • Peau décolorée (rouge, blanche, jaune ou bleue)

    Premiers soins

    1. Couvrir la région affectée.
    2. Manipuler la région affectée avec douceur - ne pas frotter !
    3. Réchauffer doucement la région affectée en l'immergeant dans de l'eau réchauffée à 40,5ºC. Pour ce faire, il faudra peut-être faire fondre de la neige sur un réchaud portatif.
    4. Garder la région affectée dans l'eau jusqu'à ce qu'elle rougisse et qu'elle soit chaude au toucher.
    5. Bander la région affectée à l'aide d'une pansement stérile sec. Éviter de faire éclater les cloques.
    6. Obtenir des soins médicaux le plus vite possible. Ne pas dégeler la région affectée s'il y a un risque de regel.